Nous avons tous en nous cette tendance à se brancher sur le “mode automatique”, et ainsi à laisser notre vie se guider d’elle-même. Qui n’a jamais vécu un trajet en voiture en se rendant compte à l’arrivée qu’il ne se souvenait pas du chemin parcouru ! Nous sommes typiquement dans ces situations là en mode automatique, c’est à dire présent physiquement, mais avec des pensées complètement ailleurs !

Même s’il est très utile aux avions ou aux navires, et à nous êtres humains dans certaines situations, il est important de savoir débrancher ce pilote automatique de temps en temps, afin de se reconnecter à l’instant présent et ainsi de vivre pleinement, guidé par nos véritables ressentis et non par nos habitudes.

Pourquoi est-il nécessaire de débrancher ce mode ?

Déjà parce qu’il est en marche trop souvent. Plus précisément, selon des experts, pendant 46,9 % de notre temps. Autrement dit, la moitié de notre vie se passe hors de notre contrôle. En effet, pendant ces périodes en mode “automatique”, nous ne sommes pas dans l’instant présent, et par définition, nous sommes donc bien souvent dans le passé ou dans le futur, des temps qui n’existent pas et qui provoquent la plupart du temps des pensées angoissantes et improductives. Ce mode automatique nous empêche d’apprécier les moments simples de notre vie. Résultat : On se réveille un jour en se disant “que le temps est passé trop vite” !

Ce mode est également un vrai frein à notre développement personnel, et à l’évolution positive de notre vie. En répétant toujours les même automatismes, notre situation ne change pas. Sauf que pour voir un changement opérer dans notre vie, le premier pas est de sortir de notre zone de confort, et ceci n’est pas possible en mode automatique !

“La folie, c’est de faire toujours la même chose et de s’attendre à un résultat différent.” – Albert Einstein

C’est quoi être présent ?

Vivre dans l’instant présent, c’est être connecté à son moi profond, et en phase et en harmonie avec soi-même et tout ce qui nous entoure. Face aux flux de pensées angoissantes, c’est se contenter de les observer (avec raison et non émotion !) et de les analyser, sans jugements, en attendant qu’elles s’éloignent d’elles mêmes, tranquillement. C’est NOUS qui choisissons notre réaction face aux diverses situations de la vie. Prendre cette habitude de vivre en pleine conscience permet ainsi de modifier le “câblage de notre cerveau”. Avec de l’entrainement, on finit par créer des meilleures habitudes de vie, faire les bons choix pour nous, et devenir enfin ce que nous sommes…

Alors, comment le désactiver ?

  • Faites cette chose que vous avez remise à plus tard

En mode pilote automatique, on remet bien souvent les tâches “lourdes” à plus tard. On attend, on se laisse dépasser, puis on angoisse et cela nous cause une perte d’énergie mentale qui pourrait être évitée. Rompez ce cercle vicieux de la procrastination, et agissez, maintenant ! Faites ce que vous avez à faire, ce sera fait, et ça vous libérera de l’espace mental pour penser à des choses positives 🙂

  • Mettez en place des rappels à l’ordre !

Nous avons beau avoir conscience de l’importance du moment présent, nous avons très vite tendance à nous laisser ré-embarquer dans la routine, la facilité. Pour éviter cela, programmez-vous des alarmes à tout moment de la journée, ou mettez des post-it dans des lieux clefs, avec des mots de rappel de type “ Tout se passe ici et maintenant “, “ Sois plus conscient “, “ Le pouvoir du moment présent “ … Dans ces moments-là, arrêtez vous, respirez, recentrez-vous et appréciez l’instant !

  • Demandez de l’aide

De nombreuses ressources existent pour nous aider à être plus présent. Cela peut être la pratique du Yoga, du Qi gong, de la Méditation de pleine conscience… Autant de disciplines qui mêlent corps et esprit et qui ont pour véritable vocation de vous aider à vous ancrer. La pratique régulière de la méditation par exemple, procurent des bienfaits immédiats et exceptionnels qui ne sont plus à prouver ! De plus, inspirez-vous en lisant des écrits de personnes qui traitent de ces sujets, comme “ Le pouvoir du moment présent  » d’Eckhart Tolle, les articles de Jonathan Lehmann, coach en méditation, sur son site Les antisèches du bonheur, ou prenez contact avec les nombreux professionnels des médecines douces qui pourront également vous accompagner dans ce chemin (annuaire des thérapeutes).

4 – Déconnectez-vous !

La société dans laquelle nous évoluons actuellement ne nous aide clairement pas à apprécier le moment présent. Nous vivons dans un monde plein d’agitation, dont les progrès technologiques nous ont amenés à être connectés en permanence avec le monde extérieur. A la moindre “pause” ( qui a donc perdu tout son sens ! ) que nous avons, c’est une véritable course aux échanges qui débute : réseaux sociaux, appels, envoi de mails, de SMS… Nous ne sommes donc finalement jamais vraiment seuls, ni vraiment présents. Apprendre à se retrouver seul face à soi-même peut être difficile au début, mais c’est une étape primordiale pour se retrouver, savoir qui on est et ce que l’on veut. N’oubliez pas, vous êtes l’acteur principal de votre vie, il est donc important de bien vous connaître 🙂 Et coupez votre téléphone de temps en temps !

Avec de l’entraînement et à l’aide de la pleine conscience, chacun à le pouvoir de désactiver son pilote automatique. Ainsi, vous serez capable au fil du temps, d’identifier à quel moment vous l’enclenchez, et de ce fait de l’utiliser à votre guise, comme un outil. Le reste du temps, vous apprendrez donc à réveiller vos sens, votre concentration, votre implication dans vos actions, pour réapprendre à savourer ce qu’est déjà votre vie

 » Le Pilote Automatique nous prive de notre vie, la Pleine Conscience nous la restitue ! « 

Source : Magazine Respire