septembre 2018 - La plume d'Élhadi

Mois : septembre 2018 (Page 1 sur 2)

queue-baleine-1

C’est l’heure du retour, la reprise du sceau de l’Amour !

Il y a longtemps de cela, nous les baleines, des êtres d’amour, étions déterminés à construire une humanité de paix, mais des peuples étrangers sont arrivés dans le but de réaliser des expériences sur les humains.

Ils ont introduit des implants dans le cerveau de gens pour les connaître, les étudier.

Ils n’étaient cependant pas outillés pour cela et ils n’ont pas réussi. Ils ont joué dans le cerveau humain inutilement ce qui créa une race d’êtres humains barbares qui se sont entretués.

Aujourd’hui, vous pouvez et vous devez reprendre votre pouvoir.

Des implants sont restés dans les gènes de certains humains; vous qualifiez ces humains de psychopathes ou autres formes de barbarie. Oui, nous sommes là pour entraîner la planète à reprendre ce qui lui appartient.

Plus personne, plus aucune créature n’a le droit de toucher à l’être humain.

C’est l’heure du retour chez vous. La reprise du sceau de l’Amour.

Nous sommes là pour vous et avec vous, en tout temps.

Vous aimez le monde des baleines, sans savoir pourquoi. C’est simplement que nous vous touchons par notre pureté; nos atomes résonnent en vous, dans vos cellules et cela vous marque à tout jamais.

*Faite l’expérience d’une rencontre avec l’une de nous dans votre vie. Votre cœur en serait profondément touché et bouleversé.

*Sur la chaîne jesabelle.tv, grâce aux tournages en mer que Jésabelle fait pour vous, l’opportunité vous est donnée de vibrer avec les baleines!

  www.effetbaleine.com

queue-baleine-1

Mot de Jésabelle – Mercredi le 26 septembre

C’est par cette «news» que je vous donnerai des nouvelles au fil de mon voyage.À vous tous qui avez contribué jusqu’à présent, je vous envoie ma profonde gratitude et recevez un souffle de tendresse de la part de nos soeurs baleines.
Ce voyage expédition est un moment d’arrêt pour accueillir le nouveau nectar de cette terre de glace où siègent des vibrations sacrées maintenues par les baleines, encore et encore, par leur présence, qui diminue hélas à chaque année, dans ce secteur de la planète.


Nous serons tous, main dans la main, pour elles, à les honorer, à les aimer et à leur offrir notre lumière pour illuminer ces égrégores encore très chargés de la chasse à la baleine, qui ne devrait plus exister.
Sachez que vous êtes tous une étoile pétillante que j’insère dans ma valise pour ce périple qui sera vibratoire à souhait.

Nous sommes à cette minute même à 58% et il reste encore un immense espace temps de 2 jours et demi pour compléter cette lumineuse campagne!

Je vous invite à diffuser à votre tour l’invitation à vos amis de lumière.
Voici donc les liens de partage:
La campagne : https://fr.ulule.com/hommage-aux-baleines-de-la-norvege/
Un mot de Jésabelle : https://youtu.be/PzDxa3OSdRs

Dans le feu du coeur avec vous tous, Jésabelle

 

 

mot_jour_600_400

Le service aux autres passe par soi

Quoi qu’on fasse dans la vie, on travaille tous avec la même chose, l’Énergie. C’est grâce à l’Énergie qui nous relie tous entre nous et à la Source que nous pouvons user de nos dons.

Chacun à des dons en venant au monde mais tous ne savent pas lesquels. Pour le découvrir, rien de plus simple, posez-vous cette question: « Qu’est-ce qui me fait le plus plaisir, quelles occupations me comblent le plus? » En général, si vous êtes attirés par un domaine ou plusieurs, c’est que vos dons portent sur une facette ou l’ensemble de ces domaines. Il n’y a pas de secret, votre âme vous guide vers ce qui vous plait le plus, c’est tout.

Il ne faut pas se compliquer la vie avec les questions du type: « Si j’ai un don, comment vais-je faire pour vivre de mon don? » « En quoi pourrais-je être vraiment utile? » « Pourquoi les gens auraient envie de venir chercher mes services? »

Toutes ces questions ne servent à rien, la seule chose à faire pour trouver sa voie c’est de faire ce qui vous plait de faire. Ensuite l’Univers tout entier amène à vous les personnes qui ont besoin de votre aide si particulière.

Pourquoi votre aide est si particulière? Non pas parce que vous avez un super diplôme, ni parce que vous avez suivi une quelconque formation… Votre aide est particulière car votre fréquence vibratoire est unique. Quand vous serez dans votre voie, les gens qui seront attirés vers vous le seront car votre fréquence vibratoire leur fera du bien. C’est tout ce qu’ils viendront chercher. Ce qui compte, c’est l’essence de ce que vous êtes, le reste n’est qu’une forme, un support.

Vous pouvez offrir les bienfaits de votre fréquence en ayant comme support n’importe quelle activité: dans mon cas le coaching et la médiumnité, pour certains le Reiki, d’autres les massages, l’enseignement, etc. Cela peut se faire aussi en jouant de la musique, en chantant, par votre présence dans une fonction qui vous convient ou en discutant avec les gens, si vous tenez un salon de thé…

C’est ainsi que beaucoup d’entre nous ne comprennent pas encore à quel point nous sommes tous utiles. Mais nous ne le sommes pas tant que nous ne sommes pas en train de faire ce qui nous plait vraiment.

Si vous êtes Barman et que vous avez hâte de tenir votre Bar tous les jours, bingo, c’est que vous aimez ça et ainsi vous communiquez aux autres visiteurs du bar de la joie de vivre. Vous êtes au bon endroit au bon moment. Par contre, si vous trainez la patte en allant travailler tous les jours, arrêtez tout de suite, vous n’êtes pas au bon endroit. Il n’y a pas besoin de faire une thérapie pour s’en rendre compte, ni même de consulter un coach.

Osez changez votre vie à chaque fois que vous n’êtes plus en harmonie avec votre quotidien!

Vous me direz peut-être « mais comment vais-je payer mes factures si je quitte mon job? » J’ai envie de dire, ce n’est pas un problème vu du plan de l’âme. Si votre âme vous pousse à quitter votre job, c’est bien parce que du point de vue de l’âme, quelque chose de mieux vous attend ailleurs.

C’est le boulot de votre être supérieur de vous guider vers cette autre option de vie meilleure. Encore faut-il que vous fassiez le choix de quitter votre ancienne vie, afin que l’Univers puisse mettre en place les synchronicités nécessaires pour vous faire retomber sur vos pattes.

En d’autres termes, faites le choix et le reste suivra. Décidez de changer votre vie et elle changera. N’attendez pas de voir si les choses changent pour bouger, rien ne se fait sans votre volonté. Votre volonté doit être ferme et engendrer un mouvement, des actions. Ne dites pas « je vais le faire » ou « je veux le faire », faites-le maintenant!

Une chose est sûre, vous ne pourrez être utile à la société et servir les autres que si vous savez vous servir vous-même en osant faire vos propres choix.

Aurélie   https://bienvenueenarcadie.com/

mot_jour_600_400

Les portes du temps

Les deux équinoxes et les deux solstices sont des portes du temps. La première porte te met dans le chemin, afin que tu commences à travailler sur les quatre éléments. C’est la porte de l’air, celle qui fait passer de l’hiver au printemps. Elle donne un nouveau souffle de vie. C’est une renaissance. L’élément air t’imprègne et te donne la force de t’élever pour mieux « voir » et mieux « entendre ».

Au premier solstice, celui de l’été, tu passes la seconde porte, c’est la saint Jean d’été. On l’appelle aussi la porte des hommes car les jours raccourcissent et l’être est appelé à travailler sur sa condition humaine. L’élément feu est à l’honneur et sera le moteur de cette transformation. A mesure que l’être travaille sur lui-même, à la lumière et la chaleur de ce feu, il brûlera les résidus qui l’empêchent d’incarner son Soi. Une descente aux enfers commence mais ce voyage au centre de la terre est une phase nécessaire du pèlerinage vers soi. C’est la période où l’on peut lâcher l’ancien.

La troisième porte est l’équinoxe d’automne. C’est la sortie des enfers, elle marque la fin du labeur estival et le début de la récolte des fruits issus de ce labeur. Tout comme lors des vendanges, on récolte le « raisin » qui a poussé durant l’été. Les grains sont « gorgés » de soleil et grâce à eux nous allons produire notre « spiritueux »: incarnation de l’esprit saint dans la physicalité… L’élément terre est à l’honneur en automne. On s’ancre à la terre, on récolte ses fruits… On prend bien soin de s’harmoniser avec la nature pour profiter de ses énergies de guérison. C’est le début d’une possible ascension vers la vraie lumière.

La dernière porte, le solstice d’hiver est appelée porte du ciel. Les jours rallongent, l’élément eau est à l’honneur. Il représente l’océan de notre inconscient et tout ce qui se cache à l’intérieur. On entre en introspection et en communion profonde avec le vrai soi. La neige symbolise l’élément eau et permet de mieux communier avec lui. Ses flocons sont en forme d’étoile, comme celle que l’on pose sur notre sapin. Ces étoiles nous invitent à regarder de nouveau vers le ciel. Les fêtes de Noël accompagnent ce processus.

Lorsque les quatre éléments sont équilibrés, le cinquième élément apparaît, tel un petit Jésus qui renaît une fois de plus, précédé de ses rois mages. Ils sont au nombre de trois, comme les trois étoiles du baudrier d’Orion qui apparaissent dans notre ciel d’hiver…

Aurélie    https://bienvenueenarcadie.com

carnets

Sur quoi concentrez-vous votre attention ?

Ce n’est pas l’attention à l’absence de bien-être qui vous rend malade. C’est l’attention sur le manque de beaucoup de choses … L’attention chronique à des choses indésirables vous maintient dans un « espace » de « rejeter et refuser votre bien-être physique » et les solutions qui vous sont présentées.
Si vous concentriez votre attention sur l’expérience de bien-être physique autant que vous vous concentrez sur l’absence de ce bien-être, non seulement votre rétablissement pourrait venir rapidement, mais maintenir votre bien-être physique et votre équilibre serait beaucoup plus facile.
— Abraham   
http://www.abraham-hicks.com/

inspiration

Le bonheur est actif, le pessimisme est bloqué !

Pour les stressés à fort caractère

De la nécessité de se libérer du pessimisme

Il est plus facile d’être pessimiste qu’optimiste

Quand on est d’une nature anxieuse ou stressée, le pessimisme c’est un peu le formatage habituel d’une journée. Les râleurs aiment râler alors qu’ils cherchent la paix, les anxieux déversent facilement leur mal-être sans se prendre réellement en main, les autoritaires s’emprisonnent dans le contrôle, les personnes en sous-estime s’emploient à se sentir considérées et en deviennent prétentieuses, les peureux sont agressifs… La liste est longue.

On a tous un travers qu’on essaie de bien cacher par une manœuvre inverse dans laquelle

on finit malheureusement par s’enkyster, sans s’en apercevoir, ni s’en libérer. Ce n’est pas en exprimant notre travers avec insistance aux autres qu’on arrive à se sentir mieux, au contraire ! On le cultive.

Comment s’en défaire ? On peut avoir la chance de naître optimiste ; sinon, il faudra apprendre à le devenir. Pourquoi ?

Se défaire du pessimisme pour être LIBRE !

Il ne s’agit pas de voir la vie avec des lunettes roses et d’écouter gazouiller les oiseaux. Inquiétude face à l'avenirNon, il ne faut pas confondre être optimiste et « illuminé » ! Il s’agit de se sentir libre.

Le pessimisme est un germe qui a pris place progressivement, lorsqu’un travers n’a pas été combattu mais nourri au contraire. Un travers qui a pris le pas sur notre vraie nature sereine.

Par exemple : le jaloux a laissé faire sa jalousie, si bien qu’il en devient paranoïaque. Le rêveur n’a pas lutté contre l’inertie : il est devenu peureux. Le colérique n’a pas combattu son sentiment permanent d’injustice et est devenu autoritaire. Ce ne sont que des exemples isolés, mais de manière générale, quand on n’arrive plus à sortir de ses torpeurs (d’origines diverses), alors on « bloque »  sur la l’incompréhension des choses et l’on finit par croire que la compréhension pourra rétablir la libération. Mais non, c’est faux !

De la nécessité de combattre le pessimisme

La libération ne vient pas en atteignant une forme de compréhension, mais bel et bien en combattant son ou ses travers !

Les pessimistes ne trouvent pas de solution à leurs problématiques, alors ils colorent tout en noir. Ce blocage très handicapant émotionnellement, les empêche de saisir des opportunités pour se sentir libres. Ils se replient dans le fatalisme et manquent de faculté d’adaptation et d’imagination créatrice, ouvrant la porte à l’aigreur et fermant la porte à l’espoir.

L’espoir, c’est la Vie !

Il n’est pas question de persuader un pessimiste de changer sa nature. C’est son choix. Mais il est question de regarder en face comment vivre ensemble et participer au mieux-être de notre communauté. Et de comprendre que les pessimistes sont toxiques pour eux-mêmes et peuvent aussi être toxiques pour les autres.

Tout est énergie

Le pessimiste pollue (malgré lui), parce qu’il critique, se plaint, parce qu’il est cynique et se ronge de l’intérieur. Il ne voit pas la différence entre recevoir une information et vivre cette information. En la vivant, il la rend réelle et la transmet aux autres. Il pompe littéralement l’énergie des autres, sans savoir comment se recharger seul.

On peut se défaire de nos habitudes, même celles prises tout petit, mais encore faut-il le vouloir !

Allez, courage et… optimisme !

Corinne Vidor / shelvene.com

queue-baleine-1

Petit mot de Jésabelle…

carnets

Si vous savez que…

Si vous savez que tout va bien, vous savez tout ce que vous devez savoir. Et si vous savez que la vie est censée être amusante, vous en savez plus que n’importe qui d’autre. Et si vous savez que la manière dont vous vous sentez est votre indicateur de la façon dont vous êtes connecté à la Source, alors vous savez ce que seule une poignée de créateurs délibérés, en rapport avec la population totale, sait vraiment. Toutes les bêtes le savent. Vos animaux savent que tout va bien. Vos animaux vivent dans l’instant. Ils comprennent le pouvoir de leur présent. Ils profitent de que l’Univers leur accorde. Ils ne s’inquiètent pas et ne font pas de lois ni de règles. Ils sont « Pure Énergie Positive ». Vos animaux vibrent davantage sur l’énergie du contentement que celle de la passion. Leur désir a été énoncé à partir du non physique et continue d’être mis en avant par ceux qui, comme vous, veulent l’équilibre. La différence entre l’animal et l’humain, c’est que l’animal est plus générale dans son intention et ‘humain plus précis. C’est pourquoi l’être humain est considéré comme le créateur et l’animal comme un équilibreur d’énergie.

 Abraham     http://www.abraham-hicks.com

 

choisir-bagage-valise

I M P O R T A N T !

Vous êtes touché par l’enseignement des baleines et vous souhaitez vous aussi, selon vos moyens et en conscience contribuer à leur sauvegarde.

Je vous propose de prendre connaissance et de participer à cette nouvelle expédition-mission de Jésabelle  en Norvège.

Illuminer les égrégores de chasse à la baleine, sans quitter le confort de votre salon, sera pour vous une nouvelle et puissante expérience très hautement vibratoire !

baleine_norvege

Devenez officiellement supportaire de cette mission-expédition en cliquant sur le lien ci-dessous !

https://fr.ulule.com/hommage-aux-baleines-de-la-norvege/

Ensemble soyons solidaires avec les peuples de la mer !

mot_jour_600_400

Tout vient toujours de soi-même !

Partez du principe où ça vient toujours de vous.

Tout part toujours de vous.

Même ce qui ne va pas.

Vous sentez comme ces phrases peuvent être culpabilisantes ? Et pourtant, agir en connaissance de ce principe est une formule magique pour mettre le doigt précisément là où ça résiste.

Une maison que l’on peine à trouver, un projet qui met du temps à se lancer, un bébé qui se fait désirer… Notre vie est jalonnée par son propre agenda qui diffère parfois totalement de celui qu’on aurait aimé placarder sur notre frigo. Et pourquoi ?

Parce qu’on oublie simplement cette phrase :  » Tout vient toujours de Moi-même ».

Si vous ne trouvez pas la maison idéale, c’est peut-être parce que les critères de la maison décrétée idéale ont été passés au peigne fin de votre mental qui en toute bonne foi a analysé ce « qui serait le mieux pour moi ».

Mais j’aimerais vous rappeler une chose fondamentale. Quand je dis « Partez du principe que tout vient de vous » je ne parle pas de votre mental, de votre personnalité, ni de votre analyse millimétrée de la situation. Je parle de VOUS, votre VÉRITABLE VOUS.

Cet être en vous qui n’a peut-être pas pour inspiration profonde un pavillon 4 chambres rue saint Albert parce qu’elle est située entre la crèche et votre travail. Il ne désire peut-être pas non plus connaître les joies de la maternité maintenant, alors que votre situation, votre entourage et tout votre environnement vous encourage insidieusement à le mettre en route. Et peut-être qu’il émane en vous une indication sur votre peur de légitimité et d’un manque de reconnaissance que vous tentez de dissimuler en vous rassurant sur la viabilité de votre projet.

Non, votre vrai Vous, vous ne pouvez pas le duper aussi facilement. 

Vous aurez du mal à trouver votre maison, à tomber enceinte et encore à développer votre projet tant que vous ne serez pas plus transparent avec vos aspirations profondes, et non celles que votre machine à analyser a décrété comme but officiel.

Alors oui partez du principe où tout vient toujours de vous et prenez le temps de vous écouter profondément au lieu de vous battre à l’extérieur et de trouver des raisons extérieures à ce qui bloque.

Derrière les résistances, il n’y a toujours que votre ÊTRE véritable qui cherche à communiquer.

By lulumineuse black lowres

Page 1 sur 2

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén