juillet 2019 - La plume d'Élhadi

Mois : juillet 2019 (Page 1 sur 2)

sur-une-fleur-d-hibiscus

8 SIGNES QUE VOUS ENTREZ DANS LA CINQUIÈME DIMENSION

La plupart des gens ont besoin de comprendre le concept de dimensions afin de comprendre le processus qu’ils vont traverser et comment est la vie dans la cinquième dimension. Ceux qui naissent maintenant sont prêts pour la cinquième dimension. L’âge n’aura pas d’importance parce que le moment de la cinquième dimension est différent.Ce passage commencera d’abord dans votre esprit. Votre conscience dirigera votre voyage dimensionnel. Certains continueront dans la quatrième dimension et d’autres voyageront dans la cinquième dimension. Ce sera une montée.

Si vous avez déjà parlé de spiritualité, vous savez que notre monde n’est pas un lieu isolé. Il y a plusieurs dimensions parallèles, et parfois les âmes peuvent transcender ces frontières et aller et venir. Au fur et à mesure que nous traversons ces différentes dimensions, notre esprit et notre façon de voir les choses changent. Nous commençons à croire en des choses nouvelles et différentes, notre changement nous fait acquérir des perspectives différentes sur la vie.

8 SIGNES QUE VOUS ÊTES DÉJÀ ENTRÉ DANS LA CINQUIÈME DIMENSION
Votre conscience dirigera votre voyage dimensionnel.

1. LE MONDE EST TELLEMENT PLUS BEAU QU’IL NE L’EST VRAIMENT.
Vous vous sentez comme une personne plus heureuse qui a commencé à remarquer beaucoup de beauté dans les petites choses de la vie quotidienne. C’est presque comme si vous voyiez le monde à travers des tons doux, et vous aimez tout ce dont vous êtes témoin.

2. LE VOILE QUI NOUS SÉPARE DE LA PERCEPTION DES MESSAGES DIVINS N’EXISTE PAS
Vous commencerez à entendre ce que les énergies supérieures attendent de vous, ou les conseils qu’elles vous envoient. Ces messages peuvent aussi provenir de votre entourage.

3. VOUS DÉVELOPPEZ UNE VISION BEAUCOUP PLUS POSITIVE DE LA VIE EN GÉNÉRAL
Vous souriez plus, vous êtes en meilleure santé, vous vous sentez plus en sécurité. Votre esprit est beaucoup moins confus qu’avant et vous tombez amoureux du sentiment de paix qu’il apporte à votre vie.

4. VOUS VOUS ÉLEVEZ AU-DESSUS DE VOTRE PEUR DU TEMPS
Vous n’avez plus peur. Vous réalisez que la vie doit se terminer un jour, et vous acceptez cette pensée gracieusement parce que même si la vie dans votre corps actuel se termine, votre âme existera pour toujours. Comme cette peur de la mortalité vous quitte, vous vous sentez beaucoup plus léger et pouvez profiter de la vie.

5. VOUS COMPRENEZ QUE L’ESPACE ET LE TEMPS NE SONT QU’UNE ILLUSION
C’est la partie la plus importante. Devenir beaucoup plus profond et plus conscient vous conduira à développer vos dons surnaturels.

6. LA NÉGATIVITÉ DANS TA VIE FLOTTE LOIN DE TOI
Vous n’êtes plus affecté par la négativité qui provient des petites choses. Vous savez comment établir des priorités et refuser de céder à tout ce qui tente de vous renverser.

7. VOUS CROYEZ AUX PRÉSAGES
Vous croyez que les présages que ce monde vous envoie sont de petits signaux qui vous guident vers un monde meilleur. Vous vous sentez comme si vous étiez capable d’absolument tout, et cela vous donne un grand coup de pouce dans votre vie.

8. VOUS CONTRÔLEZ VOTRE ESPRIT ET VOTRE CORPS
En comprenant les lacunes dans le concept d’espace et de temps, vous êtes capable de maîtriser votre esprit et votre corps. Vous pouvez voyager dans le temps à travers les événements de votre vie et les différentes périodes. C’est votre plus grand talent.

 https://www.wemystic.com/

Traduit et partagé par la Presse Galactique

inspiration

ALLER VERS LA SIMPLICITÉ

Coucou tout le monde…

Aujourd’hui j’ai bien envie de vous parler de ce terme “la simplicité” ou plutôt de cet état, parce que pour moi c’est un état. Un état que je trouve important notamment parce que nous vivons dans un monde compliqué, rapide, en mouvement perpétuel et en constante accélération.

 C’est difficile de s’y retrouver, c’est difficile de Se trouver et de s’écouter, pleinement et totalement, alors j’ai envie de dire que d’aller vers la simplicité c’est peut-être une clé pour vivre plus paisiblement, plus simplement (évidemment!).

Va vers ton Élan intérieur

En fait, aller dans la simplicité c’est se laisser porter par son élan intérieur. C’est se connecter à ses envies et ses besoins. C’est éviter de se poser des questions. C’est également et surtout porter un regard en son intérieur plutôt qu’à l’extérieur.

Alors ça veut dire quoi ?

Ça veut dire tout simplement que les choses peuvent être très simples et pour autant ça ne veut pas dire qu’elles sont faciles. La simplicité n’est pas facilitée. Bien au contraire, la simplicité peut être difficile à suivre. Je vous donne un exemple : c’est simple de savoir qu’il faut quitter une personne parce qu’elle nous fait du mal ou ne nous rend plus heureuses, mais pour autant ça ne veut pas dire que c’est facile.

Se prendre en compte pleinement

L’instant présent

En réalité, aller dans sa simplicité c’est s’écouter et se prendre en compte. C’est agir de la manière la plus spontanée et la plus évidente pour soi. C’est aussi se faire passer au premier rang. Réfléchissons un instant et faisons appel à notre mémoire. Bien souvent, pour une situation que l’on peut vivre, nous avons un premier élan, une première envie, une direction qui se dessine instantanément.

L’arbre des possibles… notre mental

Cet élan se présente à nous et presque dans le même temps une espèce d’arbre des possibles pousse au même moment. Dans cet arbre des possibles, il y a tout ce qui nous entoure : ce que les autres vont penser, les normes, les lois… Mais aussi des questions : est-ce que c’est dans la morale, dans la norme ? Est-ce que c’est logique, rationnel ? Est-ce que je ne vais pas blesser quelqu’un ou est-ce que ça ne va pas perturber les autres ? Lorsque cet arbre s’est bien dessiné, on est déjà éloigné de notre simplicité et notre réflexion s’en voit déjà complexifiée. Dans ce sac de pensées déconnectées de notre centre, nous nous perdons.

Mais en réalité, quand on y réfléchit, le plus simple c’est de Se prendre en compte.

Pourquoi est-ce si difficile de se prendre en compte ?

Peut-être parce qu’aller vers la simplicité et donc son écoute intérieure cela demande également d’assumer ses choix et ses décisions. C’est assumer cette écoute constante, active et entière pour y répondre dans l’action. Encore une fois c’est simple, mais ce n’est pas facile : assumer ses choix, c’est assumer de potentiellement décevoir, de ne pas répondre aux attentes des autres et de ne pas répondre non plus aux demandes ou aux stimulations. En bref, appelez-le comme voulez, c’est s’écouter d’abord, c’est entendre cette petite voix intérieure ou le message de notre être le plus profond, peu importe le mot que vous choisirez. Finalement, vivre c’est simple ! S’écouter, c’est simple ! Ce qui est plus difficile c’est de faire de la place à cette évidence, de la place à cet élan… Ces élans qui se présentent à chaque instant.

N’oubliez jamais que les réponses à vos questions sont en vous.

N’oubliez jamais que lorsque vous cherchez quelque chose pour vous épanouir, en réalité la clé est en vous. C’est dans vos ressources et dans vos potentiels que tout s’exprime. C’est dans votre simplicité et votre écoute que les clés résident. Qui mieux que vous peut savoir ce qui est juste pour vous? Nous vivons dans un monde qui nous apprend à porter un regard à l’extérieur de nous. Un monde où la comparaison et la compétition sont légion. C’est une tournante interminable, une tempête illusoire. Dans ces mouvements nous nous perdons de vue et surtout nous pensons qu’il y a meilleur ailleurs, PIRE, qu’il nous manque forcément quelque chose pour avancer ou pour vivre notre vie. FAUX et encore FAUX! Prenez conscience que vous avez tout en vous pour vivre votre expérience de vie. Il vous en manque certainement juste la conscience.

Alors, comment aller vers la simplicité ?

Eh bien, je vous propose une nouvelle gymnastique de l’esprit. Plutôt que de donner de l’engrais à ce fameux arbre des possibles, vous allez porter votre attention vers le questionnement. Lorsque se présente à vous une situation qui demande de faire un choix ou de prendre une décision, posez-vous ces questions :

  • Quel a été mon premier élan, quelle a été ma première envie ? 
  • Qu’est-ce qui m’empêche d’aller vers cet élan ?
  • Qu’est-ce qui m’empêche de réaliser cette envie ?  
  • À quoi je réponds, qu’est-ce vous prenez en compte ?

Vous allez voir qu’un million de données se présentent à vous et que finalement si vous retournez à la source, à l’émergence de cette énergie qui se présente, alors VOUS SAVEZ, VOUS SENTEZ et VOUS CONNAISSEZ le chemin et la meilleure décision à prendre ou le choix à faire.

Je le répète encore, aller dans sa simplicité ça ne veut pas dire aller vers la facilité, bien au contraire !

Lorsque nous nous écoutons, nous sommes dans notre élan. Se prendre en compte ça n’est pas facile parce que ce n’est pas toujours compris ni entendu. Pour autant, je me répète ça reste la chose la plus simple à faire.

Perle Louise    https://perlelouise.fr/

mot_jour_600_400

Prends le temps de lire dans ton coeur l’abondance !

Oui, c’est une très belle idée…

L’abondance est issue de notre capacité à tout nous accorder.

L’ignorance de ce pouvoir nous conduit dans nos peurs les plus grandes.

L’abondance est la certitude que nous pouvons tout recevoir en quantité suffisante pour nous permettre le bonheur sur terre.

Cette capacité de notre cerveau, de notre coeur et de notre corps repose sur une aisance de la matière en lien avec la volonté de notre âme.

Bien entendu, l’abondance d’argent est souvent celle que nous imaginons pour nous permettre le bonheur. Pour autant si le bonheur tenait uniquement à ce paramètre, la Vie sur terre serait un seul modèle et rien ne permettrait de vivre le malheur, dès ce paramètre atteint. Nous savons tous qu’il n’en est rien.

L’abondance d’argent est un des paramètres, mais il ne faut pas oublier tous les autres, amour, joie, bonheur, félicité, don de soi, partage, générosité, espièglerie, aide mutuelle, liberté, santé, bienveillance, splendeur de notre être par tous les moyens possibles…

Cela n’est donc pas si simple de souhaiter l’abondance en ne pensant qu’à un seul paramètre. Le vouloir à ce point est souvent signe de fixités en notre coeur, conditionné par la peur, le manque.

 Le juste équilibre de toutes les abondances sur terre est certainement plus juste à souhaiter, car un coeur vide et riche à l’extérieur ne brillera pas plus qu’un coeur plein sans aucun moyen dans la matière. Donc l’équilibre de toutes les sources et ressources est surement plus juste pour nous rendre heureux.

L’abondance est déjà à notre portée et maintenir cela est un jeu de doute autant que de confiance.

La lutte contre une tendance à agir en ce sens de façon extérieure ou intérieure.

L’équilibre est la voie.

La vérité est l’unité entre toutes les façons de l’appréhender.

Nous sommes un exemple, une goutte, une façon, dans cet univers de possibles.

À sentir que l’on est rejeté, on contribue à l’être.

À se sentir rempli d’abondance on contribue aussi à l’être.

Soyons l’abondance à notre niveau pour que tous ensemble nous réussissions à l’incarner.

Virginie Cehabiague  http://lavoiedumilieu.wixsite.com/

inspiration

VOS PORTES S’OUVRENT SUR UN HORIZON ILLIMITÉ !

Tout ce en quoi vous croyiez jusqu’à présent…Tout ce qui vous a été inculqué, enseigné…. Tout ce qui faisait le schéma de vos vies, la conception et la construction de vos vies, dans une évaluation restrictive de celles-ci, de durées plus ou moins longues, avec ce sentiment que la place que vous occupiez était normale, qu’il vous fallait rendre des comptes à ceux qui, de leur point de vue limité et conditionné, se sentaient supérieurs à vous et donc profitaient de vous, alors qu’en même temps, vous, de votre position, jugiez, critiquiez, ceux ne correspondant pas à votre façon de penser ou bien ne vivant pas d’une façon identique à la vôtre…. Les jugements, les critiques, vos regards manquant d’Amour auront été les barrières vous séparant les uns des autres et de la réalité de votre Être profond.

 L’ouverture de vos cœurs résultant d’une prise de conscience, d’une grande lassitude devant les répétitions sans cesse renouvelées depuis tant de temps d’un comportement guerrier, d’une peur généralisée et entretenue des autres, d’une conception très « terre à terre » de votre réalité limitée tendant à vous faire croire que votre Univers, les Univers vous entourant, alors que vos instruments d’observation divers commencent à vous en laisser découvrir les magnificences, ne peuvent abriter la vie.

En vous quelque chose de nouveau se passe, une grande Énergie pénétrant votre Système Solaire depuis que la Source ayant décrété qu’il était le temps de votre retour en son sein réveille en vous, en ceux qui auront été les précurseurs et les diffuseurs énergétiques de cet éveil, vos sens subtils, votre intuition, l’énergie vibrante de vos cœurs, l’ouverture d’un autre regard et la compréhension d’une grande unité reliant enfin toute l’humanité.

Oui tout de cet ancien système s’écroule. Les différents pouvoirs perdent de leur ascendant sur vous, vous réalisez que ce ne sont que des humains soumis et liés à des énergies auxquelles ils avaient prêté allégeance, qui ne peuvent perdurer sur ce plan tandis que la Grande Lumière de réunification, de purification s’incarne sur votre Terre.

De nombreuses informations circulent sur ce qui se passe à l’heure actuelle sur votre fréquence.Certaines diffusent des vérités permises, d’autres essayent de détourner ce qui tente d’être dévoilé. D’autres encore, manipulent ou détournent à leur profit les informations réelles puisque sachez-le, acceptez-le, vos différents médias appartiennent encore aux diffuseurs de mensonges, à ceux qui depuis longtemps, alors que vraiment leur temps est compté, ne vous considèrent que comme des entités soumis à leur volonté de domination.

Vous fonctionniez ainsi, éblouis devant les fausses puissances de ces maîtres vous promettant « monts et merveilles » agitant devant vos yeux et vos envies les promesses de richesse et de gloire qui de toute façon, comprenez-le, ne sont que des réalités factices, mortelles, appelées à disparaître alors que ce que vous aurez accompli pour les acquérir aura marqué au « fer rouge » pour des éternités l’assèchement de vos cœurs et la tristesse de votre âme.

Il est intéressant et excitant de vivre ce que vous êtes en train de vivre, de ce que vous-même décidez de vivre, puisque bien sûr, l’aide que nous vous apportons ne peut se concrétiser sur votre plan qu’en fonction du changement de paradigme que vous-même avez mis en place.

Ce serait intrusion que de vous imposer notre réalité et ce qui en découle de positif, bien qu’une intrusion sur votre plan se soit déjà produite il y a bien longtemps par des êtres s’étant fait passer pour des Dieux, ce que vous avez facilement et naïvement accepté, qui aura crée depuis tous ces temps les difficultés liées à votre manque de discernement et l’emprisonnement dont vous commencez à vous libérer

La Lumière issue de la Source, immuable, éternelle, ne s’impose pas, ne force pas, ne viole pas… Elle irradie de vous, éveille, révèle, vous élève tant que vous vous reliez librement à Elle.

Votre intention de vous unir à Elle, de la libérer de vous afin qu’elle se diffuse de vous lui permet de reprendre sa place sur ce monde.

Votre choix de choisir cette « voie Royale » est primordial, important pour accélérer ce qui se manifeste de plus en plus sur votre monde.

Vous avanciez sur cette Terre les regards baissés sur le sol, alourdis par vos comportements d’hommes et de femmes enchaînés par des façons de vivre ancestrales que vous pensiez inchangeables et transmettiez comme héritage à vos descendants qui jusqu’à il y a encore peu de temps souhaitaient continuer de vivre ainsi, calquant leurs comportements sur cette éducation reçue.

 Tout de cela est en train d’éclater, de se dissoudre.

De nouvelles âmes éclairées, descendants de plans élevés, choisirent depuis la fin de la Deuxième Guerre mondiale de s’incarner en nombre important sur votre plan.

Instruites par leur grande Conscience du dessein de la Source de libérer l’humanité de ses emprisonnements, ces nouveaux enfants étonnèrent, choquèrent même souvent par leur liberté intérieure et leurs regards clairs, lumineux, posant des questions pertinentes auxquelles beaucoup ne savaient répondre, révélant des souvenirs de vies précédentes et enfin permettant des interrogations et des ouvertures.

Conjointement à cela de nouvelles techniques de communication rétrécirent, symboliquement parlant, les séparations entre les hommes. Il devint facile de partager les connaissances avec d’autres résidents de l’autre côté de votre monde. Des réunions de pensées dirigées diffusant des énergies de Paix et d’Amour balayèrent la Terre-Mère, secouèrent les fondations anciennes et permirent de lever les yeux vers les fréquences élevées heureuses de se faire enfin reconnaître et de partager avec les hommes et les femmes ayant ouvert leurs cœurs la Réalité de leur état d’êtres Divins et Créateurs.

Des événements climatiques dirigés, tremblements de terre, inondations subites et rapides, assèchement de certaines régions. Etc..Etc.. Ces manifestations de changements importants, visibles maintenant par tout un chacun et orchestrés par les forces opposées encore actives sur votre monde vous troublent, vous interrogent et peuvent vous amener à vous concentrer sur le plus important dans votre vie, le lâcher-prise, le non-attachement et surtout l’ouverture de Cœur.

Oui il est normal de vous sentir un peu en décalage, en suspension, en déséquilibre comme étourdis devant l’ouverture soudaine d’une porte vous apportant un air frais et savoureux alors que vous viviez enfermés dans l’espace confiné de vos consciences endormies. Cette ouverture également vous fait voir un nouvel horizon illimité, des couleurs inconnues, des perspectives d’Univers nouveaux où se pressent et vivent des multitudes de manifestations diverses.

Abordez cela sans peur.  Vos peurs diverses n’appartiennent plus à votre ouverture de cœur, ce cœur puissant, flamboyant commençant à battre sur les rythmes nouveaux.

C’est cela le changement, l’ouverture des Consciences que vous pouvez appeler Révélation, Apocalypse, Élévation jusqu’à des Dimensions Supérieures, Ascension ou d’autres termes vous convenant puisque, pour votre mental à travers duquel beaucoup d’entrevous fonctionnent encore, il vous faut des noms, des termes dont parfois vous ne pouvez même pas comprendre la signification profonde. Tout ce qui se passe en ce moment sur votre monde en complète mutation ne peut vraiment être compris et évalué en fonction de schémas révolus.

Retrouvez votre innocence d’enfant acceptant sans mentaliser, participant au Magique, au jeu incroyable et fascinant de la vie en mouvement, en transformation, prêt à reconstruire ce nouveau fabuleux qui s’annonce.

Soyez cela, acceptez ce nettoyage, ces transformations, sans peur, sans crainte…

Tout est juste. Tout se manifeste au moment choisi par vous en accord avec ce contact Divin en votre Centre Sacré vous révélant le pourquoi, l’utilité, le nécessaire de l’éclosion en vous et autour de vous de ces nouvelles Fréquences d’Amour et de Liberté que vous êtes en droit de retrouver.

Paix et Amour en vos cœurs.

Dominique Fihey   http://le-coeur-arc-en-ciel.over-blog.com/

inspiration

QUEL EST LE RÔLE VÉRITABLE DE LA RESPIRATION ?

La respiration est un encrage de l’âme dans son plan physique. Ce n’est pas simplement le symbole de la vie, ou un moyen d’amener de l’oxygène au corps. C’est avant tout le moyen de faire pénétrer l’âme jusque dans son système nerveux.

 Comme je l’ai déjà expliqué, la forme la plus matérielle de l’âme que l’homme peut voir, toucher et véritablement sentir, c’est son système nerveux. Ce qui ne veut pas dire que l’âme réside dans le système nerveux, mais c’est la terminaison de sa vie, c’est sa forme la plus dense que l’homme peut rencontrer.

Par le système nerveux, donc aussi par les sens, l’âme descend dans la matière, prend conscience, regarde, expérimente, et tire expérience. Sans les sens, sans le système nerveux, l’âme ne pourrait pas venir chercher des expériences. C’est pour cela que j’ai cité le système nerveux comme étant la forme matérielle de l’âme.

Mais attention, il ne faut pas confondre la vie du système nerveux avec la vie de l’âme. C’est différent. Un individu déséquilibré ne peut pas être aligné avec son âme, parce que tout le système prévu pour la recevoir est dénaturé, déconnecté. C’est pour cela qu’il y a des gens qui sont complètement en dehors de leur corps, en manque d’alignement, le corps astral est d’un côté, le corps éthérique de l’autre. Ce sont des gens de nature dépressive, qui ont été dépressifs ou stressés pendant trop longtemps.

Quel est le rôle du respir ?

Au jour de la naissance, l’enfant respire et ainsi l’âme entre en lui, et jusqu’à la mort, l’âme et le souffle sont liés parce qu’ils sont de la même nature.

Tout est respir dans l’univers. Depuis l’entité la plus grande jusqu’à l’entité la plus petite il y a ce phénomène énergétique du respir, et tous les respirs correspondent à des rythmes et à des cycles. C’est-à-dire, que lorsque l’entité créatrice respire, le monde est fait ou défait, maintenu ou changé. Lorsque l’homme respire, il recrée en lui la vie ou la détruit. Lorsqu’il respire pour la première fois il vit, lorsqu’il expire pour la dernière fois il meurt.

Suivant le rythme respiratoire d’un homme ou d’une l’humanité on peut tout de suite déterminer le type de réincarnation qui est vécue. Donc, selon le respir sur lequel vous êtes fixés, vous êtes en même temps fixés sur une certaine roue, sur un certain taux vibratoire, sur un certain plan, donc sur un certain type de manifestation dans la forme, soit d’incarnation. Ce qui fait que les humains qui respirent souvent au cours d’une heure ont des vies rapides. Ils naissent vite, ils meurent vite, ils se réincarnent vite, etc.

Lorsque l’on parle du respir, on ne nomme pas seulement la respiration. La respiration en elle-même n’est rien du tout. Le respir n’est pas un phénomène humain, et si le phénomène existe sur un plan humain c’est parce qu’il existe sur un plan athmique, dans son âme même, et parmi les plus hautes entités du cosmos. Sur un plan plus physique, la respiration permet comme je vous l’ai dit de faire pénétrer l’âme dans la matière.

Pour ceux qui méditent, observez ce qui se passe quand vous retenez votre souffle, quand vous vous mettez dans un état où le souffle n’existe plus, remarquez que seule votre conscience existe. Le souffle est ce qui permet à l’âme d’être en connexion avec le monde physique. Retirez le souffle, il n’y a plus cette connexion, il n’y a que pensée, conscience d’être par rapport à votre existence pure et une.

 Le but aussi de la respiration est de rapporter du prana dans votre corps. Parce que si le corps physique a un certain cycle de vie admis par la nature et conçu par la nature, il faut que l’énergie entre en lui, pour perpétuer les divers cycles qui le constituent, et perpétuer la vie de certains organes. Tout est mené par l’énergie. Cette énergie s’appelle le prana.

Ce prana est une partie du feu de l’univers, du feu sacré. Il entre partout dans chaque aspect de la création et pénètre tous les plans. C’est donc en descendant dans le physique que le prana, feu sacré, feu universel, prend des aspects différents jusqu’à n’être qu’une source énergétique pour la survie de la nature et du corps. Ce prana peut être utilisé efficacement pendant les méditations pour apporter un feu supplémentaire à l’édification de la méditation.

Vous appartenez à un certain cycle de vie. Si vous vous réincarnez, c’est parce que vos énergies vous donnent une tonalité constituée par les différentes expériences passées, par ce que vous avez acquis ou refusé d’acquérir, par ce que vous avez accompli ou refusé d’accomplir. Vous êtes comme un piano.

Sur un piano il y a plusieurs touches, chacune ayant un son. Telle touche correspond à la compréhension, telle autre correspond au détachement, telle autre à l’amour, à la fraternité, à la sexualité, et chaque touche correspond à un type de comportement, à un état psychologique. Selon que vous ayez acquis la maîtrise de telle ou telle chose, telle touche va sonner. Si vous l’avez expérimentée et pas acquise, alors, comme avec un débutant, la touche va sonner faux.

Ainsi l’homme est une gamme de sons, certains sont justes parce que la chose est acquise, et certains sont faux parce que la chose ne l’est pas ou n’est pas encore expérimentée.

Et comme tout est correspondance, lorsque l’homme se dégage de son enveloppe et qu’il émet tous ses sons, automatiquement cela vous dirige vers le ciel qui correspond, qui est prévu pour tel ou tel rythme de réincarnations.

Si vous allez dans un ciel assez bas, parce que vous avez encore beaucoup de choses à acquérir et que vous ayez eu de très mauvaises incarnations, troublantes et troublées, vous êtes dans une zone où les gens sont comme dans des ventres, et sont expulsés hors de ce ventre le jour du coup de gong qui correspond au rythme d’accouchement de ce ventre.

Par ceci, je voudrais vous faire comprendre que dans l’humanité il y a toujours des vagues. À un moment donné il y a des vagues d’artistes, des vagues de meurtriers, des vagues de politiciens, des vagues de psychologues, des vagues d’écrivains. Il y a toujours des vagues.

Avez-vous observé le phénomène ? C’est à cause de cela, qu’à un certain moment, le plan, qui correspond à un certain rythme d’expulsion, à un certain rythme d’incarnation, expulse, envoie ces âmes en manifestation pour édifier peu à peu l’humanité.

Ce qui fait que chacun, à participation égale, arrive à édifier l’humanité. Ce qu’apporte une certaine vague va bénéficier à la suivante, même si elle est plus troublée. Tout le monde, en fait, est porteur de tous les aspects de la manifestation. Quelqu’un peut être artiste à un moment où règne la plus grande violence. Ce qui ne veut pas dire que celui-ci a été accouché avant terme. Il y a aussi certains sacrifices. Encore une fois il ne faut pas tirer des généralités.

Pastor    http://www.conscienceuniverselle.fr/

mot_jour_600_400

NOUS SOMMES LES GÉNÉRATEURS DU CHANGEMENT VIBRATOIRE

Nous sommes à l’aube de la transformation vibratoire, ou plutôt devrais-je dire dans le processus, car tout s’accélère et rien ne peut arrêter le mouvement. Nous avons tendance à regarder vers les étoiles pour attendre la manifestation du changement, mais en réalité l’impulsion nous a été donnée, et nous sommes les instigateurs du changement. Car l’impulsion vibratoire de l’Univers est venue réactiver en nous la porte des étoiles et ainsi nous recevons les vibrations plus fines de la source. Nous émettons en tant que transmetteur ces vibrations qui partent dans les 4 directions de l’espace pour initier l’installation de la cinquième dimension. Une étape parmi celles qui nous permettront d’accéder au retour à la conscience unifiée.

 Pour ceux qui depuis toujours sentent intuitivement que nous sommes dans une réalité parmi tant d’autres, le concept du passage d’une dimension à une autre n’aura rien d’extravagant. Actuellement nous pouvons nous reposer sur les scientifiques qui allient physique, biologie et spiritualité. Le retour de l’âge d’or de la conscience, où l’on considère que le tout est la clé de la compréhension de l’Univers est en marche. Nous ne sommes pas que matière, nous sommes énergie et la matière correspond à la condensation de l’énergie. L’énergie circule, transporte l’information, c’est une onde et un corpuscule capable de créer les dimensions. Nous avançons vers le retour de cette conscience et avec elle de multiples possibilités.

Mais pour cela nous avons un travail d’alchimiste à mener de façon à nous débarrasser des scories qui viendrait alourdir le processus et l’empêcher de prendre place. C’est en coeur pur que nous pourrons y accéder. À savoir un coeur nettoyé des émotions toxiques accumulées de vie en vie par les vieilles âmes. Des âmes qui ont connu ces âges d’or de l’humanité, ces contacts interstellaires… de vieilles âmes qui ont la certitude d’être plus qu’un être humain, d’être ici et ailleurs… d’être en possession du pouvoir créateur, mais encore englué dans la dimension terrestre, ne pouvant ainsi pas pleinement le manifester. En réalité ce chewing-gum vibratoire qui maintenait dans les basses vibrations n’est plus, c’est à l’âme de reprendre confiance en elle pour avancer. Faire face à ce qu’elle a entrepris de vie en vie, accepter ses échecs, être fière de ses victoires… À nouveau ne plus sentir la séparation illusoire d’avec sa famille d’âme, sa famille stellaire…

Sur les vieilles âmes repose le travail d’alchimie nécessaire à la transformation, elles ont les outils pour faire émerger cette mutation. Cela se manifestera de plus en plus rapidement sur leur chemin…

Afin de manifester ce pour quoi elles sont sur Gaïa, les vieilles âmes doivent se relier le plus possible aux vibrations élevées, par la méditation, la prière, les cristaux, la nature… Se relier aux éléments… Ces vieilles âmes ont d’ailleurs un ressenti important des éléments, avec souvent une prédilection pour l’un d’entre eux en fonction de son origine stellaire…

Alors mes amis reliez vous aux éléments qui vous font vibrer, reliez-vous à Gaïa, reliez-vous aux vôtres vibratoires, et gardez cette foi incrustée en votre âme d’un monde merveilleux, harmonieux, paisible, divin…

Vous êtes les instigateurs du changement…

Paix, Amour et Lumière

Sandrine Laroche    http://sagessequantique.over-blog.com/

mot_jour_600_400

Saviez-vous que nous faisons partie d’une hiérarchie énergétique ?

Saviez-vous que nous faisons partie d’une hiérarchie énergétique à laquelle chacun est rattaché en fonction de son niveau de conscience ? Cela peut-être difficilement concevable pour certains d’entre nous, et pourtant, c’est une réalité. L’humanité est cloisonnée par un système de pensée qu’elle a créé et qui est basé sur des croyances auxquelles chacun adhère.

Nous créons notre vérité sans même nous rendre compte que nous ne sommes pas nous-mêmes dans nos affirmations et réalisations. L’aveuglement est puissant et on peut même parler d’endormissement à grande échelle qu’il est difficile de voir sans discernement et sans observation de tout ce système de pensées aliénant. C’est la face cachée de l’iceberg que l’on n’imagine même pas.

Nous sommes conditionnés par un phénomène de société qui nous empêche de réfléchir et d’analyser par nous-mêmes. L’information, créatrice de peurs, est aussi très bien orientée. Si nous avons peur, nous sommes automatiquement reliés aux autres individus qui sont dans la peur. L’énergie en retour nous nourrit. Nous avons alors de la difficulté à être libres de penser et d’agir. Or nos choix sont importants et leur orientation est d’autant plus importante aujourd’hui en raison de l’élévation des fréquences vibratoires ambiantes. L’individu est rattaché à ce qu’il croit et ce à quoi il adhère le tient fermement et le dirige.

Si bien que nous sommes emportés par la masse si nous n’y prenons garde, et ne pouvons réfléchir par nous-mêmes. Nous croyons ce que l’on nous dit, impuissants et aveugles, l’émotion étant collective. Les égrégores agissent très puissamment et ne nous laissent pas de marge de manœuvre.

Pour être libres, il est nécessaire d’accueillir la vérité sur cette emprise qui nous retient dans une prison énergétique bien réelle. Nous obéissons à un ensemble et non individuellement et librement. Nous ne pouvons penser par nous-mêmes si nous adhérons à un mouvement de pensée ou à une peur. Nous ne pouvons avoir l’avantage de nos choix créatifs tant que nous demeurons liés à cette hiérarchie que nous avons créée de toutes parts.

Le seul moyen de sortir de cette emprise énergétique est de ne plus adhérer à quoi que ce soit, de ne plus croire à ce que l’on vous dit, de ne plus penser par procuration et enfin, de renoncer à l’esclavage de l’esprit pour pouvoir être libres de tout choix, de toute décision, sans influence directionnelle.

La liberté s’acquiert dans la pause intérieure et dans l’accueil de la pleine énergie du Cœur. Car c’est ici que demeure la Connaissance et c’est dans le silence intérieur qu’elle vient à notre rencontre. Alors, l’âme et l’intuition vous touchent et si vous êtes à l’écoute, vous pouvez comprendre et accueillir le sens réel de la vie. Et aussi faire les choix en toute liberté, en accord avec qui vous êtes.

Beaucoup d’individus n’arrivent pas à modifier leurs pensées. Ils demeurent aussi dans les schémas du passé, les comportements de basse vibration. Pourquoi leur est-il impossible de demeurer centrés dans la lumière en lâchant ce qui les maintient dans la 3D ? Il y a peut-être d’autres raisons que celle évoquée plus haut, mais s’ils écoutent leur ego plutôt que leur Cœur, ils suivent le mouvement de l’ombre et non celui de la lumière.

Tout est choix dans la vie. Chacun peut modifier ses états de pensée avec de l’observation et de la volonté. Le changement est alors bénéfique et l’alignement avec la lumière apporte une guérison intérieure puissante. Car rien ne peut assombrir celle-ci quand le Cœur prend tout l’espace en soi.

À méditer…

Mahajana   https://pressegalactique.com

mot_jour_600_400

Vous êtes la seule personne qui peut bousiller sa vie !

Ces derniers jours, j’ai eu l’occasion plusieurs fois d’être confrontée à des personnes qui se positionnaient en victimes, que ce soit de la vie, des autres, de la malchance, peu importe. Ces personnes étaient convaincues d’être impuissantes ou alors d’avoir un pouvoir d’action extrêmement limité, l’extérieur ayant toujours (selon eux) plus de poids qu’eux sur leur vie. Autant vous dire que c’est le genre de positionnement qui ne passe plus du tout avec moi. Quelqu’un qui recherche une attitude complaisante ou qui s’attend à ce que je la conforte dans son idée d’être une victime impuissante va rapidement être déçu. Mieux vaut qu’elle passe son chemin sauf si elle trouve agréable de passer sous un rouleau compresseur.

Bien sûr, ce positionnement de victime n’est pas à juger, car il est le résultat de ce que les personnes concernées ont appris et vécu. J’ai moi aussi vécu ce positionnement pendant bien des années. Chacun fait du mieux qu’il peut en fonction de son histoire et de ses blessures encore actives. Cela dit, il est important de comprendre que toute expérience vécue au-dehors n’est qu’un reflet de ce qui se passe en nous et tant que l’intérieur n’aura pas changé, il sera tout à fait naturel et logique que l’extérieur ne bouge pas lui non plus. Peut-être que l’extérieur changera dans la forme, mais les schémas rencontrés seront toujours les mêmes.

Alors bien sûr, quand on se place en mode victime, on va aller chercher des « preuves » que c’est bien le monde extérieur qui est fautif, et donc que nous ne pouvons rien faire pour changer les choses, parce que ce sont les autres qui font que… Mais ces « preuves » que nous allons trouver ne seraient pas présentes dans notre expérience si nos schémas intérieurs ne permettaient pas à cette expérience d’être là, à notre portée.

Si vous avez affaire à une personne malsaine ou toxique par exemple, cette personne n’est pas devenue malsaine ou toxique en réaction à l’énergie qui se dégage de vous. Et elle ne va pas non plus devenir lumineuse et pleine de bienveillance parce que VOUS aurez changé. Cette personne est telle qu’elle est, elle était ainsi avant et elle le sera sans doute encore après, et même si votre énergie peut l’impacter dans une certaine mesure, c’est tout de même elle qui restera aux commandes de sa vie et de sa façon d’être. Elle fera ses propres choix comme ça a toujours été le cas.

Par contre, si cette personne est présente dans votre vie actuellement, c’est parce qu’il existe quelque chose au sein de VOS mécanismes intérieurs qui permet à cette personne d’être là, sans quoi, elle serait en train d’emmerder quelqu’un d’autre.

Le but du jeu n’est évidemment pas de devenir une « victime de soi-même » en se disant « oh, mon Dieu, c’est de ma faute alors… »

Non ! Ce n’est la faute de personne, et il n’y a aucun coupable dans l’histoire. C’est juste le résultat logique d’une simple équation.

Vous émettez une certaine énergie, vous obtenez un certain résultat, et ce résultat sera toujours cohérent avec cette énergie qui se dégage de vous, c’est tout.

Il n’y a aucun jugement à poser là-dessus.

Si vous semez des graines de tournesol, vous allez obtenir des tournesols, pas des roses…

C’est réellement aussi simple que ça.

Tant qu’on utilise toute son énergie pour blâmer l’extérieur, on continue d’attirer à soi ce dont on se plaint.

Le chemin le plus court pour changer les choses et améliorer l’expérience vécue (et ça même si elle est déjà très chouette, pourquoi se limiter ?) c’est d’aller chercher à l’intérieur de soi ce qui permet à l’extérieur d’être tel qu’il est.

Si vous changez la donne en vous, vous allez voir l’extérieur changer lui aussi. Pas nécessairement en une fraction de seconde, car de la même façon que lorsque vous appuyez sur le frein dans votre voiture, la voiture met un certain temps avant de s’arrêter, les résultats obtenus d’un point de vue concret vont mettre un peu de temps à venir s’aligner sur votre nouvelle fréquence, mais le changement va bel et bien s’opérer.

Tout part de vous.

Vous reprochez à quelqu’un de profiter de vous ? Voyez de quelle façon VOUS avez tendance à lui permettre de le faire au lieu de dire stop.

Vous vivez du rejet avec une ou plusieurs autres personnes ? Voyez de quelle manière VOUS vous rejetez vous- même, ou peut-être aussi de quelle manière vous avez VOUS- MÊME tendance à rejeter les autres.

Vous pensez que votre vie stagne parce que quelqu’un vous a blessé ou vous a fait du mal d’une manière ou d’une autre ? Voyez de quelle façon VOUS avez tendance à faire stagner votre vie parce que vous dépensez toute votre énergie à ruminer le passé ou ce qui va mal au lieu de vous concentrer sur ce que vous voulez vraiment.

Quand on se place en mode victime, il est très désagréable qu’on vienne nous mettre sous le nez l’idée qu’en réalité, NOUS avons tout le pouvoir nécessaire pour reprendre notre vie en main, mais il y a là un choix important à faire.

Chacun de nous a parfaitement le droit de poursuivre en mode victime s’il le souhaite. Il n’y a pas à juger ce choix. Mais nous ne pouvons être que la victime DE NOTRE PROPRE PERSONNE, de notre propre croyance en notre impuissance.

Dès lors que nous allons commencer à cultiver une nouvelle idée, tout le reste va venir s’aligner.

Ça peut demander un peu de temps, et parfois on va chuter un certain nombre de fois en cours de route, mais ça ne fait rien. Si on désire vraiment reprendre sa vie en main, on peut le faire. Il suffit de commencer de là où nous sommes, et de faire un petit pas à la fois, en respectant son propre rythme.

La seule personne qui peut vous freiner, c’est VOUS.

Rien ni personne à l’extérieur de vous ne peut vous arrêter, sauf si VOUS permettez à ce quelqu’un ou à ce quelque chose d’avoir un quelconque pouvoir sur vous.

Ce n’est ni une question de chance, ni une question d’être bien entouré, d’être né dans la bonne famille ou quoi que ce soit d’autre.

C’est une question de CHOIX, et comme nous sommes tous capables de penser, nous sommes tous capables également d’agir et de faire de nouveaux choix.

Nous sommes le point de départ de toutes les expériences que nous vivons, aussi désagréable que ça puisse être de l’entendre. Mais ça veut dire aussi que NOUS avons tout le pouvoir nécessaire pour transformer notre vie et n’importe laquelle de ces expériences dont nous nous plaignons, et le premier pas à faire, c’est de simplement accepter notre responsabilité dans tout ce que nous expérimentons.

Il n’y a pas de bon ou de mauvais choix à faire, à chacun de voir ce qu’il désire pour lui-même maintenant.

Avec mes meilleures pensées,
Laure   http://laurezanellacoaching.fr/

sur-une-fleur-d-hibiscus

COMMENT AMÉLIORER VOS CHOIX DE VIE

Il y a de nombreuses facettes de la vie sur lesquelles nous avons peu de contrôle, d’une grande partie de notre environnement de travail à une certaine dynamique au sein de la famille. Cependant, nos choix de vie ne sont que des choix.

 Malheureusement, la nature humaine a de mauvaises habitudes et il peut être difficile de les faire disparaître. Les choix de vie peuvent dicter tout, de la clarté mentale à la santé physique. Cela comprend le choix du facteur santé des aliments que nous mangeons, ainsi que le choix de plonger dans un abysse des médias sociaux ou de partir en promenade lorsque nous avons besoin de décompresser.

Peut-être que vous voulez commencer à être spirituel ou ajouter un nouvel entraînement à votre régime. Prendre une décision active pour améliorer nos modes de vie peut faire boule de neige et se transformer en une myriade de changements positifs dans la vie.

Mais comment allons-nous faire ? Voici quelques étapes simples à suivre pour faire de meilleurs choix de vie :

1. Commencez petit

Si vous essayez de tout changer en même temps, cela deviendra écrasant et l’épuisement professionnel se produira. Au lieu de cela, choisissez un seul mode de vie que vous souhaiteriez améliorer, comme les choix de collations. Quelles mesures devez-vous prendre pour faciliter ce changement de mode de vie ?

S’il s’agit d’une collation plus saine, il est essentiel de rationner les bonnes portions et de veiller à ce que des collations saines soient toujours facilement disponibles. Beaucoup de gens optent pour la malbouffe, car ils sont facilement disponibles. Et si les choix sains étaient facilement disponibles ?

2. Gardez des rappels de pourquoi vous voulez faire ce changement

Vous savez déjà pourquoi vous souhaitez modifier votre mode de vie, mais il peut être utile de garder des rappels disponibles. C’est peut-être une aspiration quotidienne que vous planifiez vous-même ou un groupe d’aide qui vous aidera à atteindre vos objectifs.

3. Notez les pourquoi et les réalisations

Des études ont montré que la consignation d’objectifs et d’autres événements importants incitait beaucoup une personne à s’en tenir aux changements. Il y a quelque chose dans l’écriture à la main qui rend ces choses beaucoup plus substantielles que de taper ou de prendre une photo. Tenir un carnet de notes sur les objectifs et les choix de vie peut être un outil utile et un excellent rappel.

4. Entourez-vous de personnes solidaires

Tout le monde dans votre vie ne va pas nécessairement vous encourager ou vous aider dans vos changements de choix de vie, et cela peut inclure les partenaires et la famille.

S’attaquer à ce manque de soutien est une question distincte. Pour le moment, concentrez-vous sur votre entourage avec des personnes de soutien dont les valeurs correspondent aux vôtres. Cela peut prendre la forme d’un groupe en ligne ou en personne et vous aidera également à vous faire de nouveaux amis.

5. Savoir quand vous avez besoin d’aide professionnelle

Tous les changements de choix de mode de vie ne peuvent pas être effectués seuls ou avec un soutien non professionnel. Par exemple, si vous êtes aux prises avec une dépendance, il est peut-être temps de faire appel à une aide professionnelle. Lorsqu’une personne est prête pour une telle intervention, elle le sait généralement.

Peu importe les aspects de votre style de vie que vous aimeriez changer, vous n’êtes jamais seul. Il y a toujours d’autres personnes qui travaillent pour des objectifs similaires et qui pourraient bénéficier d’une relation de soutien symbiotique. Déterminez d’abord ce que vous souhaitez modifier, puis prenez des mesures pour le hiérarchiser.

 http://www.magiquelife.com/

mot_jour_600_400

Ce que Vous ne voulez pas dépasser

Mes Amis, Vous avez besoin maintenant de reconsidérer tout ce que Vous avez cru que Vous étiez. Et en cela Vous ne pouvez plus Vous voir en tant qu’Humains tels que Vous étiez, mais de comprendre qu’en réalité Vous pouvez maintenant être Vous, en Vous, et Vous permettre de ressentir ce que Vous pouvez vivre en étant en conscience de ne plus Vous identifier à tout ce qui a fait de Vous un Être qui vivait dans la perspective de réussir au mieux une vie uniquement basée sur tout un conditionnement imposé et dans lequel Vous avez cru que c’était l’unique façon de vivre.

Maintenant, Vous devez prendre en considération que Nous Vous révélons une vérité qui Vous amènera à tout reconsidérer, et que c’est en Vous que Vous pourrez le ressentir et comprendre que Vous pouvez tout moduler en Vous permettant de ressentir ce qui maintenant est votre réalité dans la puissance de créativité qui peut être émise à tout instant dans le simple fait d’Être, et qu’en Amour de Vous-mêmes tout peut être pensé dans l’instant comme une réalité immuable.

Alors, Je Vous dirai : tant que Vous retenez certaines parties, Vous serez pris à partie avec des éléments non compatibles avec votre propre Conscience, et cela Vous ramènera toujours à des moments instables, à des moments d’interrogations, mais surtout à des réactions qui interfèrent avec l’Amour de Soi, parce que Vous ne pouvez pas être pleinement en Amour de Vous-mêmes et vouloir Vous identifier encore et encore à ce que l’Humain est et vit dans tous ses aspects.

Alors, sachez que seuls Vous-mêmes êtes en mesure de Vous dire : – « Qu’est-ce que Je veux vivre ? Qu’est-ce que Je veux être ? Qu’est-ce qui fait que Je Me maintiens dans un état d’être qui ne Me correspond pas, mais surtout dans lequel Je ne Me reconnais pas ? »

Vous seuls pouvez décider d’aller en Vous, et sans penser, permettre à votre propre Conscience de Vous insuffler ce que Vous ne voulez pas admettre et dépasser. Mais pour cela il Vous faut lâcher toutes prétendues inacceptabilités dans ce que Vous Vous permettez de réagir.

Si Vous êtes vraiment responsables de Vous-mêmes, de votre vie, de vos créations, alors Vous Vous permettrez peut-être de ressentir toutes ces parties que Vous entretenez et qui Vous empêchent d’être Vous, d’être sincères, honnêtes, et surtout confiants en ce que Vous Êtes, et cela parce que Vous ne pourrez pas perdurer dans quelque chose qui ne Vous correspond pas et qui Vous amènera toujours et encore dans une incertitude dans ce qu’est en réalité votre véritable Essence, dans ce que Vous voulez réellement vivre, dans ce que Vous voulez réellement créer pour Vous.

Et c’est ainsi.

Yosuel  http://medidetente.free.fr

Page 1 sur 2

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén