août 2019 - La plume d'Élhadi

Mois : août 2019 (Page 1 sur 3)

mot_jour_600_400

La circulation du flux ramène toujours au centre et permet l’élévation…


Ce mois d’août nous a enseigné la fluidité du 8. C’est l’infini de la vie qui circule en permanence en nous et tout autour de nous. Notre structure énergétique a travaillé pour entrer en résonance avec cette vibration infinie de l’Amour Divin, venant déloger les cristallisations anciennes et les diverses rigidités de l’être. C’est pour cela que nous avons eu le sentiment d’être profondément brassé. Nous avons à nous adapter au mouvement de la vie.

Ainsi, le cercle du haut du 8 représente notre part spirituelle et le haut de notre corps, entre l’étoile de l’âme, située au-dessus de la tête et notre chakra du cœur. Le cercle du bas représente notre incarnation, entre notre chakra du cœur et notre étoile de Terre, sous nos pieds. Représentez-vous à l’intérieur de ce 8, et suivez le mouvement de l’infini. C’est à la fois un ressourcement et une épuration qui vous permet de vous aligner toujours davantage aux énergies cosmiques du moment.

Ensuite, il s’agit de se rappeler que notre véritable centre est notre cœur sacré, où réside notre flamme divine. Ecoutez les élans de votre cœur, familiarisez-vous avec son langage. Il s’exprime à travers les sensations, les états d’être de joie, de paix, d’amour, de complétude, de sagesse…

Les énergies en cet endroit dans la conscience nous amènent à nous élever encore et encore, cela se fait par des poussées très fortes dans un sens ou dans un autre, vers la Paix ou la non-paix. Il est bon de saisir que peu importe ce qui se passe, peu importe la direction que nous sommes amené à prendre dans l’expérience, peu importe le ressenti, tout cela nous ramènera toujours au centre, au centre du 8, ce point ou la Paix et l’équilibre permet l’élévation qui autorise une nouvelle vision sur ce qui se joue lors des « déséquilibres » qui ne font que mettre en lumière l’histoire qui se joue.

Comme toujours c’est en laissant aller, en ne résistant pas, en ne freinant pas, en ne jugeant pas les moments en dehors de ce centre que l’on pourra vivre cela de manière fluide. C’est en aillant cette conscience du fait que les vagues dans un sens ou dans l’autre ne sont ni mieux ni moins bien que le centre, qu’elles sont là et qu’elles sont aussi utiles que le centre que nous pourrons alors nous élever vers autre chose de plus grand. C’est l’appel de la Foi vivante, cette certitude absolue que sans résistance, la Vie prend soin de nous et que le meilleur nous attend toujours.

Il est intéressant de sortir de la peur de l’inconnu grâce à la confiance à la Source. Comprenez que la société et ses décideurs nous ont formaté au manque, au trop peu, au pire, à la détérioration. Ce n’est pas le sens de la Vie. Il s’agit donc de sortir de cette programmation que nous projetons inconsciemment à l’extérieur en revenant dans notre Précieux Centre et en y trouvant l’équilibre issu de la constance et de la stabilité de l’Amour Divin.

L’élévation ne peut se faire que dans l’acceptation totale de ce qui Est dans l’instant, l’ouverture à cela permet le meilleur et la véritable tranquillité s’installe nous emmenant toujours plus intensément vers le Cœur de la Vie.

Sophie Riehl & Stéphane Colle   www.sophieriehl.com/

mot_jour_600_400

MÉTÉO ÉNERGÉTIQUE – Les fondements de votre vie sont en train de changer

LES FONDEMENTS MÊMES DE VOTRE VIE SONT EN TRAIN DE CHANGER…..Pendant des siècles, l’humanité a exploré ce que signifie le fait d’être dans la dualité et la séparation. Les croyances, les émotions et les sentiments ont été réprimés et niés, ce qui a divisé toute la création. Au fur et à mesure que nous commençons à guérir, nous libérons ces vieux modèles et programmes qui permettent le déroulement du plan divin de notre vie.

Pendant ce temps, vous êtes purifié et vidé. Tout votre système énergétique est en train d’être filtré et affiné au fur et à mesure que l’histoire entière de votre existence (cette vie et les vies antérieures) est effacée. En conséquence, les fondements mêmes de votre vie sont en train de changer. Comment et de quelle manière vous avez construit votre vie sont mis à l’épreuve. Vous êtes appelé à suivre le chemin de votre monde intérieur, à enlever les voiles de la souffrance et de l’obscurité, afin de mettre en lumière les rêves, les prières, les espoirs et les visions que vous avez niés, rejetés et réprimés. C’est un processus inconfortable (c’est le moins qu’on puisse dire), et il est donc important d’être bienveillant, d’avoir de la douceur et de la compassion avec soi-même et avec les autres.

Spirit Pathways – Kate Spreckley
Transmis / Traduit par TransLight https://www.facebook.com/TransLight

inspiration

LES ÉNERGIES DE LA NOUVELLE LUNE DU 30 AOÛT 2019


Bonjour à vous toutes et à vous tous,

Beaucoup d’énergies sont en train d’être brassées.

Jupiter est redevenu direct le 11 août, nous invitant maintenant, à modifier et à mettre en place, socialement, ce que nous avons constaté pendant sa rétrogradation…

Uranus a lui aussi amorcé sa rétrogradation, nous invitant à transformer ce qui doit être, tout en rejoignant Saturne  R qui nous demande de nous redéfinir dans ce que l’on est, dans nos structures professionnelles, familiales, relationnelles ou amoureuses, rejoignant aussi Neptune R, qui nous demande d’enlever les voiles devant notre conscience afin de prendre conscience de la réalité et de ne plus nous illusionner sur certains aspects de notre vie, rejoint aussi Pluton R, qui nous met face à des situations ou à des événements qui sont devenus obsolètes afin de mourir à cela et de renaître différemment, sans oublier Chiron R qui nous sollicite sur notre blessure intérieure du droit à l’existence, notre légitimité, dans ce que l’on est et dans ce que l’on fait, pour redéfinir une bonne fois pour toute notre nouvelle identité.

La vraie, celle qui n’est plus conditionnée par nos divers conditionnements.

Les énergies de la pleine lune du 15 août  pour certains étaient un peu plus légères même si, d’un autre côté, les sensations, les situations, les événements, parfois difficiles, parfois lourds, n’en n’ont pas donné l’impression. D’autres au contraire, ont réussi à sortir leur épingle du jeu et ont réussit, à s’expanser, que ce soit professionnellement, relationnellement, ou amoureusement…

Nous sommes de toute façon toujours dans des énergies de remise en question, de redéfinition de soi, afin d’être de plus en plus alignés avec notre authenticité – et tout ce qui ne correspond pas à l’être authentique que l’on est, aura tendance à disparaître de nos vies, quelles que soient les façons utilisées, soit, de notre propre chef, ou soit, imposé par la vie ou notre entourage. C’est la juste loi de l’équilibre qui se fait parfois indépendamment de notre volonté…

Ainsi cette nouvelle lune du 30 août 2019, se fait dans le signe de la Vierge.

La Vierge est un signe d’analyse et de réflexion, qui a besoin de s’adapter au concret. Signe aussi de service et de purification, elle travaille en vue de récolter les fruits de son labeur. Mais comme c’est aussi le signe qui est en analogie avec la maison VI, et donc la maison du travail, de la vie quotidienne, et de la santé, il se peut que cette nouvelle lune nous incite à plus de prévoyance sur notre santé, sur notre corps, à nous bichonner davantage, par un changement d’alimentation, un rdv pour un massage, en faisant du sport, en s’écoutant un peu plus…

Cette NL va donc nous inciter à prendre davantage soin de nous. Mais surtout, à apprendre à utiliser les énergies qui nous entourent, ou en tout cas, à les réorienter différemment dans notre vie quotidienne.

Apprendre à orienter nos énergies différemment peut se faire avec Vénus, au niveau de l’expression de l’amour, de notre façon d’aimer ou d’être aimé, au niveau de nos relations affectives, ou bien sur l’énergie “argent” avec l’apprentissage du donner / recevoir le juste équilibre et la juste circulation, apprendre aussi à maîtriser l’énergie d’action avec Mars, l’agressivité, peut-être même l’impulsivité, la colère aussi… sans oublier bien évidemment, notre santé mentale avec Mercure, ou comment discipliner nos pensées, de façon à ne pas se prendre la tête et ne pas se laisser envahir par toutes sortes de pensées vampirisantes… tout cela devrait être géré pour cette nouvelle lune avec prudence et objectivité.

Il y a donc ici un tri à faire, pour garder ce qui est utile et pour nous débarrasser de l’inutile. De sorte que si par exemple, nous travaillons sur l’amour de soi avec Vénus, c’est vraiment dans le but de se reconnecter à nos sentiments et à nos désirs avec Mars, en vue d’une meilleure communication avec nous-même avec Mercure.

D’autant plus que, ce mois d’août, est composé de deux nouvelles lunes, l’une qui s’est faite le 1er août en Lion et celle du 30 août en Vierge, dont on parle aujourd’hui. C’est comme s’il y avait un pont entre les deux, reliant nos facultés à nous reconnecter vraiment à ce qui brûle en nous en Lion, à notre passion, avec confiance et affirmation de soi, de sorte que tout cela se diffuse dans tout notre être et nous donne l’élan pour faire évoluer nos vies – à notre capacité à nous écouter en Vierge, à prendre soin de nous-même et de notre corps, reconnectant de ce fait, ce corps à notre âme et à notre personnalité, en vue de purifier tout ce qui n’est pas aligné.

Donc ce mois-ci est en quelque sorte un peu spécial dans le sens où certaines choses vont venir titiller notre émotionnel inconsciemment, nous donner envie de changer ou de démarrer certaines choses sans forcément en avoir conscience parce que les choses se mettent en place sans qu’on y porte attention, sans qu’on s’en préoccupe, mais toujours en vue d’un nouveau départ ou de nouvelles intentions.

Et comme cette NL est prise dans un beau triangle harmonique de Terre, dans le signe de la Vierge, du Taureau, et du Capricorne, qui la relie à Mercure, Vénus, et Mars mais aussi à Uranus, Saturne, NS et Pluton, attendez-vous à ressentir un courant d’énergie et de créativité concrète. Ce qui veut dire qu’il semblerait que les esprits soient à 2 jours de la rentrée scolaire plus concrets qu’on ne le pensait, réfléchissant à plus de sens pratique, plus de responsabilité et de solidarité. L’été a semble t’il pour certains été bénéfique dans un certain sens, transformant la vision qu’il se faisaient de leur propre vie, et leur donnant des ressources nécessaires et différentes pour attaquer la rentrée d’un pas nouveau  plus léger. Certains ont vraiment lâché le trop- plein et même si ce n’est pas flagrant ou que certains n’en n’ont pas encore conscience, d’autres en revanche ont mesuré toute l’ampleur des énergies de cet été qui leur ont permis de faire le grand saut, aidés par toutes ces énergies puissantes, de sorte qu’il est temps aujourd’hui, de penser un peu plus à soi et de se bichonner avec amour.

C’est comme si nous étions les alchimistes de nos vies et qu’il était temps de transformer et de purifier tous nos ressentis, tous nos désirs, toutes nos pensées, tout ce que nous avons vécu ces derniers mois, en vue de nous préparer à renaître sur un autre mode. Bien sûr que certains se sentent encore fatigués, ou que d’autres n’arrivent pas à trouver le sommeil ou à faire des nuits complètes, lorsque d’autres assistent à des tsunamis émotionnels, entre pleur, agressivité et nervosité et ne savent plus sur quel pied danser…

Mais, cette NL a toutes les énergies en elle pour que nous prenions soin de nous-mêmes, que nous apprenions à nous relaxer, à nous faire davantage confiance, à comprendre un peu mieux ce qui se passe à l’intérieur de nous, à écouter notre corps ou notre émotionnel, qui savent nous dire quand ça va ou lorsque ça ne va pas. Tendez votre oreille interne pour connaître les besoins de votre corps. Avez-vous analysé vos ressentis ou les raisons qui font que votre émotionnel est en dents de scie ? C’est le moment de lâcher prise, vous avez assez ingurgité d’énergies de transformations, relâcher les tensions et laisser partir en vous, ce qui a besoin de partir, ce qui a besoin d’être purifié… Laissez cette NL guérir ces parts inconscientes qui vous submergent, car il est temps de récolter les fruits de vos efforts et de commencer à mettre en place de nouvelles choses.

Qui dit rentrée dit nouvelle organisation, alors soyez vraiment à l’écoute de tout changement en vous, car il sera alors plus facile de réaliser ou de concrétiser vos nouvelles intentions grâce à cette nouvelle force intérieure qui vous anime et vous accompagne simultanément avec vos ressentis et vos intuitions ainsi qu’ une harmonie Saturne / Neptune.

Souvenez-vous, avec Jupiter dans le signe des Sagittaires, il nous est donné l’opportunité de mettre tout en oeuvre pour comprendre notre vie, notre histoire, mais surtout de lui donner un sens afin de trouver enfin une voie plus conforme à notre authenticité.

Mais en formant un T-carré dans des signes mutables et donc de mouvement, il va nous falloir nous adapter aux changements constatés pendant la rétrogradation de Jupiter, qui est en reliance avec Neptune d’une part, et Vénus et Mars d’autre part, en nous appuyant sur le pragmatisme du grand triangle en Terre, afin de ne pas nous éparpiller et nous disperser, sans savoir finalement quoi faire. Beaucoup jouent le jeu de la vie, et se laissent bloqués ou limités par la vie elle-même, sans savoir réellement, qui ils sont finalement, sans connaître leurs pleins potentiels, sans connaître leur identité vraie. Ils utilisent alors à mauvais escient l’énergie qu’ils croient posséder, ou bien leur connaissance, et se retrouve dans une sorte d’illusion émotionnelle, croyant agir en faveur de ce qu’ils désirent, alors que ce qu’ils désirent est conditionné par leur éducation et les diverses structures qui les ont vu grandir.

La solution pourrait donc se trouver en face, dans le signe des Gémeaux, avec pour maître Mercure en Vierge. L’important pour cette NL sera donc bien de vous réconcilier avec les émotions en canalisant ce qui vous parcourt, comme le savoir ou la curiosité tournés vers des buts constructifs. Mais surtout d’apprendre autre chose ou de découvrir ce que vous maîtrisez déjà ou ce qui correspond plus à la personne que vous êtes aujourd’hui. Car vous verrez qu’en travaillant à vous libérer de certains conditionnements ou de certaines peurs, vous vous apercevrez que ce que vous faites, votre travail votre vie sociale…, ne vous correspondent pas forcément, en tout cas, pour certains, mais appartiennent à votre clan transgénérationnel; la peur de manquer d’argent, la peur de ne pas y arriver, la peur de ne pas savoir…, tout cela prend certainement racine dans votre histoire, quelle qu’elle soit. Pourtant, à l’intérieur de vous, il y a une autre réponse proposée par Uranus en Taureau, qui à force de libération par vos nombreuses conscientisations, vous fait prendre conscience que la seule et unique sécurité, qu’elle soit financière, professionnelle, ou relationnelle, se trouve dans votre propre sécurité intérieure, dans vos assises, votre posture, votre confiance en vous et dans l’alignement avec la vie !

Ainsi, si vous avez besoin, apprenez, expérimentez, découvrez d’autres choses, afin de faire germer vos pleins potentiels intérieurs trop longtemps endormis. Réfléchissez à une autre donne, pensez en terme de réalisation, de concrétisation de votre être, c’est le moment de récolter les fruits de votre labeur si chèrement investis.Il va falloir apprendre à connaître maintenant ce qui émerge de vous, le véritable vous et lui donner matière afin qu’il grandisse un peu plus chaque jour. Et tout cela se fait par l’apprentissage et l’expérimentation…

Pour l’instant, certains se remplissent et se ressourcent de nouvelles potentialités, d’enthousiasme, d’expansion intérieure… énergies qui ne sont pas encore exploitables, car pas assez mûres pour les concrétiser sur le plan matériel avec une harmonie Jupiter / Saturne, mais, qui une fois prêtes, pourront vous servir à mettre enfin quelque chose en place.

En résumé, avec cette NL conjoint à Mercure, Vénus et Mars en Vierge, tout ce que vous avez remis en question, et tout ce que vous vous êtes autorisés à lâcher tout au long de cet été, voire même avant, va vous permettre d’en récolter enfin les fruits, afin d’aller vers des changements positifs. Il faudra cependant être plus attentionné et plus attentif à votre corps, à votre santé, à votre état nerveux, et prendre soin de vous plus qu’à l’ordinaire.

Alors ouvrez-vous complètement et tenez-vous prêt à récolter… la vie fera le reste !

Je vous souhaite à toutes et à tous une très bonne nouvelle lune, une très bonne rentrée.

Les nuits commencent déjà à se rafraîchir par endroit, et nous commençons petit à petit à quitter les chaudes énergies d’été, certains d’ailleurs, commencent à le ressentir dans leurs corps énergétiques qui commencent à se préparer petit à petit, à rentrer dans l’équinoxe d’automne. Mais en attendant, profitez encore des belles énergies estivales et des chaudes journées ensoleillées. Je souhaite également de très bonnes vacances à ceux qui partent à la fin du mois, et début septembre.

Péris Angélique    http://astrotransgenerationnel.over-blog.com/

inspiration

TROIS LEÇONS DE VIE QUE NOUS POUVONS APPRENDRE DE NOS ANIMAUX DE COMPAGNIE


Les animaux de compagnie sont des compagnons extraordinaires qui nous montrent un véritable amour inconditionnel. En retour, nous leur donnons un foyer, leur enseignons de nouvelles astuces et leur accordons une place spéciale dans nos cœurs. Alors que nous pensons leur enseigner la vie, ces petits êtres aimants nous montrent en réalité des leçons de vie sur la façon d’aimer, de rester en paix et de s’amuser !

1. PRATIQUER L’AMOUR INCONDITIONNEL ET LA LOYAUTÉ

Les animaux domestiques sont des créatures heureuses et fidèles. Ils ne portent pas de jugement et se moquent de ce que vous portez ou de votre apparence. Lorsque vous vous sentez déprimé ou malade, ils sont à vos côtés. Ils émettent une énergie positive pure et un amour inconditionnel. Ils profitent de chaque instant avec vous comme s’il s’agissait vraiment du plus beau cadeau. Lorsque vous rentrez à la maison, vos animaux domestiques vous salueront à la porte et vous montreront à quel point vous leur avez manqué (même s’il ce n’était qu’une heure).
Les animaux domestiques sont vraiment maîtres de l’amour inconditionnel . Leur compassion et leur loyauté peuvent littéralement nous guérir de nos blessures émotionnelles et physiques. En fait, les recherches scientifiques montrent que les animaux nous rendent plus heureux et en meilleure santé.

2. VIVRE DANS LE PRÉSENT

Les animaux domestiques mènent une vie simple. Ils peuvent s’asseoir, profiter d’une promenade au parc avec leurs propriétaires et profiter de la brise sur le chemin. Nos animaux vivent vraiment dans le MAINTENANT avec calme et paix dans la plupart des situations. Ils saisissent la journée et ne se laissent pas inquiéter par leur vie.

Les animaux domestiques profitent également des choses simples de la vie, comme les siestes. Combien de fois attrapez-vous votre ami à quatre pattes en train de dormir ? (haha) En parlant de sieste, avez-vous remarqué les étirements rafraîchissants après ? Ils bâilleront et s’étireront comme pour absorber chaque cellule d’oxygène autour d’eux. Ensuite, ils sont stimulés et prêts à partir.

Vivre dans le présent est l’une des leçons les plus importantes de la vie. Alors que nous, les humains, tentons toujours de comprendre tout et faire le mieux que nous pouvons pour être conscients, les animaux de compagnie ont déjà compris. Ils vivent dans le présent sans effort et apportent une profondeur de paix et de bien-être que l’on ne peut pas vraiment décrire ; ça doit être senti.

3. SOYEZ AMUSANT ET SPONTANÉ

Si c’est une chose que vous pouvez toujours attendre de votre animal de compagnie, c’est qu’ils aiment qui ils sont. Nos animaux de compagnie sont spontanés et s’ils veulent jouer, ils le feront. Le rire est le meilleur remède et vos animaux de compagnie le savent aussi. Ils remueront la queue et s’ils sentent que vous appréciez leur nature humoristique, ils continueront à vous faire sourire en répétant leur comportement positif. Ils feront même quelque chose pour vous faire sourire s’ils sentent que vous avez besoin d’aide. Profiter du jeu avec vos animaux de compagnie a aussi des effets secondaires positifs ! La récréation peut améliorer vos compétences sociales, augmenter votre niveau d’énergie et libérer votre esprit. Vous pouvez même résoudre le casse-tête le plus captivant de la vie lorsque vous jouez avec un animal domestique.

Avez-vous appris des leçons spéciales de votre animal de compagnie ou avez-vous une histoire à partager avec nous ? Nous sommes de grands amoureux des animaux. Nous aimerions recevoir de vos nouvelles. Commentaires ci-dessous !

 http://www.magiquelife.com/

mot_jour_600_400

SUIS-JE SATISFAIT DE MA VIE ?


Suis-je satisfait de ma vie en général?  Je ne parle pas ici des irritants avec lesquels nous devons tous composer au quotidien, mais des vrais problèmes qui m’empêchent de me lever le matin et de me coucher l’esprit tranquille.

Est-ce que ma vie sentimentale me comble ou est-ce qu’elle me pompe l’air ou, à l’inverse, est totalement inexistante?
Ai-je un cercle d’amis fidèles suffisant pour me réconforter par périodes de grandes tempêtes?
Suis-je en bons termes avec ma famille?
Et qu’en est-il de mon boulot?  Est-ce simplement un job qui paye les factures ou j’arrive à trouver du plaisir à m’y rendre tous les jours?
Pour ce qui est de ma santé, me permet-elle de faire tout ce que je désire?
Et concernant mes finances, suis-je suffisamment à l’aise pour ne pas avoir à angoisser à l’idée d’avoir des dépenses imprévues?
Grosso modo, si je m’arrête pour regarder où j’en suis aujourd’hui, puis-je affirmer que je suis aligné avec ce que j’ai toujours souhaité ou, plutôt, que rien ne va plus?

CHAQUE PROBLÈME VIENT AVEC SA SOLUTION

Si nous répondons négativement à l’ensemble ou à une partie des questions citées ci-haut, c’est que notre vie a probablement besoin d’être réévaluée.

Ça n’a rien de dramatique en soi puisque, croyez-moi, nous ne sommes pas seuls dans cette galère.  Toutefois, nous pouvons néanmoins choisir de faire partie des personnes qui ne se contentent pas simplement de subir, mais qui agissent.

Les problématiques, peu importe leur degré d’importance, ont toujours besoin d’être adressées car ça ne s’arrangera pas tout seul, même si c’est souvent ce que nous croyons en toute naïveté.  Et qui plus est, bien souvent, ce qu’on laisse traîner finit par empirer et avoir d’autres impacts négatifs.

Pour pouvoir faire sa part, l’univers a besoin que nous lui donnions un petit coup de main ou, à tout le moins, de sentir que nous voulons réellement nous en sortir.  C’est la condition sine qua non pour enclencher tout processus de changement et d’amélioration.

À partir de nos insatisfactions, faisons donc la liste de toutes les choses que nous aimerions voir changer et mettons tout de suite en place certaines actions afin de nous en rapprocher.

Surtout, rappelons-nous que nous n’avons pas à subir quoique ce soit car il existe une solution pour chaque problème quel qu’il soit.

Jackie B. Hamilton    https://www.jackiebhamilton.com/

mot_jour_600_400

Le courage d’être Soi

Le courage d’être Soi

Tout nous invite à nous fondre dans la masse, à être des pions, des exécutants et j’irais même jusqu’à dire des esclaves.
Nous sommes considérés comme des consommateurs, comme des salariés ou des chômeurs, comme des électeurs, comme des contribuables ou des téléspectateurs…
La société a besoin de mettre les personnes dans des cases et dans des groupes pour mieux les identifier (ou pour mieux les contrôler).

Lorsque nous sortons du lot, nous sommes qualifiés de marginaux, d’idéalistes ou de fous. La société juge, cependant la société c’est nous-mêmes.
Nous jugeons tout le temps : ceux qui sont trop gros et ceux qui sont trop maigres, ceux qui ont un travail et ceux qui n’en ont pas, ceux qui sont déprimés et ceux qui sont joyeux, ceux qui sont beaux et ceux qui le sont moins ….

Il est donc difficile de ne pas être étiqueté par la société ou de ne pas se coller soi-même une étiquette. « Je suis de droite, je suis de gauche, je suis peintre, je suis riche… » Est-ce vraiment cela être Soi ? Est-ce qu’une étiquette peut vraiment définir notre nature profonde ?

Le monde extérieur nous abreuve d’informations (radio, télé, internet…) et nous dicte notre façon de consommer, de choisir et de vivre. Dans ces conditions, comment savoir qui nous sommes vraiment? Quel chemin devons-nous parcourir pour retrouver notre nature profonde ? Et y a-t-il un véritable courage à aller vers Soi ?

Nous ne sommes pas notre image

La première étape serait sans doute d’essayer de prendre du recul par rapport à ce monde dans lequel nous vivons et qui ne cesse de vouloir nous coller des étiquettes. Le chemin vers Soi débuterait par une prise de conscience des étiquettes qui nous collent à la peau et qui ne sont que des images de nous-mêmes se reflétant à l’extérieur. Il s’agit du « faire », de « l’avoir » et de l’apparence.
Qui suis-je à l’extérieur ? Qu’est-ce que je fais ? Quel est mon métier ? Quelles sont mes activités ? Qu’est-ce que je possède ? Quelle éducation ai-je reçue ? Quels sont mes principes ? Quelle est mon apparence ?
Il s’agit des étiquettes que nous avons fini par intégrer en pensant qu’elles étaient notre véritable identité.

Qui suis-je?

Pour aller vers Soi, il faudrait maintenant tourner son regard vers l’intérieur et se demander de façon honnête :
Quelles sont mes valeurs fondamentales ? En quoi est-ce que je crois vraiment ? Qu’est-ce qui m’anime de l’intérieur ? Qu’est-ce qui me rend heureux ? Qui suis-je ?
Quelle est mon identité profonde ? Il s’agit de toutes ces questions en relation avec “l’être”.

Comment vivre en ayant le courage d’être Soi?

Après avoir sondé son être intérieur, il serait intéressant de se demander s’il y a un décalage entre la personne que vous êtes dans le monde et celle qui habite à l’intérieur de vous.

S’il y a un fossé, alors vous pourriez faire l’exercice suivant. Tout d’abord isolez-vous et faites le silence à l’intérieur. Prenez un papier et un stylo. Respirez profondément et fermez les yeux quelques instants. Lorsque vous vous sentez apaisé, posez-vous les questions suivantes en répondant sans trop réfléchir et notez vos réponses :

Qui suis-je quand je suis moi-même ? Qu’est-ce que je fais ? Où suis-je ? Avec qui ? (Avec quel type de personne ?) Comment est-ce que je me comporte ? Comment est-ce que je m’exprime ? Qu’est-ce que je ressens ? Quelles sont les qualités que je rayonne? Qu’est-ce que j’apporte au monde?

Le courage d’être soi réside dans le fait d’intégrer ses valeurs fondamentales dans sa vie quotidienne afin de retrouver l’harmonie entre le monde intérieur et extérieur.
Le véritable courage serait de parcourir ce chemin de l’extérieur vers l’intérieur puis de l’intérieur vers l’extérieur afin de ramener nos qualités profondes dans notre monde extérieur.

On peut être conscient que le monde n’est pas nous et connaître nos véritables aspirations sans pour autant avoir le courage de les exprimer et de les vivre.

Le courage d’être Soi c’est donc :

  1. Avoir conscience que nous ne sommes pas ce qui nous entoure
  2. Aller à l’intérieur de soi de façon honnête pour savoir qui nous sommes vraiment
  3. Agir et vivre selon nos valeurs profondes afin d’être en accord avec notre véritable nature

Avoir le courage d’être Soi c’est avoir le courage de mettre au monde l’être sacré qui nous habite malgré les difficultés, les doutes et les jugements.

C’est un chemin difficile mais passionnant qui nécessite foi et persévérance.
Faire l’impasse de cette voie, c’est prendre le risque de se perdre.

Cheminer sur cette route c’est le cadeau que nous fait la Vie pour retrouver notre véritable nature.

Caroline Faget   http://www.carolinefaget.fr/

inspiration

LA MATÉRIALISATION INTÉRIEURE DU NOUVEAU MONDE

Nous traversons depuis plusieurs semaines des périodes de plus en plus longues d’instabilités émotionnelles, psychologiques et/ou  physiques, entrecoupées de rares moments de réelles quiétudes. Ces vagues de désintoxication corporelle culminent lorsque nous sommes submergés par la manifestation de nos blessures primaires. Douleurs récurrentes dans plusieurs aspects du corps physiques, rêves intenses et troublants, maux de tête derrière les yeux et à la nuque, système excréteur surchargé. Avec, comme conséquence, une fatigue qui nous rend irritable et confus et des blocages à bien des niveaux.

Nous utilisons énormément d’énergie pour accomplir ce processus dans son ensemble ce qui en laisse peu pour créer et déployer ce que nous souhaitons vivre, nos projets sont continuellement sur la glace. Nous évoluons à petites doses afin de maintenir un équilibre souvent précaire car les étapes de désintégration des éléments 3D logés dans nos corps physiques s’emboitent une dans l’autre sans aucun répit. Et comme si ce n’était pas suffisant, notre vulnérabilité émotionnelle est malheureusement une invitation à des agressions énergétiques diverses. Le corps forgé en 3D ne ment pas, il nous ramène à notre passé et à des souvenirs pénibles bien souvent liés à l’enfance. Le processus nous révèle à quel point nos proches ont dû, eux aussi, participer de force à cette mascarade 3D.

En plus de se débarrasser de la souffrance causée par les programmes émotionnelles 3D et de l’habitude à la souffrance, nous devons aussi tirer un trait sur la croyance qu’il est sain de souffrir pour évoluer. Une autre aberration du conditionnement mental. La conscience du cheminement soutient le processus de désintoxication en évitant d’alimenter les émotions et conflits, mais à la base, ce sont les programmes 3D de souffrance qui nous ont placés dans cette voie de perdition et cela n’a rien à voir avec une quelconque mauvaise vie antérieure qu’il faut expier.

La communication organique

Au fur et à mesure que les cellules, les tissus et les organes sont libérés des ancrages émotionnels, la communication peut enfin se rétablir entre eux. Lors de cette désintoxication corporelle, il se produit un changement physique, au niveau des fonctions endocriniennes et métaboliques, qui passe sous le radar, englués que nous sommes dans les tensions psychologiques et physiques. Il n’y a aucune ligne de démarcation entre l’ancien qui se dissout et le nouveau qui se déploie en nous, ce qui évite un traumatisme physique et psychique lié au changement. Ce nouveau est une vibration plus élevée sans émotion, ni pensée contradictoires. C’est une nouvelle ligne de communication intérieure et organique liée à la nouvelle conscience du corps qui converge vers une ligne temporelle au-delà du monde actuel.

Cette nouvelle version du corps physique se déploie, selon une fréquence, un fonctionnement et dans un ordre qui n’existaient pas auparavant et qui sont complètement étrangers à notre conception actuelle de la paix et de la liberté intérieure. Tout ce que nous captons c’est qu’au bout d’un certain moment un changement survient à l’extérieur de nous, car une phrase nous surprend, l’attitude des autres n’est plus la même, une situation se transforme, même si cela demeure dans la subtilité. Nous devons prendre conscience que le nouveau se manifeste physiquement de l’intérieur vers l’extérieur.

Ces moments de lucidité nous enveloppent mais pour l’heure, ils sont de courtes durées. Nous sommes tellement envahis et touchés par ce qui se passe en nous et autour de nous, le « point 0 » demeure difficile à maintenir, car notre empathie augmente au rythme des révélations personnelles. L’équilibre entre cette lucidité et la confusion est fragilisée, étant donné que nous avons été programmés pour être conciliant face à notre douleur et pour nous effondrer devant celle de nos proches.

Le nouveau monde se déploie à l’extérieur à partir de notre intérieur. Les systèmes du monde 3D réalisent que leurs existences dépendent de notre perception physique intérieure, rien de surprenant qu’ils s’activent à nous maintenir à des niveaux de basse fréquence par des attaques collectives en continue.

Léandre   https://chroniquesdesmondesinvisibles.wordpress.com/

mot_jour_600_400

3 étapes simples pour faire des changements dans sa vie


Il peut sembler que vous apportez des changements dans votre vie tout le temps, ou peut-être que vous agissez dans le sens opposé et que vous résistiez à tout changement dans vos routines ou dans votre façon de vivre.

Quoi qu’il en soit, l’idée d’apporter des changements peut être décourageante, même si vous savez qu’à long terme, ils aboutiront probablement à de bons résultats.

Si vous êtes une personne qui a du mal à faire des changements et qui veut trouver un moyen plus simple, consultez ces conseils pour réussir des changements sans stress.

1. Comprenez ce à quoi vous résistez

Beaucoup d’entre nous ne veulent pas changer notre façon de faire parce que nous pensons que nous le faisons correctement. La raison pour laquelle nous ne voulons pas le faire différemment, c’est parce que nous pensons que ce n’est pas la bonne façon. En bref, nous résistons au changement car, en nous, nous pensons que ce n’est pas la bonne décision.

C’est un point de vue logique et pour que le changement devienne une réalité, nous devons déterminer si la solution de rechange est mauvaise ou si elle pourrait réellement nous être utile. Pour ce faire, nous devons examiner notre propre ligne de conduite du point de vue d’un étranger, sans émotion.

Lorsque nous réalisons que nous fondons notre résistance sur un point de vue plutôt que sur un point de logique, nous pouvons commencer à explorer des alternatives.

Sarah Mulligan, responsable du développement chez Writinity et Lastminutewriting , a déclaré : « Cette règle s’applique aux relations professionnelles et personnelles. Voir que nos croyances ne sont que cela – des croyances et non des faits tangibles – constitue un bon point de départ pour discuter du changement et voir si nous pouvons changer durablement notre situation personnelle. Ce n’est pas facile à faire, mais ça en vaut la peine ».

2. Voir l’image plus grande

Souvent, nous sommes tellement ancrés dans ce que nous considérons comme faisant ce qui est juste que nous ne voyons pas les dommages que nous causons autour de nous et à nous-mêmes.

Même s’il est difficile de le faire, il est important de voir la situation dans son ensemble. Cela peut nous inciter à apporter des changements dans nos vies qui nous soient bénéfiques pour le présent mais également pour les autres. Cette capacité ne vient pas nécessairement facilement, et nous avons parfois besoin d’un ami ou d’un collègue pour nous aider à voir ce qui nous manque.

Voir cette image plus grande est particulièrement vrai pendant les périodes où la vie est un peu plus difficile. C’est souvent pendant ces périodes que nous pouvons grandir et changer en tant qu’individus.

3. Concentrez-vous sur ce que vous pouvez contrôler

Abandonner les situations et les problèmes indépendants de notre volonté est la clé d’un changement sans stress dans nos vies. Admettre que nous n’avons pas le pouvoir de décider de l’issue de chaque situation signifie que nous pourrons éventuellement commencer à prendre des décisions en fonction du présent et non de probabilités inconnues à ce jour. Ce changement radical de pensée est crucial pour une pensée plus détendue et sans stress.

Douglas Clark, écrivain d’inspiration qui travaille pour Draft Beyond et LuckyAssignments , partage cet avis : « C’est plus facile à dire qu’à faire, bien sûr, mais regarder ce qui vous préoccupe et lâcher la myriade de choses que vous n’aurez pas fait a pour effet de vous libérer des comportements qui entraînent le stress et l’anxiété dans votre vie. Ce genre de changement de vie est inestimable. »

Le changement peut être un chemin difficile à parcourir, mais en réalisant que chaque changement apporte une liberté retrouvée, il vaut la peine d’investir votre temps et vos émotions. Suivez ces quelques étapes et voyez comment vous pouvez changer pour vous rendre plus heureux, moins stressé et plus libre.

 http://www.magiquelife.com/

inspiration

Les autres réalités derrière la réalité

Imaginez un décor de théâtre qui représenterait notre réalité, c’est-à-dire ce que nous voyons avec nos yeux terrestres. Imaginez que derrière ce décor se cachent d’autres réalités… Imaginez que certaines personnes aient tout intérêt à nous faire croire qu’il n’existe qu’une seule réalité.

Depuis de nombreux siècles certaines familles sur terre avides de pouvoir, d’argent et de gloire essaient de conserver coûte que coûte leur main mise au niveau économique, politique, religieux etc…  Car évidemment si nous avions accès à d’autres réalités, nous prendrions conscience de notre multidimensionnalité, de nos possibilités et de nos ressources intérieures infinies. Cela remettrait en question l’organisation de toute notre société. Et nous nous rendrions compte que nous n’avons nullement besoin de tout ce qu’on veut nous imposer.

Nous n’avons pas idée de la façon dont certaines personnes sont capables de se comporter pour nous faire croire qu’elles agissent pour le bien de tous alors qu’en réalité, elles œuvrent pour leur seul et unique intérêt afin que nous soyons leurs esclaves.

Comment ces personnes s’y prendraient-elles pour que nous ne croyions qu’à une seule réalité ? Elles essaieraient sans doute, de façon subtile, de nous mettre des œillères afin que, non seulement nous ne croyions pas à autre chose, mais que cela ne nous vienne même pas à l’esprit qu’il existe d’autres réalités. Il faudrait donc que tout soit organisé de façon à ce que nous n’allions pas chercher ailleurs ou bien que cela nous paraisse trop compliqué, trop difficile voire même dangereux. Pourquoi essayer de s’aventurer sur d’autres chemins alors que ceux qui nous sont offerts semblent les plus évidents, les plus pratiques et les plus réels ?

On dit parfois que la réalité dépasse la fiction. Et nous n’avons pas idée à quel point !

Pour éviter que l’on se révolte, il faudrait que l’on nous fasse croire que nous sommes libres de voter, de consommer, de choisir, d’agir et de vivre comme nous l’entendons.

Dans le film « The Truman show » on voit bien comment toute la vie de Truman a été organisée au millimètre près depuis qu’il est né pour ne pas qu’il s’éveille à une autre réalité. On voit à quel point sa vie est un véritable décor de cinéma et qu’il est pratiquement impossible de s’éveiller dans ces conditions…

Mais sans doute est-ce juger trop vite nos capacités et notre conscience qui sont reliés à l’Intelligence Infinie ? Car malgré tout ce décor plus vrai que nature dans lequel vit Truman, malgré l’apparente réalité qui le rend plutôt heureux et toutes les personnes qui agissent dans l’ombre pour que rien ne puisse dérégler cette mécanique parfaite, Truman va peu à peu prendre conscience de ce piège et en sortir.

Car comme l’a exprimé le mahatma Gandhi, « Un seul homme debout et conscient est plus dangereux pour le pouvoir que dix mille hommes endormis. »

Mais alors derrière la réalité que nous voyons tous les jours et qui nous semble la plus réelle, y aurait-il d’autres réalités… ? Et s’il existait d’autres réalités, quelles seraient-elles, comment pourrions-nous y avoir accès et y aurait-il un intérêt à être en contact avec ces autres réalités ?

Lorsque Jésus a dit « Il y a de nombreuses demeures dans la maison de mon Père », il voulait faire référence à ces différentes réalités.

Nous sommes de plus en plus nombreux à nous éveiller à d’autres mondes. Je m’aperçois à quel point notre vie de tous les jours est réellement un décor et certains événements sont tellement gros que je me demande comment on peut continuer à y croire. Je veux parler ici des informations à la télévision, du système politique, financier etc… J’ai été sensible assez tôt à l’œuvre de Pedro Calderon de la Barca « La vie est un songe » où justement se pose la question des différentes réalités et de la façon dont nous les percevons.

Cantonnés dans notre troisième dimension, nous ne sommes pas conscients de l’infinie diversité des mondes auxquels nous avons accès.

Chaque dimension existerait en même temps et serait imbriquée l’une dans l’autre à la façon des poupées russes.

Notre troisième dimension se définit par la longueur, la largeur et le volume. Le temps et l’espace y sont vécus de façon linéaire et limité. Nous évoluons dans un monde de dualité où tout peut se définir par rapport à son contraire. Il existe un monde à deux dimensions où les habitants seraient plats, c’est-à-dire dénués de volume. Dans d’autres plans de conscience, vivraient des êtres dotés d’une très grande ouverture de cœur mais manquant de structure mentale et d’autres où les êtres seraient tournés vers le mental mais doués d’une faible ouverture de cœur.

Le bas astral, qui  est une autre réalité, est un monde où la vibration est plus dense que sur terre. Il y est donc plus difficile de s’y déplacer. Il y a aussi le monde des elfes, des fées et des êtres de la nature qui peuplent nos forêts, rivières et espaces naturels. En Islande, où les habitants sont réputés être proches de la nature, il existe des cartes indiquant la localisation géographique de ces peuples de la nature. Ainsi certains islandais essaient d’éviter la construction d’habitations ou de routes à l’endroit où résident ces peuples invisibles mais bien réels. Le documentaire « Enquête sur le monde invisible » nous présente cette réalité.

Toutes les planètes seraient habitées mais nos instruments de troisième dimension sont incapables de percevoir l’existence d’une vie non physique. Le royaume des anges et des archanges est une autre réalité et leur vibration très élevée les place à une dimension bien supérieure à la nôtre.

Chaque nuit nous sortons de notre véhicule physique afin que nos corps subtils puissent se ressourcer dans l’astral qui est leur élément naturel. Que nous en soyons conscients ou non, nous accédons tous à différentes réalités.

Nous avons parfois des éclairs de conscience venus d’ailleurs… Des idées, des prises de conscience, des intuitions, le sentiment que le temps s’arrête, des prémonitions, des visions d’un autre temps ou le sentiment d’avoir vécu ailleurs sont autant de connexions innées et spontanées avec ces différentes réalités.

Nous sommes, en effet, des êtres multidimensionnels même si nous n’en sommes pas toujours conscients.

L’entre deux vies est une autre réalité dont nous pouvons avoir un aperçu dans le film « Nosso Lar ». Les nombreuses personnes ayant fait l’expérience d’une NDE nous partagent leurs vécus extraordinaires hors de leur corps physique. Nicole Dron, Anita Moorjani ou le docteur Eben Alexander, entre autres, sont revenus transformés de cette expérience.

La méditation, certains rituels chamaniques, l’hypnose, les états modifiés de conscience, l’absorption de certaines plantes ou les sorties du corps sont des façons d’accéder à d’autres réalités.

Avant d’être de la matière, nous sommes des vibrations et ce sont ces cordes vibrantes en nous qui nous permettent d’être en connexion avec d’autres dimensions.

Le but n’est pas de fuir notre réalité mais au contraire de l’enrichir. En prenant conscience de ces nombreuses réalités, cela nous permet d’élargir notre perspective et notre existence prend davantage de sens.

Nous sommes tous des voyageurs de l’astral et nous venons de différentes réalités. Nous avons déjà beaucoup cheminé et nous gardons la mémoire de ces différentes réalités dans notre conscience éveillée. En réalisant que nous sommes des êtres  multidimensionnels, nous devenons plus sages, plus compréhensifs et plus tolérants. Nous repoussons nos limites et nous devenons conscients de nos infinies possibilités. Il reste tant à découvrir sur nous-mêmes et sur nos capacités illimitées.

Soyons prêts à ouvrir notre cœur et notre conscience pour que ces nombreuses possibilités deviennent de nouvelles réalités…

Transmis par Caroline Faget   http://www.carolinefaget.fr/

mot_jour_600_400

AOÛT 2019 – réunion des âmes sœurs et des familles d’âmes


Vous l’aurez sans doute remarqué tout comme moi, depuis quelques temps vous vous retrouvez avec des personnes nouvelles et qui pourtant vous inspirent une totale confiance. De parfais inconnus…

Comme si vous vous connaissiez depuis des éons…

Lorsque vous croisez leur chemin, il se produit quelque chose d’indéfinissable, vous vibrez sur les mêmes fréquences et votre bonheur est sans bornes. La sensation est comparable à celle de rentrer chez soi après une longue période, un long, très long voyage.

Cela fait quelques années que le phénomène est en place pour beaucoup, mais ces derniers temps le mouvement s’intensifie. Tout se joue au niveau du ressenti, sans parler du physique de la personne. Bien que son physique vous paraisse étrangement familier, ce peut être également la vibration de sa voix, et bien évidemment son regard.

Un regard doux, tendre, amical… pourtant vous ne vous connaissez pas. Il se peut que vous ayez un contact physique, même fugace, avec cette personne, comme une poignée de mains. Alors une réaction physique pourra se faire ressentir  Tout d’abord, le contact ne vous gênera pas, ne vous dérangera pas, même s’il a tendance à s’éterniser, au contraire il se peut que vous ayez envie de le maintenir. C’est tellement réconfortant…. Et parfois parmi ces rencontres il peut y avoir une âme sœur de voyage, un compagnon de mission, alors cette fois-ci le contact sera plus magnétique, électrique et vous laissera comme une empreinte, un long moment après…

Et ce ressenti n’a rien à vois avec vos sens habituels, donc il ne s’agit pas d’attirance physique, d’idéale masculin ou féminin, ou que sais- je encore. Il s’agit d’une certitude intérieure. Un besoin de maintenir la connexion, et quand la personne part, vous avez le sentiment que lien n’est pas rompu, que tel un(e) ami(e) il/elle est passé(e) vous faire un petit coucou, tout en sachant qu’il/elle pourra revenir dans votre vie, où il/elle sera toujours bien accueilli.

La seule chose dont il faudra se méfier sera de vos sens physiques…  car dans le cas d’une rencontre de type âme sœur de cœur, j’entends par là les âmes sœurs qui devraient jouer le rôle de votre compagne ou compagnon, le risque est d’être submergé par des émotions intenses. Le magnétisme entre les deux est très fort. Il faut simplement en être conscient pour ne pas rentrer dans le jeu de l’égo qui voudra encore plus de cette présence, voire de cette relation, de façon abusive car passionnelle.

Il ne faut pas craindre ces rencontres, il faut savoir les apprécier à leur juste valeur. Chacune vous apportera une information dont votre âme à besoin et le réconfort dont votre âme a tant soif…

Tout se passe dans les yeux et votre ressenti vibratoire, donc pas de risque de prendre une attirance physique pour le type de rencontre dont je vous parle. Ce n’est pas un coup de foudre lié aux phéromones, c’est un coup de foudre de l’âme !

Vous vous reconnaissez au niveau de l’âme…

C’est magique!!!

Alors je vous souhaite à tous de très belles rencontres d’âmes sœurs (j’entends par là des âmes qui appartiennent à votre famille terrestre depuis des éons… voire vos familles d’âmes stellaires)…

Paix Amour et Lumière

Sandrine Laroche   http://sagessequantique.over-blog.com/

Page 1 sur 3

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén