juillet 2018 - La plume d'Élhadi

Mois : juillet 2018 (Page 1 sur 3)

mot_jour_600_400

La pratique spirituelle ne consiste pas à atteindre la perfection mais à se réjouir du moment présent

 Si vous faites partie de ceux qui essayent de se connecter au divin, vous passerez certainement par toutes les différentes luttes pour parvenir à établir cette connexion.

Vous rechercherez peut-être la bonne pratique spirituelle à suivre, comment et à quelle fréquence vous devez méditer, les meilleurs rituels qui vous nourriront de l’intérieur et ainsi de suite.

Dans cette quête de la meilleure pratique spirituelle, vous en accepterez quelques-uns et rejetterez le reste des visualisations, ou des mantras ou tout ce qui pourrait être constructif en vous permettant de ne faire qu’un avec l’Univers.

Mais il y a un certain point négatif dans cette poursuite de la perfection.

Généralement, nous avons tendance à être compétitifs et voulons d’exceller dans tout ce que nous faisons le plus souvent, toute la pratique devient une tentative d’atteindre la perfection et de poursuivre cette idée de la perfection au lieu de nous réjouir de ce que nous ressentons dans le moment présent.

Mais la pratique spirituelle ne consiste pas à être le meilleur dans la méditation ou à connaître les meilleurs mantras pour vous aider à puiser dans les veines de l’univers. Il s’agit de votre voyage personnel que vous devez suivre à votre rythme et chérir chaque étape du chemin.

L’idée de la perfection est liée à votre recherche de votre soi supérieur qui est réelle. Mais alors, être humain est synonyme d’imperfection. C’est ainsi que nous sommes et c’est ainsi que nous fonctionnons.

En continuant à nourrir cette idée imaginaire de la perfection, qui n’a pas encore été atteinte et dont nous ne savons rien, nous supprimons notre humanité essentielle.

Ainsi, dans votre pratique spirituelle, vous devez simplement vous autoriser à vous sentir humain, imparfait et à briller à la lumière de L’univers.

Romain CALISSE    https://www.espritsciencemetaphysiques.com/

inspiration

Réveillez l’enfant qui est en vous !

Avec notre perception d’adulte, ce bout de bois ne peut être rien d’autre, mais pour un enfant il peut se transformer en voiture, en maison, en téléphone, en marchandise d’épicerie, en gomme ou même en levier de vitesse !

Les vertus de l’enfance

Racontez une histoire à un enfant et il pourra alors se l’imaginer comme s’il était devant un film. Leur créativité immense leur permet de visualiser sans difficultés les moindres détails : l’environnement dans lequel se passe l’histoire, les personnages, les sons, les couleurs, les odeurs…

Présentez votre enfant à un groupe d’autres enfants qu’il ne connait pas et en quelques minutes il jouera avec eux comme s’ils se connaissaient depuis toujours.

L’enfant est un être en plein développement, c’est pour cela qu’il rêve, qu’il imagine, qu’il crée, qu’il pose des questions, qu’il invente…

Nous détruisons l’enfant qui est en nous

À peine commençons nous à grandir que nous oublions déjà les avantages et les merveilles de notre enfance. Nous ne posons plus de questions car “les adultes savent tout”. Nous ne rêvons plus car “les adultes doivent garder les pieds sur terre”. Nous jugeons les autres et “choisissons méticuleusement nos amis”.

Une fois que nous quittons l’enfance, nous grandissons dans la méfiance. Si une idée ne coïncide pas avec la nôtre, alors elle est fausse. Peu importe le raisonnement, si ce n’est pas dans nos opinions ou dans nos façons de faire, alors on rejette l’idée. Comme s’il valait mieux écarter une idée qui pourrait nous faire changer d’avis…

Le bonheur ne peut trouver sa place dans un esprit fermé

Réveiller l’enfant qui est en nous ne signifie pas être immature, cela veut juste dire se donner l’opportunité d’apprécier la vie et d’ouvrir un peu plus son esprit.

La prochaine fois que vous rencontrez quelqu’un qui n’a pas les mêmes idées que vous, essayez de changer votre façon de voir les choses. La plupart du temps vous vous rendrez compte que cette personne, qui paraît si différente de vous, peut vous apporter des idées positives qui vous feront réfléchir sur votre propre existence.

Cette personne connaît d’autres lieux que ceux que vous connaissez et elle les apprécie réellement, comme dans votre enfance, quand vos parents vous emmenaient vous promener dans des endroits que vous trouviez fascinants.

Vous vous rendrez alors compte qu’il est possible de se rendre des milliers de fois au même endroit et de toujours le trouver aussi magique à chaque fois que vous y retournerez.

Réveillez cet enfant intérieur et retrouvez toute la magie de l’enfance : la spontanéité et la plénitude, que nous ne devrions jamais oublier en grandissant.

Photographie publiée avec l’aimable autorisation de Hugh Bell

https://nospensees.fr

queue-baleine-1

TRANSFORMEZ-VOUS GRÂCE À LA VIBRATION DE LA NOUVELLE ÉMERGENCE!

emergence
L’émergence est un nouveau cycle qui naît en chacun de nous.
C’est le bourgeon devenu mur, à son émergence, grâce au soleil qui l’a aidé.

L’émergence de l’être sacré est là, prêt comme le bourgeon, mais encore faut-il regarder le soleil qui crée sa naissance à ce qu’il porte de plus beau.

Les bourgeons sont à l’intérieur de vous, allez vous connecter à ces parties qui sont prêtes à émerger.

Et laissez-vous émerger de l’intérieur.

Que se passera-t-il?

L’émergence intérieure aura son effet vers l’extérieur.

Votre champ magnétique changera alors vous attirerez à vous la vibration de votre nouvelle émergence.

Pour stimuler de plus en plus l’émergence de vos parties lumineuses intérieures, cela demande le silence intérieur, la maîtrise du silence intérieur en tous lieux, et en toutes situations.

Devenir maître de son intérieur fait naître l’émergence du nouvel être dans toute sa divinité.

Canalisé par Jésabelle, messagère des peuples de l’eau

 

sur-une-fleur-d-hibiscus

Méditation & Soin Transmuter par la lumière

Quel plaisir de vous partager cette courte méditation, transmise par nos guides.

Cette méditation Transmuter par la lumière, est également un soin, et a été créée pour vous donner un outil pour vous nettoyer d’énergies légères sous forme de pensées, d’émotions, qui vous pèsent à certains moments, et vous freinent dans l’établissement d’une paix intérieure et d’un lâcher prise.

Cette méditation vous permet aussi d’entrer en contact avec des énergies de hautes fréquences par l’intervention de l’énergie christique, qui touche vos cellules, et aide à transmuter ce qui doit être. Nous sommes appelés à nous reconnecter à l’énergie de création de toute chose, une énergie qui vibre dans nos cellules, dans notre âme.

Vous pouvez effectuer ce soin à tout moment, à la fin d’une journée, pour vous ressourcer, lorsqu’une émotion ou une pensée est trop présente.

Pour rappel :

La visualisation n’a pas besoin d’une extrême précision pour fonctionner. Tout passe par le cœur, et la foi, la confiance dans ce que l’on pratique. Aussi, si vous pensez ne rien voir ou ne rien ressentir, durant les premières pratiques de cette méditation, ce n’est pas grave du tout. Il faut du temps et de l’entrainement pour qu’un athlète devienne expert. Il en est donc de même pour vous, plus vous vous autoriserez à pratiquer sans attentes, sans jugement et plus vous vous ouvrirez des portes.

Les pieds posés sur le sol je me recentre. Je ressens ma respiration qui devient de plus en plus lente, de plus en plus posée. Je pose mes mains sur mon cœur, et je m’ouvre à mon intention de me nettoyer avec acceptation et amour pour moi-même.

Je vois un filet de lumière blanche et dorée qui descend sur moi et éclaire tout mon être jusqu’à mes pieds.

Je ressens sa chaleur et son amour me bercer et me rassurer. Elle touche toutes les parties de mon corps, de mon aura.

De tout mon cœur, je demande à cette lumière divine de m’aider à transmuter dans l’amour ce qui me pèse et ne me sert plus.

Je tends les mains devant moi, paumes tournées vers le ciel. Je demande à la lumière divine d’entourer mes mains d’un halo de lumière blanche et dorée. Mes mains sont entourées de cette énergie bienfaitrice, cette énergie de vie.

Avec mes mains, je forme une bulle d’énergie devant moi, une bulle elle aussi de couleur blanche et dorée. Cette bulle d’énergie sera le réceptacle des énergies que je nettoierai.

Tout doucement, je déplace mes mains autour de mon corps et de mon aura, pour nettoyer les énergies, et les rassembler devant moi. Ces énergies peuvent être des émotions, des pensées, des énergies extérieures …

Avec tout mon amour, je place ces énergies , au centre de la bulle pour qu’elles soient transmutées. Lorsque je me sens prêt, je me gonfle de gratitude, merci, je me dis merci de m’autoriser à me nettoyer, je dis merci à la lumière divine pour cette transmutation par l’amour.

Doucement, je déplace la bulle et l’envoie dans le vortex de lumière d’amour inconditionnel. Je vois cette bulle qui s’élève et disparait dans cette lumière en devenant de plus en plus éclatante.

Les mains posées sur le cœur, je referme ce vortex en remerciant la source divine, les guides, les anges qui m’ont aidé dans ce processus d’allègement. Et je me remercie une nouvelle fois, de m’être autorisée à me nettoyer et à recevoir l’amour inconditionnel.

Iris    http://irisandco.fr/

Print Friendly, PDF & Email
carnets

J’ai Un Contrôle Absolu Sur Mes Propres Pensées…

J’ai Un Contrôle Absolu Sur Mes Propres Pensées… Vous pouvez vous retrouver dans des méandres inextricables pour expliquer que vous vous sentez négatif à cause de la conduite négative de quelqu’un d’autre. Mais si, au contraire, vous prenez le contrôle de vos propres émotions et que vous pensez une pensée meilleure parce que vous vous sentez mieux comme ça, vous découvrirez que vous êtes capable de retourner la tendance négative, quelle que soit la manière dont elle a commencé. Vous n’avez aucun contrôle réel sur ce que quiconque fait de sa Vibration (ou de ses actes, en l’occurrence), mais vous avez un contrôle absolu sur vos propres pensées, Vibrations, émotions, et point d’attraction…

Abraham     http://www.abraham-hicks.com

mot_jour_600_400

Combien de fois devons-nous apprendre une leçon ?

Combien de fois devons-nous apprendre une leçon? Jusqu’à ce qu’elle soit apprise!

Oui mais alors, comment se fait-il que nous avons parfois l’impression de revivre la même situation? Nous pouvons avoir l’impression d’avoir pourtant compris la leçon précédente, mais il semble que la vie nous envoie encore une histoire semblable pour vérifier notre apprentissage! Et nous nous rendons compte que nous n’avions pas fini d’apprendre la leçon!

C’est comme pour apprendre une nouvelle langue : nous commençons par les sons de base, puis une fois maîtrisés, nous apprenons les mots, puis les phrases, puis les temps de verbe, puis les subtilités de la nouvelle langue. Et même quand nous croyons l’avoir apprise, les gens remarquent notre accent! Alors nous nous pratiquons jusqu’à ce que nous n’ayons presque plus d’accent, jusqu’à ce que nous rêvions dans cette nouvelle langue. Nous pouvons dire à ce moment-là, que nous la maîtrisons presque parfaitement.

Ainsi en est-il de nos apprentissages de vie. Supposons que nous devons apprendre à mettre nos limites. Au début, nous vivrons des situations de plus en plus difficiles pour nous irriter, jusqu’à ce que nous ayons le goût d’apprendre ce nouveau comportement, celui de mettre ses limites. Nous commencerons par balbutier quelques sons au début, tentant timidement de dire nos limites, croyant que cela sera suffisant pour que l’autre les respecte. Puis, nous nous rendons compte que le dire ne suffit pas : il faut faire respecter ses limites en gestes. Puis nous devons aller plus loin afin de trouver la manière d’être et de dire, qui nous permettra d’énoncer clairement, fermement quelles sont nos limites. Chaque pas que nous faisons nous rend fiers d’avoir su nous affirmer. Et nous croyons que le tout est réglé.

Mais quelque temps plus tard, arrivent d’autres situations plus délicates, plus confrontantes, avec des gens qu’on aime ou qu’on admire ou qu’on craint pour nous obliger à développer plus de maîtrise de la nouvelle technique. Nous travaillons fort pour y arriver et nous sommes contents lorsque c’est le cas. Et nous croyons à nouveau avoir tout appris.

Mais nous nous rendons compte qu’en nous affirmant, nous avons peut-être manqué d’amour. En ne maîtrisant pas tout à fait la technique, nous nous sommes peut-être affirmés trop durement, menant à mal certaines de nos relations. Alors, il nous faut raffiner notre technique, jusqu’à ce que cela aille de soi que nous sachions mettre nos limites dans toute situation qui l’exige, sans même avoir à y penser, ni à craindre de le faire, tout en le faisant toujours avec amour, pour soi et pour l’autre. La technique est alors maîtrisée!

Il en est ainsi pour tous les apprentissages de la vie. Même quand nous croyons avoir fini, la vie revient valider si nous avons bien appris notre leçon! Jusqu’à ce que nous soyons passés maître dans ce nouvel apprentissage.

Nous sculptons notre apprentissage au fur et à mesure que nous apprenons nos leçons. Nous raffinons chaque fois notre technique sur le même bloc de marbre jusqu’à ce que nous la maîtrisions au point d’en faire un chef d’œuvre. Ainsi en est-il de toutes les leçons de notre vie.

Diane Gagnon    www.dianegagnon.com

mot_jour_600_400

L’erreur est une question d’égo !

Combien de gens se sentent bloqués ou s’empêchent de faire quelque chose ou de prendre une décision parce qu’ils ont peur de faire une erreur?

Il nous est probablement tous arrivé d’avoir pris une certaine décision ou posé un certain geste et de l’avoir regretté par la suite, croyant que nous avions fait une erreur. Et pourtant il n’en est rien.

Il n’y a pas d’erreur, il n’y a que des apprentissages!

Tout nous sert, tout sert notre évolution. Les détours que nous prenons sont nécessaires parce que, sur ce détour, nous avions un apprentissage à faire. Ce que nous croyons être des mauvais choix ne sont que des expérimentations de certains états pour nous permettre de comprendre ou d’apprendre ou d’aimer davantage.

Mais alors s’il n’y a pas d’erreur, pourquoi avons-nous tellement l’impression de nous être trompés?

Parce l’ego veut être parfait!

L’ego déteste être pris en défaut. Il ne supporte pas de ne pas obtenir ce qu’il veut. Alors quand le résultat d’un de nos choix ne correspond pas à ce que l’EGO veut, il est sûr que nous nous sommes trompés, parce qu’il n’a pas ce qu’IL veut!

Chaque fois qu’un résultat ne correspond pas aux attentes de l’ego qui se croit parfait, pour lui, il s’agit d’une erreur. Comment pourrait-il en être autrement, il est tellement parfait!

Pour l’ego, ce sont toujours des erreurs. Pour notre âme, ce sont toujours des expériences de vie.

L’ego se croit parfait et veut toujours obtenir SON résultat. L’âme sait qu’elle est parfaite comme elle est, peu importe le résultat obtenu.

L’ego contrôle, l’âme découvre. L’ego se fâche, l’âme s’amuse.

Alors la prochaine fois que vous croirez avoir fait une erreur, dites à votre ego d’aller prendre l’air un peu et laissez votre âme apprendre de l’expérience et s’amuser de la situation!

Diane Gagnon    https://lasolutionestenvous.com/

sur-une-fleur-d-hibiscus

7 façons d’augmenter votre énergie quand vous vous sentez fatigué

J’ai remarqué au fil des ans que mon niveau d’énergie était parfois faible à cause de mes habitudes. Par exemple, parfois quand je me sens déprimée à cause de quelque chose, je reste longtemps assise ou couchée, ce qui baisse mon taux de productivité. En conséquence, mon énergie ralentit et j’ai du mal à me ressaisir.

On peut avoir du mal à se sortir de cet état de faible énergie si nous ne sommes pas conscients de la façon dont nos actions contribuent à notre niveau d’énergie. Bien que nous puissions nous sentir obligés de nous asseoir, nous coucher ou nous taire, ces actions contribuent réellement à ralentir notre énergie, elles nous donnent l’impression d’être encore plus fatigués et improductifs.

Heureusement, il existe des remèdes qui ont fonctionné pour moi. Si vous vous sentez constamment fatigué et épuisé, essayez ces choses et voyez si elles fonctionnent pour vous.

Je sais que lorsque votre énergie est faible, certaines des choses que je recommande sont peut-être les dernières choses que vous avez envie de faire. Je vous conseille de choisir un élément dans la liste qui ressemble à quelque chose que vous pourriez faire. Faites-le, faites une pause, puis choisissez-en un autre.

Voici 7 façons d’augmenter votre énergie lorsque vous vous sentez fatigué ou épuisé :

1) Prenez le soleil et l’air frais

Si vous ne vivez pas dans une région où le soleil est très présent, essayez de faire l’effort de sortir pendant au moins 20 minutes. Le soleil et l’air frais sont naturellement stimulants, et malheureusement lorsque nous sommes déprimés nous sommes nombreux à avoir tendance à rester à l’intérieur et à nous priver de ces boosters d’énergie naturels.

Plus d’oxygène, plus de vitamine D, et plus de dopamine. Vous vous sentirez plus énergique presque instantanément.

2) Écoutez de la musique rapide, entraînante.

Mettez vos écouteurs ou allumez la radio de la voiture et cherchez une musique rapide et entraînante. Encore une fois, vous n’aurez probablement pas l’impression d’écouter une musique rapide, mais en écoutant de la musique rapide votre sang circulera naturellement plus vite.

3) Faites un peu d’exercice léger

Il peut s’agir d’une simple promenade dans le quartier, mais l’exercice est essentiel. Veillez à sortir du lit ou de votre siège et bougez pendant quelques minutes pour faire circuler votre sang.

4) Prenez soin de votre apparence

Nous avons tendance à négliger notre apparence lorsque nous sommes dans un état énergétique faible. Même si vous ne le faites que pendant quelques minutes, faites-le, vous vous sentirez un peu plus fort et capable de suivre un autre point de la liste.

Prendre soin de votre apparence a également l’avantage supplémentaire de vous rendre plus susceptible de sortir de votre maison lorsque vous vous sentez déprimé. Nous sommes nombreux à ne pas vouloir être vus lorsque nous négligeons notre apparence, donc c’est moins intimidant de sortir lorsqu’on prend soin de soi.

5) Faites un peu de ménage

Rangez et nettoyez ce qui vous entoure. Il ne s’agit pas de faire un grand nettoyage de printemps, mais de ranger un petit espace en désordre dans votre maison ou votre espace de travail et de le nettoyer. Vous vous sentirez mieux quand vous regarderez autour de vous et les choses seront plus propres et moins encombrées.

Plus il y a de choses à nettoyer, mieux c’est. Donc si votre maison ou votre espace de travail est très sale ou encombré, c’est très bien ! Cela vous permet de vous dépasser davantage lorsque vous êtes prêt à ranger.

6) Faites une course rapide

Allez à la banque, faites un tour à l’épicerie ou allez vous faire couper les cheveux. Rayez une chose de votre liste « à faire ». Cela permet de retirer un poids de la conscience.

7) Mangez quelque chose de sain

Faites le plein d’énergie en mangeant des aliments entiers, organiques comme des myrtilles, des épinards, des haricots noirs, des poivrons rouges ou n’importe quelle sorte d’aliment à haute teneur énergétique. Même si vous préférez manger des chips et des gâteaux, si vous ajoutez quelques aliments sains cela vous aidera à regagner de l’énergie.

Encore une fois, lorsque l’on se sent fatigué ou épuisé, on devient généralement apathique et on reste assis, et on réduit notre taux de productivité. Cela ralentit notre élan d’énergie, il devient donc plus difficile d’élever son taux vibratoire.

Donc le but ici est de produire progressivement de l’énergie. Choisissez un élément de cette liste, faites-le, puis faites une pause. Puis faites-en un autre, et répétez ce processus. Vous produirez de plus en plus d’énergie jusqu’à retrouver un taux vibratoire élevé. Après quelques efforts, les éléments de cette liste ne vous paraîtront plus insupportables, et vous vous réveillerez le matin, désireux d’effectuer l’un de ces éléments, car vous savez que vous vous sentirez bien après l’avoir fait.

Lucas Lecocq    https://www.espritsciencemetaphysiques.com/

inspiration

Ne cultivez pas l’espoir

« La pire des choses est l’espoir, car il représente le plus haut degré de lutte face à ce que vous vivez maintenant » – Nassrine Reza.

Participant : J’ai fait tellement d’efforts dans le but de trouver une solution à une situation affligeante et maintenant j’espère du fond du cœur que tout va s’arranger.

Nassrine Reza : Le réel problème n’est pas la situation, mais l’espoir.

Participant : On dit pourtant que l’espoir fait vivre ! Et on m’a toujours dit que l’espoir était une énergie constructive.

Nassrine R. : L’être humain croit tellement de choses, jusqu’à ce qu’il les examine de plus près. Qu’est-ce que l’espoir ? L’espoir représente le plus haut degré de résistance face à ce que vous vivez dans le moment présent. Lorsque vous espérez quelque chose vous dites fondamentalement non à ce que la vie vous présente. Car si vous étiez totalement dans l’accueil de ce qui est maintenant, l’idée d’espérer quelque chose ne vous traverserait jamais l’esprit. L’espoir vous fait croire que votre situation actuelle devrait être différente de ce qu’elle est. Pourtant, la vie ne fait jamais d’erreur. Vous êtes toujours au bon endroit, au bon moment et vous vivez exactement ce qui est à vivre. Mais vous ne percevrez jamais la perfection de la vie, tant que vous cultivez l’espoir.

Participant : Ce que vous dites bouleverse tout mon système de croyance ! J’ai si souvent prié et espéré pour que ma situation change. Mais je réalise maintenant que j’étais dans un profond état de lutte. En effet, je n’accueillais pas ma situation.

Nassrine R. : Lorsque vous abandonnez les prières, l’espoir et toute forme d’outil qui vise à imaginer une situation autre que celle qui vous est offerte maintenant, alors vous goûtez à la perfection de chaque instant présent et vous percevez la vie d’une toute nouvelle manière. L’espoir ne fait pas vivre. L’espoir vous maintient dans l’illusion de l’imperfection.

Extrait du séminaire « Renaître à notre essence »
http://www.nassrinereza.com/

mot_jour_600_400

Quand le bonheur dépend des autres

“Si votre bonheur dépend de ce que font les autres, je suppose que vous êtes dans l’embarras”.

(Richard Bach)

Réfléchissez un moment au bonheur qu’il y a (ou qu’il n’y a pas) dans votre vie. De quoi dépend ce bonheur ? De vous ? Des autres ?

Une erreur que nous faisons souvent et qui nous rend malheureux est de dépendre des autres pour être heureux. Si les autres ne sont pas heureux, nous non plus. Mais cela fonctionne pas comme ça !

Cette introduction ne vous parle pas ? Nous sommes certains que les situations suivantes vous diront quelque chose…

Bien s’entendre avec les autres

Dans notre vie, nous essayons toujours de bien nous entendre avec les autres. Mais nous finissons par nous disputer ou par nous sentir coupables… En définitive, nous ne faisons que baisser la tête en suivant notre objectif et en prenant soin de ne surtout pas créer de conflits.

Si des différences surgissent entre deux personnes et que cela génère un conflit, ne vous sentez pas mal ! Pensez que les deux parties doivent respecter l’avis contraire de l’autre et si quelqu’un se montre réticent à cela, il n’est pas correct de vous faire culpabiliser. 

Cancer43-420x282

Votre peur est de vous sentir coupable. Vous avez besoin de baisser la tête pour que ces conflits ne surviennent pas et ainsi être heureux ?

Le bonheur commence par soi-même et vous ne pouvez pas vous réprimer par peur du malheur des autres. Votre bonheur commencera lorsque vous commencerez à vous donner la valeur que vous méritez. 

Vous devez apprendre à être heureux

Si vous dépendez des autres, il arrivera un moment où vous vous rendrez compte que vous n’êtes pas vraiment heureux, car vous recherchez le bonheur des autres personnes et non pas le vôtre.

Vous cherchez le confort afin d’éviter la confrontation, pour être heureux avec tous, mais vous êtes dans une inquiétude permanente car vous conservez tout cela sous contrôle.

Arrêtez d’être vulnérable et soumis à l’opinion des autres ! Vous devez croire en vous, en vos possibilités et arrêter de dépendre de l’approbation des autres, et de la façon dont ils aimeraient vous voir être heureux.

Vous n’avez pas besoin de tout contrôler, vous ne devez pas plaire à tout le monde. Cela est impossible et ne vous apportera que de la frustration !

“On apprend à être heureux quand on comprend qu’être triste ne sert à rien”.
Partager

Vous n’avez pas besoin de plaire à tout le monde, ni même de vous responsabiliser vis à vis des situations. Apprenez à être heureux en dépit du rejet, des critiques et des conflits.

Pensez tout d’abord à vous, et non pas aux autres. Soyez égoïste pour une fois, ça ne fait pas de mal !

Une question d’attitude

Dans un premier temps, il n’est pas facile de se confronter à cette situation. Par inertie, vous continuerez à chercher à plaire, à avoir le contrôle des situations et à éviter les colères.

Mais cela doit se terminer et vous devez fournir un gros effort. Tout d’abord, vous devez être conscient de votre situation de dépendance et ensuite, commencer à agir !

Une fois que vous commencez à vous donner la valeur que vous méritez et que vous comprenez que votre bonheur dépend de vous-même,  c’est le moment de répondre aux choses que vous évitiez avant.

Si quelqu’un se met en travers de votre chemin ou essaie de rediriger votre vie à son goût, répondez-lui ! En plus de ressentir une petite montée d’adrénaline, cela vous fera du bien ! 

Cancer34-420x277

Il est également nécessaire de vous répondre à vous-même. Pour chaque personne, le bonheur se trouve dans des choses différentes. C’est pour cela que le bonheur ne peut dépendre des autres puisque c’est quelque chose de personnel !

Quelle est la signification du bonheur pour vous ? C’est la première question à laquelle vous devez répondre. Mais ne faites pas l’erreur de penser à quelqu’un d’autre, car c’est le moment de penser à vous. Soyez responsable et trouvez le chemin de votre propre bonheur.

Nous espérons que, si vous dépendez des autres, vous apprendrez, petit à petit à rechercher votre propre bonheur sans avoir besoin de personne.

Vous devez être indépendant dans votre bonheur, alors commencez à changer dès aujourd’hui !

https://nospensees.fr

Page 1 sur 3

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén