octobre 2019 - La plume d'Élhadi

Mois : octobre 2019 (Page 1 sur 3)

10 SIGNES QUI VOUS INDIQUENT QUE LE TEMPS EST VENU DE PASSER À AUTRE CHOSE

Nous avons parfois besoin d’un peu d’assurance dans la vie, surtout lorsque nous décidons s’il est temps d’aller de l’avant ou non. Bien que brûler des ponts et se projeter dans l’avenir soit un bien primordial, cela peut être très douloureux et frustrant.

À un moment donné, vous devez accepter le fait que vous avez peut-être dépassé les connexions qui vous ont précédé. Tout le monde dans votre vie n’est pas censé rester dans votre vie à long terme. Si vous vous demandez si vous êtes prêt à passer de quelqu’un ou de quelque chose dans votre vie, rechercher les signes ci-dessous peut vous aider à vraiment décider.

1. Vous êtes malheureux
Si vous êtes malheureux dans votre vie actuelle, vous devez travailler pour la changer. Vous êtes la seule personne qui peut vous rendre heureux. Le bonheur ne peut pas être trouvé chez d’autres personnes.

2. Vous êtes toujours entouré de négativité.
La négativité est quelque chose que vous voyez assez souvent dans la vie, mais si vous vous trouvez entouré de celle-ci, vous devez couper les liens avec ceux qui la provoquent. Votre vie est à vous de faire ce que vous voulez et si vous voulez être positif, vous devez vous battre pour l’obtenir. Entourez-vous du genre de personnes qui vous construisent.

3. Vous ne pouvez pas sembler vous échapper des rumeurs et du drame.
Si les gens autour de vous vous entourent constamment de rumeurs et de drames, vous devez les couper. Ces personnes ne font que se nourrir de vous et rendent votre vie plus mauvaise qu’elle ne devrait jamais l’être. Ces choses n’ont pas leur place dans la vie de personnes vraiment positives.

4. Les gens dans votre vie ne se soucient pas de vos besoins.
Lorsque vous vous trouvez entouré de personnes qui ne sont pas disposées à répondre à vos besoins, elles ne méritent pas votre temps. Bien qu’il soit difficile de les laisser partir, ils n’appartiennent pas à votre vie. Vos besoins sont importants et vous devez en tenir compte.

5. Vous vous sentez coincé.
Si vous vous sentez coincé dans votre vie, vous aurez probablement besoin de changements sérieux. La vie est trop courte pour passer votre temps coincé dans des ornières et entouré de gens qui n’ont pas votre meilleur intérêt à l’esprit. Être coincé est l’un des pires sentiments que nous ayons à vivre.

6. Vous ne faites pas confiance aux gens dans votre vie.
Nos vies doivent être remplies de personnes qui nous font confiance et à qui nous pouvons faire confiance. Si vous ne pouvez pas faire confiance aux gens qui vous entourent, vous vous trompez de personnes. La confiance n’est pas une chose avec laquelle nous ne devrions jamais vouloir nous passer.

7. Vous faites toujours plus que vous ne devriez pour les gens de votre vie.
Plus les gens vous utilisent, plus vous allez vous sentir mal. Si vous faites tout ce que vous pouvez pour des gens qui ne feraient jamais la même chose pour vous, pourquoi ne pas brûler ces ponts et faire quelque chose pour vous-même pour une fois. Vous ne devriez pas vous mettre en veilleuse pour ceux qui ne vont même pas lever le petit doigt quand vous en avez le plus besoin.

8. Vous vous sentez toujours mal dans votre peau.
Si les gens dans votre vie vous font toujours sentir mal dans votre peau, vous devez vous entourer de personnes différentes. Vous êtes une personne incroyable et capable de tant de choses. Ne laissez personne vous abattre.

9. Vous ne pouvez pas être votre vrai moi.
Si vous ne pouvez pas être vous-même auprès des personnes de votre entourage, vous avez besoin d’un nouveau cercle. Vous ne devriez jamais changer qui vous êtes ni cacher votre vrai moi. Vous ne vivez qu’une fois et vous devriez vivre la vie que vous voulez vivre.

10. Vous êtes littéralement manipulé.
Les gens de ce monde utilisent trop souvent les autres pour leur propre bien-être. Si vous êtes utilisé et manipulé, vous devez retrouver le pouvoir sur vous-même. Même si cela peut sembler un peu déroutant pour certains, cela est crucial.

Caroline Rigondet    https://santefacile.net/

mot_jour_600_400

FIN OCTOBRE… Il est temps de sortir de l’Illusion


Peut-être aurez-vous été durant ces six derniers mois, voire depuis bien plus longtemps animés par une force, un Rêve puissant …

Peut-être aurez-vous projeté, sans vous en rendre compte, un projet de changement de vie, de travail, d’amitié voire d’amour, un Rêve puissant animé par votre cœur. Un appel de votre âme…

Nous sommes dans une période où nous devons mettre à jour des croyances, des comportements hérités de cette vie et de nos précédentes. Des croyances forgées par notre ego, ce maître dans la matière qui peut par « peur » nous conduire à adopter le comportement le plus destructeur envers nous-mêmes ou les autres.

C’est une phase de mise à jour importante où vous pourriez devenir brutalement conscient de vous être attaché à un Rêve ou plutôt à une Illusion… L’illusion d’un besoin pour avancer sur votre sentier, pour le rendre plus lumineux.

Mais sur ce sentier vous avez rencontré de nombreux obstacles, comme si vous vous heurtiez à un mur et même si cela vous aura fait souffrir vous vous êtes accroché croyant fermement en cette illusion.

Aujourd’hui vous pourriez éprouver une grande tristesse due à la révélation que tous vos efforts étaient tournés vers une illusion.

Vous pourriez croire que vous avez perdu votre temps, eh bien il n’en est rien. La bonne nouvelle c’est que malgré tout ce temps, toute cette énergie, tout cet amour fourni et non restitué, vous avez gagné davantage de vous-même…

À travers cette épreuve, vous avez expérimenté le don de vous-même et la redécouverte de votre « réalité ». Ce n’est pas parce que ce Rêve ne vous est pas accessible que vous perdez quelque chose, au contraire vous gagnez avec plus de clarté sur vos mécanismes intérieurs qui ont pu jusque là vous conduire vers l’enfermement.

Car toute croyance créée par l’ego est un enfermement. Prenons deux exemples: si pour votre ego le mouvement vous protège, vous pourriez croire que vous seriez plus heureux si vous quittez votre pays. Et c’est peut-être ce que vous aviez fait jusqu’à présent en changeant régulièrement de lieu d’habitation. Votre illusion aura pu vous pousser à croire qu’il vous faut partir… loin… très loin cette fois-ci… mais en cette période, tel un soufflet, votre rêve à pu s’évanouir vous montrant une réalité moins idéaliste.

Vous pouvez mettre le doigt sur un des aspects du fonctionnement de votre ego… Ainsi mis au grand jour vous n’éprouverez plus ce besoin. Votre âme pourra vraiment s’exprimer.

Comme deuxième exemple, côté cœur, c’est beaucoup plus difficile, car votre ego a pu vous faire miroiter l’espoir d’un amour sans borne, puissant, vibrant. Si vous vous êtes accroché à une personne croyant que c’était elle votre « unique amour », votre ego a dû s’en donner à cœur joie sentant là l’opportunité d’une forme de sécurité et de source d’amour. Mais si vous avez été rattrapé par la réalité, en cette période d’après pleine Lune, vous avez pu découvrir que vous vous êtes accroché à un Rêve…  que la réalité est tout autre. Et dans ce cas là votre âme reprend les commandes avec un ego blessé… ce qui est la pire des situations… car un ego blessé peut s’enfermer à nouveau dans une autre illusion… celle que l’amour n’existe pas, qu’il n’est pas pour vous, que vous ne le méritez pas…

Attention, ceci est une illusion terrible ! Gardez en tête quoiqu’il vous arrive que l’Amour existe, il est partout, c’est l’énergie vitale.

Vous vous en coupez si vous projetez la source de cet amour sur un être unique que vous appelez votre amour. Il faut rassurer votre ego en vous permettant de ressentir  l’Amour présent en vous et partout, au détour d’une belle fleur, d’un animal, d’un paysage, d’un sourire, etc.…  Si vous parvenez à ressentir cela, vous ne serez pas coupé de l’Amour et n’irez pas chercher sa source chez une autre personne… Une fois le voile de l’Illusion tombé sur votre façon d’idéaliser, l’amour ne sera plus vécu comme un drame, mais comme un apprentissage. Cette expérience vous montre également que les autres jouent les rôles que vous leur permettez de jouer. Cette autre personne a pu vous donner l’impression de faire le même rêve que vous, alors qu’elle n’avait pas du tout les mêmes aspirations. Vous l’avez autorisée à entrer dans votre vie, à jouer ce rôle. Ce n’est pas pour vous culpabiliser que je vous parle ainsi, mais pour que vous réalisiez que cet autre a joué un rôle,  vous n’avez pas besoin de lui en vouloir. Vous, de votre côté, avez joué un rôle dans sa vie dont vous n’avez même pas conscience. Il faut donc également PARDONNER…  Pardonner votre illusion, et pardonner à l’autre de ne pas avoir répondu aux attentes de votre ego, ce qui vous a blessé…

Cette période est libératrice d’émotions parfois insoupçonnées, alors si les larmes coulent sans que vous ne sachiez pourquoi, laissez les aller, laissez remonter à votre conscience ce qui doit être… sans doute pour faire le deuil d’un ancien schéma de pensées liées à votre ego de survie…

Sandrine Laroche    http://sagessequantique.over-blog.com/

inspiration

L’AMOUR DE SOI N’EST PAS ÉGOÏSTE

L’Amour de Soi, concept souvent entendu et utilisé dans ce moment présent. Pourtant, ce concept est mal compris, mal utilisé, mal perçu. L’Amour de Soi n’est pas être égoïste.De par notre éducation et nos croyances, nous accueillons avec beaucoup de complexité cela. Nous pensons bien souvent que s’aimer revient à une référence physique, une image.

Lorsque je parle de l’Amour de Soi, il ne s’agit nullement de notre apparence. Il s’agit plutôt de notre intériorité. Notre ressenti d’Amour vis à vis de Nous, en regardant en Nous et en vibrant notre Cœur Vibral. En accueillant nos émotions, nos malaises, nos douleurs, nos maladies, nos expériences avec Amour.

L’Amour de Soi est relié à notre mieux -être. À notre perception de qui NOUS SOMMES. À l’acceptation de Tout ce qui nous constitue.

Être en Amour avec qui NOUS SOMMES

Se regarder, s’aimer avec bienveillance, dans nos forces mais aussi dans nos vulnérabilités. Combien de fois  j’entends lors de mes accompagnements : “Mais, je sais cela !”. Ne confondons pas le regard que nous portons sur notre extérieur et celui de notre intérieur. Regardons ce que nous ressentons dans notre intérieur. L’Amour de Soi se passe en Nous. L’Amour de Soi, c’est être authentique avec Soi et accepter notre incarnation, avec Amour et Tolérance.

L’Amour de Soi, c’est aussi être à chaque instant humble et transparent. D’abord avec Soi puis cela rayonne autour de Nous.
Ne rendons pas l’autre (ou l’événement) responsable de notre mal-être. Ne demandons pas à l’autre de nous aimer plus que nous nous  aimons ! C’est du domaine de l’impossible.

Et pourtant, nous glissons si fréquemment dans ces croyances que cela favorise un surcroît de malaises et de souffrances.

L’Amour de Soi, c’est se reconnaître totalement dans ce que nous créons à chaque instant. C’est s’accueillir, retrouver l’enfant qui Est en Nous ! Pensez vous que l’enfant qui apprend à marcher, à qui nous offrons amour et force, s’il tombe, ne se relèvera jamais ? Au contraire, généralement, nous l’encourageons et l’aidons à se relever. Jusqu’au moment, où tout fier et tout heureux, il marche tout seul. Il regarde son environnement dans sa verticalité. C’est ainsi que nous devons agir avec Nous. Quand nous “tombons”, relevons nous avec amour et recommençons.

Nous ne Sommes pas seuls

En Nous, une vibration d’Amour est là, toujours, et nous aide à nous relever. À nous de demander du soutien. Ne laissons pas nos croyances, nos apparences nous abaisser vibratoirement.

Osons nous regarder. Osons nous observer. Osons nous libérer et accueillons cet Amour que NOUS SOMMES. Cet Amour de Soi qui vibre et nous apprend à reconnaître nos fonctionnements destructeurs afin de renaître de nos cendres, avec Amour et Foi.

Des guides sont là, manifestés ou non ! Et si c’est difficile d’effectuer cette Reconnaissance de Soi seul, Nous sommes là pour vous accompagner. Alors l’Amour de Soi peut émerger.

L’Amour de Soi n’est pas être égoïste. C’est un cadeau que nous nous offrons. Cadeaux qui se multiplient ! Cadeaux qui apportent Joie et Respect de Soi à chaque instant. Ces cadeaux rayonnent et favorisent la transformation, apportent le mouvement autour de Nous.

Ayez Confiance chers Frères et Sœurs de Lumière

Ayez de l’Amour pour Vous

Corinne Heyberger http://www.connexion-memoires-cellulaires.fr/

mot_jour_600_400

LES ÉNERGIES COSMIQUES ACTUELLES

Joyeux Bonjour Mesdames et Messieurs !Un petit mot au sujet des Énergies cosmiques qui œuvrent à l’heure actuelle.

Nous pouvons tous Re-Sentir leur Extraordinaire Puissance !

Elles nous reconnectent (ReConnaisQueT’est) à Notre MultiDimension !

Nous changeons de Fréquence vibratoire et petit à petit nous changeons de Dimension !

Nous gagnons en Légèreté, en Fluidité !

Tout s’accélère !

Nos Pensées se manifestent à la Vitesse de la Lumière !

Faites Attention à rester centré sur ce que vous avez En-Vie de Vivre et de Concrétiser !

C’est une Période qui peut nous donner l’impression de vivre en direct Live un Programme Essorage 1400 Tours/minute, se traduire par des symptômes aussi divers que variés alors que nous sommes en bonne santé…

Rassurez-vous, c’est le Processus de Guérison (Gai-Rire) qui fait son travail…

Nous recevons de nouveaux codes de Lumière qui Ré-Activent les programmes positifs de nos Cellules et de notre ADN…

Nous sommes ReConnaisQueT’es à notre Conscience supérieure, à notre Présence divine, à notre Terre mère, à l’Unis-Vers, à la Source en tant qu’Unité !

Les expériences que nous traversons nous préparent à ce qui va suivre et nous mènent vers notre Place Véritable !

Accueillez avec Joie et Gratitude les expériences que la Vie vous propose (c’est plus compliqué quand on résiste) !

Suivez votre Guidance intérieure !

Nous sommes guidés par des Amis très haut placés pendant cette période de Transition !

Soyez Patient et Bienveillant avec vous m’aime !

Prenez le Temps de vous Re-Poser, de vous Re-Sourcer, de faire des Choses et des Choix qui vous font vibrer !

Laissez l’Âme-Agit en vous vous guider !

Je vous souhaite à toutes et à tous une excellente semaine !

Avec Tout Mon Amour

Maud    https://mo2detente.com/

inspiration

10 SIGNES QUI VOUS INDIQUENT QUE LE TEMPS EST VENU DE PASSER À AUTRE CHOSE


Nous avons parfois besoin d’un peu d’assurance dans la vie, surtout lorsque nous décidons s’il est temps d’aller de l’avant ou non. Bien que brûler des ponts et se projeter dans l’avenir soit un bien primordial, cela peut être très douloureux et frustrant.

À un moment donné, vous devez accepter le fait que vous avez peut-être dépassé les connexions qui vous ont précédé. Tout le monde dans votre vie n’est pas censé rester dans votre vie à long terme. Si vous vous demandez si vous êtes prêt à passer de quelqu’un ou de quelque chose dans votre vie, rechercher les signes ci-dessous peut vous aider à vraiment décider.

1. Vous êtes malheureux
Si vous êtes malheureux dans votre vie actuelle, vous devez travailler pour la changer. Vous êtes la seule personne qui peut vous rendre heureux. Le bonheur ne peut pas être trouvé chez d’autres personnes.

2. Vous êtes toujours entouré de négativité.
La négativité est quelque chose que vous voyez assez souvent dans la vie, mais si vous vous trouvez entouré de celle-ci, vous devez couper les liens avec ceux qui la provoquent. Votre vie est à vous de faire ce que vous voulez et si vous voulez être positif, vous devez vous battre pour l’obtenir. Entourez-vous du genre de personnes qui vous construisent.

3. Vous ne pouvez pas sembler vous échapper des rumeurs et du drame.
Si les gens autour de vous vous entourent constamment de rumeurs et de drames, vous devez les couper. Ces personnes ne font que se nourrir de vous et rendent votre vie plus mauvaise qu’elle ne devrait jamais l’être. Ces choses n’ont pas leur place dans la vie de personnes vraiment positives.

4. Les gens dans votre vie ne se soucient pas de vos besoins.
Lorsque vous vous trouvez entouré de personnes qui ne sont pas disposées à répondre à vos besoins, elles ne méritent pas votre temps. Bien qu’il soit difficile de les laisser partir, ils n’appartiennent pas à votre vie. Vos besoins sont importants et vous devez en tenir compte.

5. Vous vous sentez coincé.
Si vous vous sentez coincé dans votre vie, vous aurez probablement besoin de changements sérieux. La vie est trop courte pour passer votre temps coincé dans des ornières et entouré de gens qui n’ont pas votre meilleur intérêt à l’esprit. Être coincé est l’un des pires sentiments que nous ayons à vivre.

6. Vous ne faites pas confiance aux gens dans votre vie.
Nos vies doivent être remplies de personnes qui nous font confiance et à qui nous pouvons faire confiance. Si vous ne pouvez pas faire confiance aux gens qui vous entourent, vous vous trompez de personnes. La confiance n’est pas une chose avec laquelle nous ne devrions jamais vouloir nous passer.

7. Vous faites toujours plus que vous ne devriez pour les gens de votre vie.
Plus les gens vous utilisent, plus vous allez vous sentir mal. Si vous faites tout ce que vous pouvez pour des gens qui ne feraient jamais la même chose pour vous, pourquoi ne pas brûler ces ponts et faire quelque chose pour vous-même pour une fois. Vous ne devriez pas vous mettre en veilleuse pour ceux qui ne vont même pas lever le petit doigt quand vous en avez le plus besoin.

8. Vous vous sentez toujours mal dans votre peau.
Si les gens dans votre vie vous font toujours sentir mal dans votre peau, vous devez vous entourer de personnes différentes. Vous êtes une personne incroyable et capable de tant de choses. Ne laissez personne vous abattre.

9. Vous ne pouvez pas être votre vrai moi.
Si vous ne pouvez pas être vous-même auprès des personnes de votre entourage, vous avez besoin d’un nouveau cercle. Vous ne devriez jamais changer qui vous êtes ni cacher votre vrai moi. Vous ne vivez qu’une fois et vous devriez vivre la vie que vous voulez vivre.

10. Vous êtes littéralement manipulé.
Les gens de ce monde utilisent trop souvent les autres pour leur propre bien-être. Si vous êtes utilisé et manipulé, vous devez retrouver le pouvoir sur vous-même. Même si cela peut sembler un peu déroutant pour certains, cela est crucial.

Caroline Rigondet   https://santefacile.net/

inspiration

L’expression « TOUT EST PARFAIT » peut parfois laisser un goût amère…


« Tout est parfait ». Cette phrase si simple peut parfois laisser un goût amer ou un doute sur ce qu’elle signifie. Ainsi, il serait peut être plus éclairant de préciser que tout est parfait, en substance. La grande manne du Tout est la perfection, le point d’équilibre et d’harmonie de toute chose. De cette source, chaque germe de vie prend son envol. Puis, cheminant vers des strates qui viennent créer la forme et ainsi les limites, se créent alors dans cette divine mélodie, des sons discordants, des incohérences.

Et quelles sont ces incohérences me diriez-vous ? Eh bien, n’avez-vous jamais dit une chose et pensé son inverse ? N’avez-vous jamais agit à l’encontre de votre propre cœur ?

Les incohérences naissent avec les séparations, les peurs, les doutes… Et elles se multiplient à mesure qu’on les cultive dans son quotidien. On ne comprendra pas pourquoi telle ou telle chose nous arrive et nous n’aurons pas envie d’entendre que « Tout est parfait ».

Non car la perfection nous a quitté dès que nous avons pris forme. Mais en essence, elle est toujours présente. Et cette essence, c’est la manne qui nous compose. Alors si vous cessez de dire ce que vous ne pensez pas, de faire ce que vous ne souhaitez pas, de décider ce qui ne vous plaît pas véritablement, vous cheminerez naturellement vers plus de cohérence en vous, vers plus de compréhension quant aux situations qui se présentent à vous, vers plus de paix et de patience quant à leur résolution.

Car vous comprenez que toutes ces incohérences sont l’expression d’un équilibre précieux qui ne cherche qu’à s’harmoniser avec vous, avec votre être tout entier. Car en substance, tout est parfait. Et cette perfection parle d’une même voix à partir du cœur de chacun.

Lulumineuse   http://lulumineuse.com/

mot_jour_600_400

COMMENT ARRÊTER DE SOUFFRIR ?…


Voulez-vous arrêter de souffrir ?…

La réponse est assurément oui ! Oui mais comment ?

En changeant de comportement ! Pourquoi ? Parce que ce sont nos attentes, nos croyances, nos pensées intérieures qui génèrent notre souffrance .

Nous attendons par exemple qu’une personne change afin qu’elle réponde à nos besoins, nous croyons peut-être qu’elle doit le faire parce que nous le méritons ! Et nos pensées de frustration tournent en boucle et finissent bien entendu par générer à l’extérieur de nous ce qu’elles sont, encore et encore… c’est à dire le manque et la souffrance.

Sortir de ce cercle vicieux est une urgence car nous sommes notre propre bourreau et personne à part nous ne peut influer sur le cours de nos sentiments intérieurs. Bien sûr nous pouvons trouver des succédanés de bonheur dans notre vie qui nous maintiendront , momentanément, à flot tant que la nouveauté est là mais rien ne dure, tout est aléatoire car le changement fait partie de la vie et nous ne pouvons contrôler la vie, elle se montre où et quand elle veut, souvent au moment que nous ne décidons pas !

C’est vrai, il est difficile de ne compter que sur soi pour se sentir bien, cependant lorsque chaque personne sur terre est brassée afin de sortir de ses failles, mieux vaut ne pas attendre à l’extérieur de nous mais plutôt choisir d’affronter nos besoins insatisfaits en se demandant : QUE PUIS-JE FAIRE POUR MOI ? Car je suis la/le mieux placé pour prendre soin de moi. Pas facile me direz-vous, mais en ces temps de labourage intérieur pour tous, avons-nous une autre alternative ?

En attendant que plus de facilité soit disponible sur terre, PRENONS SOIN DE NOUS !

De cœur à cœur

Guilaine Lipski   https://infinity888.jimdo.com/

inspiration

QUE CHERCHE-TU À SAVOIR ?…


Que cherches-tu à savoir ? Tu veux avancer mais où veux-tu aller ? Tu veux comprendre mais où se trouvent les réponses ? Sur le chemin de ta vie, au travers d’un personnage, d’une page ou d’une situation. Mais maintenant ? Es-tu là ? Es-tu présent ?Essaie de lâcher ce que tu veux quelques secondes. Cesse de courir là, maintenant. Cesse de t’inquiéter. Cesse de te préoccuper. Juste maintenant. Pour quelques secondes. Emplis-toi du néant. Tu verras que le néant est une illusion, un mot inventé qui ne connait pas la profondeur, la sagesse et la puissance du silence.

Pour explorer, il faut sonder ce silence en toi. Pour le sonder, il faut d’abord l’inviter. Pour l’inviter, il faut qu’il ait envie de s’y installer. Il faut que tu sois déterminé(e) à l’accueillir les bras ouverts. Laisse ta timidité de côté. Ouvre-lui la porte et demande-lui de s’installer.

Puis alors, lorsqu’il se sera familiarisé avec les lieux, tu pourras écouter ce qu’il a à te dire. À partir de ce moment seulement, tu pourras tisser des liens avec lui. Puis chaque jour, revenir à lui et tisser des liens plus forts, plus profonds et plus sincères. A mesure que tu approfondiras ta relation avec lui, tu le découvriras comme le meilleur des alliés. Tu en feras ton guide. Ta lumière. Ton phare. Tu lui poseras des questions sans mots et tu seras empli de réponses.

Jamais il ne répondra à tes peurs par de la peur. Mais toujours par de l’Amour. Il te demandera de venir le rejoindre, car tu te seras éloigné de lui. Si tu cherches quelque chose, reviens à lui. Si tu veux suivre ta joie, assure-toi qu’il soit toujours là et invite-le quand l’endroit semble trop rempli à nouveau.

Il viendra faire le vide et les choses apparaîtront plus clairement. Tout ce que tu chercheras hors de toi te ramènera toujours à lui. Il est la renaissance et le pardon.

Il est la lumière et la compassion. Il est le gardien de tes réalisations. Il est le seuil de l’Amour. Sans lui tu te perds, avec lui tu te trouves. Reviens à lui dès que tu t’éloignes, et la solitude te deviendra inconnue. Il est cette part de toi qui ne cesse de t’accompagner et de t’élever au-delà de tous les voiles que tu as tissés.

Pour cela, dépose tes résistances et entre dans la danse. L’accomplissement se vit toujours dedans. Dans les profondeurs de ton être, il est celui qui porte ton âme en écho par la discrétion d’un Amour absolu.

Lulumineuse    http://lulumineuse.com/

inspiration

Se priver de certaines expériences par peur de souffrir…


Se priver de certaines expériences par peur de souffrir est une autre façon d’alimenter cette anxiété qui nous habite. Nous vous parlerons ici des bonnes et mauvaises stratégies d’affrontement à l’heure de gérer différentes expériences ainsi que du puits des souvenirs.

Ériger des barrières et se priver de certains expériences sont des stratégies auxquelles nous avons parfois recours pour éviter le mal-être parce que nous avons peur de souffrir. Le mental des êtres humains a évolué pour nous aider à survivre face aux dangers, plus que pour nous aider à nous sentir bien.

Il y a cent mille ans, la nourriture, un toit sur la tête et la possibilité de se reproduire constituaient les besoins essentiels des êtres humains. Mais tout cela n’a pas beaucoup de sens si nous sommes morts. La priorité de notre cerveau était alors de repérer ce qui pouvait nous causer du tort afin de l’éviter. En psychologie, c’est ce que l’on désigne sous le nom de renforcement négatif.

Le renforcement négatif nous explique pourquoi le comportement qui consiste à éviter des conséquences désagréables ou dangereuses s’est maintenu dans notre répertoire.

Une femme qui a peur de souffrir

Nous avons constamment peur de souffrir

Qui ne risque rien, ne souffre pas et ne perd rien. Qui ne risque rien, ne gagne rien non plus. Nous, êtres humains, avons tendance à stagner, à nous conformer et nous apprenons à nous adapter tout en tentant d’éviter l’inévitable peur. Nous avons ainsi tendance à nous priver de certaines expériences par peur de souffrir, ignorant ainsi que cette peur que nous tentons de camoufler cherchera d’autres alternatives pour se manifester.

Il est important de ne pas rejeter la peur. La peur est une émotion basique qui nous aide à identifier les menaces afin d’y faire face. Partons du principe que, si nous souhaitons vivre pleinement, il faut accepter la peur dans notre palette d’émotions.

L’une des peurs les plus courantes est la peur de souffrir. La peur de souffrir, de ressentir de la douleur nous incite à éviter des situations pouvant provoquer des émotions désagréables. Le problème est que notre mental ne sait pas très bien faire la différence entre le fruit de notre imagination et la réalité. La bonne nouvelle c’est que, avec un peu d’entraînement cognitif, nous pouvons améliorer cette capacité.

Se priver de certaines expériences et l’illusion de contrôle

Dans son ouvrage Le piège du bonheur, Russ Harris nous explique comment nous tentons de contrôler nos émotions et nous parle de l’illusion de contrôle dans laquelle nous tombons parfois. Son discours est basé sur la thérapie d’acceptation et d’engagementLes pensées, les émotions et les sensations physiques ont beaucoup moins de pouvoir que celui que nous leur octroyons.

Certaines personnes ont tendance à se priver de certaines expériences qui pourraient causer de la douleur parce que cela leur rappelle des souvenirs douloureux, ce qui génère au passage une bonne dose d’anxiété. Néanmoins, cette solution n’est qu’un pansement et non un moyen efficace d’affronter la situation. Certes, un tel comportement peut nous sauver à un moment donné, tout comme la négation, mais en tant que stratégie systématique et stable qui dure dans le temps, ce comportement finit par être source de souffrance, souffrance qui est précisément ce que les personnes qui adoptent ce comportement cherchent à éviter.

Les stratégies de contrôle habituelles contre la peur de souffrir

D’un côté, il y a les stratégies de fuite auxquelles nous avons recours pour nous protéger :

  • Se protéger en évitant une situation : cette stratégie consiste à éviter de ressentir des sentiments désagréables ou bien d’avoir des pensées désagréables. Par exemple : abandonner une réunion afin d’éviter l’anxiété
  • Se distraire de ses pensées et de ses sensations en focalisant notre attention sur autre chose : par exemple : en cas d’ennui ou d’anxiété, manger une glace ou sortir faire du shopping. Autre exemple : passer l’après-midi à regarder la télévision pour éviter de penser à l’examen que nous allons passer
  • Se déconnecter ou devenir insensible : certains tentent d’oublier leurs sentiments et pensées en ayant recours à une substance, telle un médicament, une drogue ou encore de l’alcool

De l’autre côté, il y a les stratégies de lutte qui ont pour but de lutter contre nos pensées afin de les dominer :

  • Éliminer directement les sentiments et les pensées indésirables : c’est le cas lorsque nous rejetons avec force les pensées inadéquates qui arrivent à notre esprit ou bien lorsque nous les enfonçons au plus profond de nous.
  • Se disputer avec nos pensées et tenter de les limiter
  • Tenter de prendre le dessus sur nos pensées et sur nos sentiments : c’est ce que nous faisons lorsque nous nous encourageons mentalement (« Allez ! »)
  • Nous obliger à ressentir autre chose : c’est le cas lorsque nous culpabilisons ou nous nous critiquons

Un travail typique de la psychothérapie consiste à prendre conscience de ces stratégies et d’avoir recours à d’autres formes plus appropriées de gérer ses émotions, pensées et sensations physiques.

« Il y a des douleurs qui tuent, mais il y en a d’autres plus cruelles, celles qui nous laissent la vie sans nous permettre de l’apprécier. »

-Antoine Laurent Apollinaire Fée-

Une femme qui pense à la peur de souffrir

La différence entre poser des limites et se priver d’expériences

Dans une plus ou moins grande mesure, nous avons toujours recours à des méthodes de contrôle pour gérer le mal-être. Le problème n’est pas d’avoir recours à ces méthodes, c’est d’en abuser ou de mal les utiliser ; lorsque nous les utilisons à des moments où elles ne fonctionnent pas ou quand leur utilisation manipule, de manière erronée, notre échelle de priorités.

Mais est-ce toujours le cas ? Nous devons admettre que ce degré de contrôle va dépendre du type d’expérience qui nous guette à chaque instant… Ainsi que de l’importance de cette expérience pour nous. Lorsque nos pensées sont moins intenses, nous avons plus de contrôle. La même chose se passe lorsque nous nous privons d’expériences qui ne sont pas trop importantes pour nous.

Il est recommandé de poser des limites saines dans notre monde intérieur ; cela nous permet d’améliorer la gestion de ce monde. Apprendre à se connaître est clé.

Par ailleurs, apprendre à expérimenter ce que la vie nous offre sans être constamment dans le jugement, depuis l’acceptation, est un outil psychologique qui peut nous aider à construire une vie pleine de sens.

 https://nospensees.fr/

sur-une-fleur-d-hibiscus

Comment lâcher prise et être plus serein ?


Le lâcher- prise. On en parle souvent, quand cela ne va pas dans nos vies on nous fait bien comprendre que pour que ça aille mieux il faut lâcher prise. Peu importe nos problèmes, nos blocages… on nous dit « mais lâche prise et ta vie changera » !!!

Je suppose qu’on a tous eu droit à ce « lâche prise ». Personnellement, quand on me disait ça, j’étais plus perdue qu’autre chose. En effet, je voulais bien lâcher prise moi, mais comment ? Comment lâcher quelque chose qu’on n’a pas l’impression de retenir et puis ça veut dire quoi lâcher prise?

Alors pour tous ceux qui sont dans le flou total avec ce « lâcher- prise » voici quelques exercices pour vous aider.

Définition du lâcher- prise

Dans le dictionnaire Larousse, la définition de lâcher-prise est : Moyen de libération psychologique consistant à se détacher du désir de maîtrise.

Ma définition serait que le lâcher- prise, c’est accepter ses limites. En d’autres termes, c’est accepter que nous ne pouvons pas tout contrôler et que souvent nous sommes bloqués par nos croyances limitantes léguées par nos parents, famille, entourage, société…

Pour vous donner une idée de l’énergie perdue quand on ne lâche pas prise, c’est comme ci vous étiez dans un bateau en train de ramer mais qu’il était toujours attaché au quai. Vous imaginez l’énergie que vous perdriez.

Quand on veut lâcher prise, on commence par se concentrer sur le moment présent. Quand vous avez une peur ou une crainte c’est souvent en lien avec la passé ou le futur. N’oubliez pas, « hier n’existe plus » et « demain n’existe pas encore »

Je vous propose 3 exercices pour apprendre à lâcher prise.

Exercice n°1 : Les croyances limitantes

Nous allons travailler sur vos croyances limitantes.

Prenez une feuille et un stylo. Écrivez sur cette feuille toutes les choses que vous avez entendues et que vous avez transformées en croyances limitantes. Par exemple : « tu n’y arriveras jamais », l’argent c’est sale », « il faut travailler dur pour réussir sa vie », « la vie est dure », « tu es nulle »…..

Ensuite, barrez le tout avec vigueur à l’aide d’un stylo rouge, et notez par dessus tout cela, dans une autre couleur : « Tout cela est faux, je n’y crois plus »

Prenez votre temps, et faîtes le sérieusement.

Exercice n°2 : Les pensées positives

Pour ce 2ème exercice, vous allez prendre une feuille et écrire des phrases positives et inspirantes. En reprenant l’exemple que je vous ai donné dans l’exercice précédent, ça donne :

« J’y arrive parce que je suis fort(e) »,

« l’argent est une magnifique énergie, je l’aime »,

« je fais ce qu’il me plait et j’ai une vie magnifique »,

« la vie est belle »,

« je suis un être exceptionnel »….

Ce sont des idées, mettez ce qui vous parle.

Allez c’est à vous.

Exercice n°3 : La visualisation

Vous pouvez aussi faire cet exercice de visualisation pour lâcher prise.

Commencez par vous relaxer. Installez-vous dans un endroit calme et mettez vous à l’aise. Faîtes quelques respirations pour être complètement zen.

Visualisez un endroit où vous êtes bien, par exemple, une forêt, une prairie, une plage.. vous vous voyez dans cet endroit, vous êtes bien et heureux.

Vous remarquez sur votre ou vos bras des ballons de baudruche accrochés. Sur chaque ballon est noté le nom de votre problème, de votre croyance.

Ces ballons vous gênent et vous empêchent de profiter au maximum de votre moment de bonheur. Détachez-les, ou coupez les, un à un. A chaque ballon détaché, regardez le s’envoler, de plus en plus haut. plus il s’éloigne plus vous vous sentez léger, jusqu’au moment où vous ne le voyez plus et là vous savez que ce souci n’existe plus. Refaites la même opération avec tous les ballons.

Ensuite, une fois que vous vous sentez libre, restez quelques minutes dans votre endroit à profiter de votre joie d’être libéré de tout cela. Respirez lentement et revenez à la réalité tout doucement.

Alors comment vous sentez-vous ?

Pour conclure

Même si au premier abord lâcher prise parait compliqué, c’est en fait assez simple une fois qu’on a compris le truc. Le tout est d’accepter de ne pas avoir le contrôle sur tout et de faire confiance à l’Univers.

Valérie Bonheur    https://www.magiquelife.com/

Page 1 sur 3

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén