mars 2020 - Page 2 sur 3 - La plume d'Élhadi

Mois : mars 2020 (Page 2 sur 3)

mot_jour_600_400

Prenez soin de vous, l’autocompassion améliore votre bien-être

Le concept d’autocompassion tend à être interprété de différentes manières. Sa signification en psychologie a trait à la capacité d’être moins critique et plus indulgent envers soi-même. Cela permet d’avoir une vision plus réaliste de notre situation.

L’autocompassion implique de se traiter avec empathie, d’être gentil avec soi-même, de ne pas se critiquer ou se juger pour ses erreurs, de nous permettre de rester motivés, de ne pas trop se soucier de la réussite ou de l’échec dans tout ce que nous faisons ou ne faisons pas.

Elle représente une compétence d’intelligence émotionnelle réfléchie et nourrissante. Elle nous permet d’ouvrir un espace pour nous connaître. De prendre soin de nous. Et de donner de l’importance à tout ce qui nous arrive. A travers elle, nous nous regardons nous-mêmes.

Il n’est pas toujours possible d’obtenir ce que l’on veut et de répondre aux attentes que l’on s’est fixées. Par conséquent, lorsque nous n’acceptons pas cette réalité, la souffrance apparaît sous forme de stress, de frustration et d’autocritique.

Au contraire, si nous acceptons cette réalité comme faisant partie de la dynamique de la vie de chaque être humain, nous éprouvons des émotions positives, telles que la compassion, qui nous aident à vivre chaque situation plus efficacement.

L'autocompassion chez une femme

Le manque de compassion envers nous-mêmes

Si nous n’avons pas de compassion pour nous-mêmes, nous pouvons faire l’expérience suivante :

  • Colère et difficulté à se connecter avec soi-même qui conduisent à l’isolement
  • Irresponsabilité : blâmer les autres pour sa propre souffrance. Nous avons une vision en noir et blanc de la vie, sans nuances, et une grande difficulté à accepter que nous ayons la capacité de générer des changements dans le présent qui, en réalité, ne dépendent que de nous
  • Dépréciation de soi : c’est le sentiment d’incapacité et de vulnérabilité qui accompagne le langage et l’expression non verbale qui le dénotent
  • Désespoir : il nous est difficile de profiter du moment présent et de penser que des choses meilleures vont arriver
  • Absence de direction : nous nous sentons perdus. Nous ne pouvons pas trouver le sens de la vie.

En l’absence d’autocompassion, il est difficile de se rappeler que chaque expérience vécue peut être mise à profit et que cela nous aidera lorsque nous traverserons des situations similaires à l’avenir.

La compassion et l’autocompassion

La compassion vient de la perception de la souffrance de l’autre, par une attitude ouverte, sans juger l’expérience. En plus de percevoir la souffrance, il s’agit de se laisser toucher par elle et de prendre l’initiative de l’atténuer.

La compassion est la capacité d’offrir de la gentillesse à celui qui souffre, de prêter main-forte à celui qui en a besoin, et conduit ainsi à s’impliquer dans les erreurs et les faiblesses.

L’autocompassion est cette même attitude d’aide et de condescendance, mais dirigée vers soi-même. Nous pouvons la comprendre à partir des éléments suivants :

  • La gentillesse : elle apparaît comme la capacité à être compréhensif et empathique avec soi-même lorsque l’on se sent inadéquat, incompétent, peu confiant, etc.
  • L’humanité : il s’agit d’éviter l’isolement lorsque nous souffrons, de penser que beaucoup de gens vivent la même situation et de comprendre que les erreurs, les imperfections et la douleur font partie de l’expérience et de l’être humain
  • L’attention pleine : la capacité d’observer ouvertement nos expériences de manière objective, sans les juger. Vivre dans une perspective équilibrée vis-à-vis des émotions, sans nier ou réprimer la douleur et sans s’identifier uniquement à elle.

L’autocompassion est étroitement liée à la résilience, qui est la capacité de surmonter un traumatisme et d’en sortir plus fort. Il s’agit donc de la capacité à se calmer, à reconnaître ses erreurs et à en tirer des enseignements.

En retour, elle est liée au bien-être émotionnel, à l’optimisme, à la satisfaction de la vie, à l’autonomie et à la sagesse, et contribue à la réduction de l’anxiété, du stress et de la honte.

Les avantages de l’autocompassion

En adoptant une attitude très exigeante et critique envers nous-mêmes, lorsque les choses ne se passent pas comme nous l’attendons, le malaise est plus grand. Cela est dû aux normes de perfection que nous nous imposons, qui augmentent les sentiments de frustration et d’inadéquation.

Grâce à l’autocompassion, nous pouvons faire le point sur la façon dont nous nous traitons lorsque les choses ne vont pas bien, par un acte d’écoute de soi, dans lequel nous mettons de côté les pensées de culpabilité et de jugement.

L’autocompassion nous aide à promouvoir le respect et l’empathie pour nous-mêmes, basés sur l’autoprise en charge. Plutôt que de nous critiquer lorsque nous souffrons ou que nous avons le sentiment d’avoir échoué.

Une femme dans l'auto compassion

Les personnes ayant un niveau élevé d’autocompassion montrent une meilleure perspective de leurs problèmes. Elles se sentent moins isolées et peuvent connaître une diminution de leur niveau d’anxiété et une augmentation de leur conscience de leurs problèmes.

L’autocompassion permet une meilleure gestion des pensées négatives avec le développement de la régulation émotionnelle. Elle augmente également les émotions positives. Et aide à établir des liens sociaux et à éprouver de la satisfaction dans la vie.

Il est possible de maintenir une perspective adéquate et une plus grande flexibilité cognitive qui a trait à une meilleure capacité d’adaptation aux changements.

Source: https://nospensees.fr/

inspiration

Les sous marins de l’amour

 ❤️Est-ce que vous pensez avoir perdu du temps dans votre évolution spirituelle?
Pensez-vous être trop insignifiant pour changer le monde?
Pensez-vous que votre vie ne peut pas être inspirante pour les autres?

❤️Toutefois à l’intérieur, l’appel est puissant et vos envies sont bien réelles.
Ne doutez plus de votre place et ne doutez pas non plus de l’importance des étapes de votre parcours.
Il a fallu des étoiles pour briller en dehors des codes et de la société pour ouvrir au changement. Et il faut également les étoiles arrivées en sous-marin pour venir faire un travail ici et maintenant, et exactement à l’endroit ou vous êtes!

✨Imagine-toi arriver dans des tranchées, des canaux disponibles et que grâce à ta présence et à tes idées, tu allais pouvoir personnaliser ses pans de murs pour adoucir et embellir l’énergie environnante. Une personne qui serait perdu dans cette “tranchée” pourra se sentir en sécurité et développer sa curiosité grâce à ton investissement personnel.
✨Ton investissement, ton parcours et ce que tu vas vibrer donnera le courage et la foi à cette personne de se relever.
Ce talent peut se vivre de mille façons, juste en acceptant d’utiliser tes outils de joie. Mais non, il n’aura pas de “meilleures façons ni de meilleurs parcours”.

❤️N’oubliez pas! Le réveil est parfois tardif, car le sous-marin ne devait revenir à la surface qu’à un moment précis!

Émeline   http://www.lebonheurenlumiere.com/

Print Friendly, PDF & Email
inspiration

Se coucher en étant en colère : une mauvaise habitude

Aller se coucher en étant en colère ou inquiet est une mauvaise habitude que nous adoptons souvent. Nous le faisons presque sans nous en rendre compte, parce que lorsque les émotions prennent le dessus, nous tombons souvent la tête sur l’oreiller en pensant que peut-être demain, toute la brume se sera levée.

Cependant, le lever du soleil résout rarement les choses par lui-même ; au final, les problèmes sont toujours là.

Cela nous est déjà arrivé à tous. Nous nous disputons avec notre partenaire, et loin de résoudre ce désaccord, nous avons recours au reproche, à la malheureuse parole et à ce silence que nous emportons sous les draps où nous dormons dos à dos, enveloppés d’une fierté et d’un désaccord enfantins. Ainsi, à notre propre malaise, nous ajoutons un mauvais repos, et souvent, même une longue nuit d’insomnie.

Un mauvais sommeil conduit presque toujours à une mauvaise matinée, à un corps épuisé et à un esprit qui ne peut pas penser clairement.

Dans cet état, il est très difficile de trouver le courage et l’ingéniosité pour résoudre ce différend avec notre partenaire. Aller se coucher en étant en colère, comme le dit le vieux diction, n’est pas la bonne chose à faire.

En réalité, des études récentes indiquent que même si nous parvenons à nous reposer pendant quelques heures, se coucher avec le poids des émotions négatives affecte notre cerveau. C’est un fait curieux à garder à l’esprit. Voyons cela de plus près.

Se coucher en étant disputés

Pourquoi ne devrions-nous pas nous coucher en étant en colère ou inquiets ?

Se coucher en étant en colère ou inquiet ne se résume pas à se réveiller de mauvaise humeur : nous perdons même une bonne partie de notre potentiel cognitif. En d’autres termes, les processus tels que la mémoire, la capacité de réflexion, la créativité et ce calme intérieur avec lequel on peut faire face aux problèmes de manière plus active et proactive sont réduits.

Sherlock Holmes disait que la solution à chaque problème est un bon repos. Cependant, selon les experts, ces bons conseils ne sont suivis d’effets que si l’on est capable d’une chose :se mettre au lit en étant capable de laisser ces soucis de côté. Allongé sur l’oreiller avec un esprit léger, clair et orienté vers un but, celui de concilier un repos réparateur aide et est sain.

En revanche, si nous nous couchons dans le brouillard de la pression, dans le brouillard du stress qui nous ronge, de l’anxiété ou de la colère que nous traînons depuis quelques heures avec quelqu’un en particulier, loin de nous aider, cela intensifie la gêne. Car un état émotionnel négatif ne rend pas seulement difficile une bonne nuit de sommeil, cela a aussi un impact sur notre cerveau.

Se coucher préoccupé peut mener à l'insomnie

Le cerveau et l’impact des émotions négatives pendant le repos

Le Dr Yunzhe Liu de l’Université normale de Pékin a mené une étude en collaboration avec l’University College London sur ce même sujet. Elle voulait savoir quel effet cela avait d’aller se coucher en étant en colère ou inquiète. L’une des premières choses qu’elle a examinées est donc l’importance de gérer nos émotions et nos soucis afin de pouvoir nous coucher dans un état plus détendu.

L’IRM a montré que le fait de dormir avec une forte charge de colère, d’angoisse et de stress a pour effet d’altérer diverses zones du cerveau.

Toutefois, il s’agit d’un effet cumulatif. C’est-à-dire que ce n’est pas en se disputant avec notre partenaire et en allant se coucher en colère un jour isolé et ponctuel que nous allons remarquer quelque chose. Les changements interviennent lorsque cela devient une pratique courante.

Il en va de même pour le stress au travail et l’inquiétude constante. Se coucher avec cette empreinte négative, semaine après semaine, finit par altérer le cerveau de différentes manières :

  • L’hippocampe, la structure liée à notre mémoire et à nos émotions, se rétrécit
  • Lorsque nous sommes en colère, l’activité de nos lobes frontaux, responsables de la pensée plus rationnelles et des tâches exécutives, est réduite.L’esprit adopte alors la vision classique du tunnel, c’est-à-dire que nous ne voyons qu’une partie de la réalité, la plus négative, que nous sommes incapables de relativiser et que les ressources pour résoudre les problèmes de manière plus réflexive et créative échouent
  • Notre mémoire commence à défaillir. Le cerveau ne peut pas effectuer ses tâches efficacement pendant ces heures de nuit, ce qui se traduit par la difficulté de consolider les nouveaux souvenirs

N’amenez pas vos problèmes au lit

On nous l’a toujours dit : il n’est pas bon d’aller au lit en étant en colère ou inquiet. Cependant, il arrive que les problèmes nous oppressent plus que nous ne pouvons l’imaginer et que notre esprit commence à se remplir de nœuds, de récifs où nous restons bloqués pendant longtemps. Que pouvons-nous faire alors pour éviter d’amener ces problèmes au lit ?

La première chose à faire est d’éviter que toutes ces tensions et ces angoisses ne s’accumulent. Les problèmes qui se posent aujourd’hui sont résolus le plus rapidement possible, les désaccords qui apparaissent dans notre relation émotionnelle ou avec toute autre personne, sont affrontés sur le moment. Car tout ce qu’on repousse au lendemain ne se résout pas toujours tout seul, mais dans la plupart des cas, la situation se complique davantage.

L’idéal est de reposer l’esprit et le corps au lit, le plus légèrement possible, des émotions négatives. Des techniques telles que la relaxation, la méditation ou la respiration profonde peuvent aider. Un bain chaud également, ainsi que le plaisir de lire au lit pendant que nous laissons le sommeil nous envahir.

Un esprit calme dort mieux et nous aide donc aussi à vivre plus pleinement, plus sainement.

Source: https://nospensees.fr/

mot_jour_600_400

COMMENT ÊTRE HEUREUX MAINTENANT


Le bonheur n’est pas quelque chose qu’on remet à plus tard. Le bonheur c’est quelque chose qu’on vit à l’instant même. Aimeriez-vous connaître le secret afin d’être heureux aujourd’hui? Mettez en application les quatre idées ci-dessous et je vous garantis un bonheur immédiat.

1. Concentrez-vous sur le présent

Afin d’être heureux maintenant vous devez apprendre à vous concentrer davantage sur le moment présent. Ne gâchez pas votre présent en pensant à demain. Vous y penserez demain. Concentrez-vous plutôt à faire de cette journée la plus merveilleuse qui soit. Cette journée ne reviendra jamais, profitez-en pleinement. Voyez chaque journée comme une mini vie. S’il ne vous restait que cette journée à vivre, que feriez-vous afin de vous assurer qu’elle soit la plus extraordinaire qui soit ?

2. Exercez votre pouvoir de choisir

Réalisez que tout dans la vie est une question de choix et que la qualité de votre vie revient à la qualité des choix que vous faites à chaque instant. Choisissez d’apprécier ce que vous êtes, ce que vous avez et les gens qui vous entourent. Choisissez de voir le côté positif des choses plutôt que le négatif. Choisissez de vous sentir bien plutôt que de vous plaindre. Choisissez l’espoir plutôt que le doute.

C’est seulement quand on comprend enfin qu’on est l’artisan de ses propres malheurs qu’on fait le premier pas sur le chemin du bonheur. Si vous voulez que votre vie soit une magnifique histoire, réalisez que vous en êtes l’auteur et que vous avez chaque jour l’opportunité d’en écrire une nouvelle page.

3. Conservez une attitude positive en tout temps

Quelque chose de négatif vous arrive dans la journée? Peu importe, réalisez que ce n’est pas ce qui vous arrive, mais plutôt votre réaction à cet événement qui définit comment vous vous sentez. En effet, plus de 95 % de vos émotions sont attribuables à votre façon d’interpréter les événements de votre vie. Avoir une bonne attitude, c’est de faire un sourire lorsque vous avez le goût de faire un soupir!

 Devant un problème, le perdant se dit : «Pourquoi moi?» Le gagnant, lui, se dit : «Si ça m’arrive, c’est que ça devait m’arriver. Quelle leçon dois-je en retirer?» Le perdant croit à tort que les gens ont une bonne attitude à cause de leurs succès. Le gagnant, lui, croit qu’il a du succès à cause de sa bonne attitude. L’attitude est contagieuse, est-ce que la vôtre mérite d’être attrapée ?…

4. Déterminez vos priorités

Si vous désirez vivre une très bonne journée, vous devez vivre en accord avec ces choses qui feront en sorte que vous passerez une belle journée. Il s’agit de vos priorités. Il s’agit des choses qui sont importantes pour vous. À chaque matin au lever, posez-vous la question suivante : «Que pourrais-je accomplir aujourd’hui de sorte que lorsque je me coucherai ce soir je pourrai dire que j’ai passé une très belle journée?»

Définissez ces choses, mettez-les en ordre de priorité et faites-les. Un sentiment de satisfaction incroyable vous envahira. Puisque 20 % de vos activités vous rapportent 80 % de vos résultats, concentrez-vous uniquement sur ces dernières, éliminez ou déléguez le reste.

Demain matin, lors de votre réveil, révisez ces quatre idées et faites en sorte que cette journée soit une très bonne journée. Concentrez-vous sur le moment présent, exercez votre pouvoir de choisir, conservez une attitude positive en tout temps et déterminez vos priorités. Passez à l’action sur ces idées et je vous garantis que vous serez heureux aujourd’hui même!

 Amandine Afonso, 

Partagé par la Presse Galactique

sur-une-fleur-d-hibiscus

Changer de vie : 6 signes que c’est le moment

Est-il temps de faire de changer de votre vie ? La vie est trop courte pour ne pas la vivre au maximum.

Voici quelques signes qu’il est temps de changer votre vie.

1. Chaque semaine, vous êtes impatient d’être à vendredi soir.

Vous ne profitez pas de la semaine, vous vivez comme un robot ou pire vous subissez la semaine du lundi au vendredi. Vous faites des plans que pour vos week-ends et vous êtes impatient d’y être. C’est très bien de faire des plans pour le week-end, mais le reste de la semaine, vous en faites quoi, ne serait-il pas merveilleux d’en profiter aussi ? Contrairement à ce que beaucoup pensent, il est possible de vivre une vie que vous aimez même le lundi, certes il faut beaucoup de travail, mais le jeu n’en vaut-il pas la chandelle ?

2. Vous vivez pour vos vacances.

Vous n’avez pas besoin de vous échapper. « Les vacances sont amusantes et passionnantes, mais encore mieux c’est de construire une vie où vous avez le potentiel de faire ce qui vous passionne pendant plusieurs semaines de l’année, et pas seulement lors de vos semaines de congés.

3. Lorsque vous vous arrêtez et réfléchissez, vous vous rendez compte que vous ne vous concentrez pas sur vos priorités dans la vie.

C’est l’une des clés pour être heureux dans votre vie. Si vous ne vous concentrez pas sur ce qui est important pour vous, il est temps d’apporter des modifications.

4. Vous n’avez aucune idée de ce qui vous passionne, et vous n’avez pas le temps dans votre vie pour le découvrir.

Si vous n’avez pas trouvé votre passion dans votre vie actuelle, vous ne la trouverez pas si vous continuez d’avoir la même routine, une fois de plus, année après année. Afin de découvrir ce qui vous anime, commencez par créer de l’espace dans votre vie pour le chercher. Donnez-vous le temps de comprendre qui vous êtes, quels sont vos points forts et ce qui vous intéresse. Expérimentez pour apprendre de nouvelles choses, passer du temps avec des gens inspirants, et faites plus que ce qui vous excite et moins de choses qui puisent votre énergie.

5. Vous êtes souvent jaloux.

Faites un point pour vous concentrer sur votre chemin au lieu de son voyage. Parfois, cela implique de prendre une pause dans les médias sociaux.
Inspirez-vous de la personne dont vous êtes jaloux et travaillez vers un but similaire dans votre vie.
Décidez que ce que l’autre personne a, n’est pas quelque chose que vous voulez avoir ou faire, alors vous allez l’encourager, mais ne soyez pas jaloux.

Lorsque vous vous sentez jaloux, cherchez pourquoi vous voulez ce que l’autre personne a, et quels sont vos motifs. Vivre une vie selon vos termes, axée sur vos priorités, vos passions et vos forces, vous fournira beaucoup plus d’épanouissement que d’essayer d’être quelqu’un d’autre.

6. Vous ne vous souvenez pas de la dernière fois que vous êtes sorti de votre zone de confort.

Je vous rappelle le dicton : pour commencer à vivre, sortez de votre zone de confort. Et oui, c’est hors de cette zone que vous vous épanouirez.

La vie est trop courte pour passer vos années à ne pas vivre à plein potentiel. Si vous décidez que vous êtes prêt à changer votre vie, je vous encourage par commencer à prendre de petites mesures pour la vie que vous voulez vivre. Continuez à avancer.

Je vous souhaite tout le bonheur du monde

Source: https://www.magiquelife.com

inspiration

Petit message au passage

Petit Mes-Sage au Pas-Sage 😁✨💖

FAIS ce que Tu peux faire pour Améliorer Ta Situation 😁✨💖

LÂCHE PRISE sur ce que Tu ne peux pas Contrôler 😁✨💖

Cultive la GRATITUDE pour ce qui Est déjà dans Ta Vie 😁✨💖

Fais CONFIANCE à Ta Guidance IntéRieure 😁✨💖

ÉCRIS Ta Nouvelle Vie 😁✨💖

Inspire en Douceur 😁✨💖

Expire en Profondeur 😁✨💖

Aligne- Toi avec ce que Tu Re-Sens, ce qui est Juste, ce qui VIBRE en Toi 😁✨💖

Écris au Présent, comme si c’était déjà Réalisé, ce que Tu as En-Vie de Vivre, Ta Vie Parfaite Actuelle, Ta Nouvelle Vie 😁✨💖

Note ici les Améliorations que Tu souhaites VIVRE sur Tous les Plans 😁✨💖

Note celles qui se Produisent/Matérialisent et Reformule les autres, comme ça te viens à l’instant T 😁✨💖

Nous Sommes en Train de Vivre un Saut Quantique, en d’autres Termes, les Prises de Conscience à Tous les Niveaux, dans Tous les Domaines ne s’Arrêtent plus 😁✨💖

Écoute-Toi et Fais CONFIANCE à la Vie 😁✨💖

 Écris Ton Histoire 😁✨💖

Fais les Choses 😁✨💖

Cultive CONFIANCE /PATIENCE 😁✨💖

Pendant que les Solutions Arrivent, Prends le Temps de Te Re-Sourcer, de Faire des Choses qui Te Font du Bien, des Choses qui Te Font Plaisir, des Choses qui T’Apaisent et Font Sourire Ton Coeur 😁✨💖

Remercie-Toi pour Tout ce que Tu as déjà Accompli 😁✨💖

Sois Heureux d’Être qui Tu Es, Là où Tu en Es 😁✨💖

GRATITUDE ET CONFIANCE SONT DES AIMANTS À MIRACLES 😁✨💖

À Méditer en Douceur 💖

Avec Tout Mon Amour 💖

mot_jour_600_400

IL EST OÙ LE BONHEUR ?- Concentrez-vous sur ce qui va bien !


Si vous vous concentrez sur tout ce qui va pas dans le monde, vous alimentez la peur en vous. Et c’est cette réalité là qui va s’offrir à vous partout, tout le temps.

Si vous décidez de concentrer votre attention sur ce qui va bien, vous saurez voir les merveilles que vous offre la nature, sa flamboyance, son abondance.

Vous saurez capter l’authenticité, la générosité, la joie, l’amour qui s’offre à travers un sourire.

Cela réjouira votre cœur, vous donnera un sentiment de plénitude, un sentiment d’éternité.

C’est un choix, juste un choix à faire.

Et cela devient ensuite tout naturel, cela vient à vous, partout, tout le temps…

Michèle   http://www.au-coeur-de-soi.net/

mot_jour_600_400

SI J’EFFAÇAIS LES ERREURS DE MON PASSÉ, JE PERDRAIS TOUTE LA SAGESSE DE MON PRÉSENT


Il y a de nombreuses fois où nous regrettons des choses que nous avons dites ou faites. Nous nous rappelons de chaque mot dit – ou non – et retraçons les étapes de chacun de nos choix, en nous demandant à quoi auraient ressemblé les choses si nous avions pris des décisions différentes.

Réfléchir sur nos erreurs est une chose normale, cela fait partie de notre expérience humaine et nous permet de grandir et de laisser derrière nous certains comportements. Cependant, nous ne pouvons pas traiter nos fautes comme des ennemis ou de la honte, car même si elles n’étaient pas bonnes à l’époque, elles étaient indispensables pour nous enseigner les leçons qui nous accompagnent aujourd’hui.

Les bons moments sont spéciaux, ils apportent la paix dans votre cœur et un sourire à votre visage. Cependant, la plupart du temps, ils ne nous enseignent aucune leçon vraiment valable sur la vie.


erreurs de mon passé
Image crédit : Depositphotos

Dans nos erreurs résident les sagesses les plus précieuses que nous conquérons sur notre chemin.

Faire face à nos erreurs passées en tant qu’ennemis est une attitude très injuste, car si nous n’avions pas vécu tout ce que nous avons vécu, si nous n’avions pas versé des larmes de déception et recommencé nos vies des milliers de fois, nous ne serions pas arrivés là où nous en sommes aujourd’hui.

La douleur est une partie difficile de notre vie, mais elle est essentielle pour former notre caractère et définir la façon dont nous regardons la vie. Les erreurs nous aident à évoluer et à devenir de meilleures personnes. Grâce à elles, nous avons aujourd’hui plus de sagesse et nous sommes plus sereins avec notre chemin de vie.

Nous ne pouvons pas rejeter nos erreurs, car sans elles, nous serions des gens immatures, sans expérience de vie et, probablement, beaucoup plus malheureux.

erreurs de mon passé
Image crédit : Depositphotos

Nous devons changer la mentalité selon laquelle faire des erreurs, c’est être faible. Se tromper, c’est apprendre et accumuler des connaissances, se tromper, c’est avoir la possibilité d’évoluer, car aucune situation n’arrive dans nos vies sans une leçon à enseigner.

Chaque instant de votre vie vous a amené où vous êtes aujourd’hui.

Chaque difficulté que vous avez rencontrée a testé vos limites et vous a renforcé. Comprenez que c’est votre passé qui vous a permis d’être ici aujourd’hui et que s’il venait à disparaître, tout ce que vous auriez réalisé disparaîtrait également.

Vos erreurs font partie de qui vous êtes, et plus tôt vous l’acceptez, plus vous aurez de temps pour profiter de votre propre évolution et être reconnaissant d’avoir vécu des expériences qui font ressortir le meilleur de vous-même.

Ne regrettez pas d’avoir fait les choses d’une certaine manière, car un choix différent vous aurait certainement mené à une autre vie, qui aurait pu ne pas vous rendre heureux ou épanouie comme vous l’êtes aujourd’hui.

Faites de votre mieux chaque jour et assumez toutes vos décisions, car elles vous ont amené où vous êtes aujourd’hui et peuvent vous emmener encore plus loin.

Source: https://www.conscience-et-eveil-spirituel.com/

sur-une-fleur-d-hibiscus

5 techniques pour se relier et se connecter aux fréquences de la Terre


« Le problème de notre temps n’est pas la bombe atomique, mais le cœur de l’homme ». Albert Einstein.

Depuis les temps les plus anciens, l’homme a toujours entretenu une relation privilégiée avec la Terre, respectant cette matrice nourricière et sachant communiquer avec elle.

Non seulement elle nous nourrit, permettant l’agriculture et l’élevage, mais elle nous nourrit aussi énergétiquement de par son champ magnétique. Avec l’avènement du progrès tant agricole que social, nous avons perdu en grande partie ce lien si intime que nous avions avec elle.

Autrefois, pour se déplacer, on marchait davantage et même pieds nus dans les sociétés tribales, cette proximité avec le sol permettait à l’homme d’être connecté en permanence avec l’effet énergétique et magnétique de la Terre. Le champ électrique de la terre est un courant continu direct. Des milliers d’années de vie sur la planète ont harmonisé notre biologie avec ce champ subtil.

Nous sommes essentiellement constitués d’eau et de minéraux, par conséquent nous sommes d’excellents conducteurs d’électrons. Les électrons libres présents à la surface de la Terre sont facilement transférés au corps humain tant qu’il y a un contact direct.

Malheureusement, l’utilisation des nouvelles technologies, la voiture, la multiplication des ondes nocives, le port de chaussures, les matériaux synthétiques et artificiels dans la maison nous ont coupés de cette influence bénéfique de la Terre.

img_3430

Techniques pour se relier et se connecter aux fréquences de la Terre

Nous sommes soumis de plus en plus depuis ces dernières années à l’influence de champs électromagnétiques pathogènes que ce soit dans notre habitat comme à l’extérieur allant des communications d’avion, aux téléphones cellulaires, aux stations de radio, aux appareils électroménagers, etc. Ces perturbations électromagnétiques sont tout autour de nous. Dans notre habitat, l’installation électrique utilise un courant alternatif de 50 Hz. En alternant cinquante fois par seconde, le courant crée une oscillation des électrons dans notre corps quand nous sommes à proximité de fils électriques. Le courant alternatif est étranger à notre biologie et provoque divers stress liés à des réponses de notre organisme qui sont soulagés lorsque le corps est mis en contact avec la terre.

Voici donc 5 techniques pour se relier et se connecter aux fréquences de la Terre :

1. Passez du temps dans la nature.

Cela ne devrait surprendre personne. Voulez-vous être plus connecté à la nature ? Vous voulez vous sentir de nouveau proche de la Terre ? Passez du temps dans la nature. Sortez. Passez un peu de temps à marcher pieds nus sur le sol tous les jours.

2. Étreignez un arbre.

Ce n’est pas une plaisanterie. Étreindre un arbre, ou simplement toucher d’autres organismes, équilibre votre champ énergétique.

3. Visualisez.

Visualisez-vous en train d’accepter harmonieusement le champ énergétique de la terre à travers le vôtre. La visualisation est une pratique ancienne efficace et peut être réalisée à tout moment.

4. Faites une méditation de l’arbre.

La méditation de l’arbre est simple. Visualisez-vous en train de devenir un arbre. Vos pieds poussent dans le sol comme des racines et vos jambes deviennent le tronc. Votre torse, vos bras, et votre tête deviennent de puissantes branches et feuilles. Votre dos se redresse et vous sentez l’énergie de la Terre qui vous traverse.

5. Faites une méditation de la montagne.

Comme avec la méditation de l’arbre, visualisez-vous en train de devenir une montagne. Vous imaginez que vos jambes s’ancrent dans le sol, que votre corps devient une colline, une butte, et enfin une montagne. Les arbres poussent à vos pieds votre tête se trouve dans les nuages. Vous dégagez des ondes terrestres.

Conclusion :

La santé, la psychologie et l’émotionnel sont le parfait dialogue entre nos cellules, notre corps et notre environnement. En élevant notre niveau de conscience, nous élevons notre taux vibratoire et renforçons notre système immunitaire et notre mental. Tout est Un et rien n’est séparé.

Inspiré de : Methods of Grounding and Connecting to the Earth’s Frequencies Waking Times.

Claire C.  Traduction trouvée sur http://www.espritsciencemetaphysiques.com/
sur-une-fleur-d-hibiscus

Le secret du changement consiste à concentrer son énergie sur la nouveauté


Osez-vous regarder vos rêves plutôt que votre passé ? C’est la question à laquelle vous devez répondre si vous souhaitez faire un changement dans votre vie et concentrer toute votre énergie vers ce qui est nouveau, au lieu de la gaspiller à regarder le passé.Tout au long de notre existence, nous vivons de nombreux changements, certains soudains, d’autres plus lents et prédictibles, certains douloureux et amusants. Ces changements signifient aussi des transformations personnelles auxquelles nous résistons par peur mais il est pourtant nécessaire de les vivre, pour apprendre et nous dépasser.

Le changement et la règle du triple «A»

L’un des aspects qui peuvent le plus nous affecter concernant un changement, c’est le fait de perdre le fil de nos objectifs, la trame du nouveau qui nous attend et nous laisser distraire par d’autres détails ou aspects qui ne sont pas aussi importants que le but que nous souhaitons atteindre.

femme-marchant

Par exemple, si vous souhaitez changer de travail et que vous êtes vraiment décidé-e, votre intuition peut vous aider. Concentrez-vous sur ce que vous voulez vraiment, sans perdre le fil, et n’écoutez pas trop ce que les autres vous disent ou pensent de la manière dont vous devriez être heureux-se. Qui mieux que vous sait ce qui vous rend heureux ? 

Pour gérer le changement et vous concentrer correctement sur votre objectif, vous pouvez utiliser la règle du triple “A”:

L’acceptation des émotions

Nous craignons les changements ,car en général, ils nous poussent à sortir de notre zone de confort. L’incertitude et l’inconnu nous font peu, car il est impossible de savoir ce qu’il va se passer, car dans les situations nouvelles, nous contrôlons moins de variables. C’est pour cela que la première étape pour dépasser le changement avec succès consiste à gérer ses émotions, surtout la peur, et à les accepter. 

La peur ne doit pas nous paralyser, mais nous stimuler pour agir ainsi que pour être curieux et être proactif . La peur est une réponse naturelle face à l’inconnu, mais nous ne devons pas lui permettre de nous dominer.

L’adaptation

Pour nous adapter aux changements et nous concentrer sur la nouveauté, il est nécessaire que nous nous connaissions nous-mêmes. C’est-à-dire que nous réalisions un travail d’introspection pour identifier nos défauts et nos qualités, de manière à pouvoir minimiser les premiers et augmenter les secondes.

femme-regardant-le-miroir-avortement

La connaissance de soi-même permet de mieux s’adapter au changement, de savoir là où nous avons besoin d’aide et les aspects où nous profiterons au maximum de nos compétences et de nos connaissances. Peut-être que vous pouvez commencer par questionner vos croyances enracinées et les remplacer par des pensées plus positives.

L’anticipation

Une fois que nous connaissons nos émotions et la manière dont nous pouvons les gérer, et que nous savons quelles sont nos compétences, c’est le moment d’agir. C’est le moment où nous devons nous mettre en marche et où nous commençons à investir de l’énergie active en vue de notre objectif.

Gérer le changement suppose que nous devons anticiper, voir ce qui peut survenir et penser à plusieurs manières d’agir. Ainsi, nous nous sentirons plus en sécurité et nous aurons plus de confiance en nous, car les imprévus seront réduits. Apprenez à mieux vous concentrer sur quelque chose.

Dans le quotidien, nous sommes entouré-e-s par une multitude d’éléments et de situations qui nous distraient et nous éloignent de nos objectifs. Pensez à ce qui arrive quand vous parlez au téléphone ? C’est très rare de se consacrer uniquement à la conversation. Ou lorsqu’on commence à faire une tâche sur l’ordinateur et que l’on accumule les onglets. Que faire pour revenir à une concentration saine ?

Faites une chose à la fois

Faire plusieurs choses en même temps est excessif, et parfois cela nous stresse,car nous ne sommes pas capables de nous concentrer et de terminer une chose concrète. Cela nous est déjà arrivé à tous : écrire un e-mail par exemple et ne pas le terminer ,car nous avons été happés par autre chose.

femme-nuage

Pour éviter cela, à chaque fois que vous commencez une tâche, concentrez-vous jusqu’à ce qu’elle soit terminée, évitez les interruptions et maintenez le cap. Cette manière de procéder vous apportera un certain ordre et la sensation que vous progressez et que vous n’abandonnez pas vos tâches au beau milieu, mais que vous vous focalisez sur des choses concrètes.

Méditez

La méditation peut vous aider à vous concentrer sur l’ici et la maintenant, sur ce qui vous entoure et ce que vous voyez et ressentez dans le moment présent. À travers la respiration profonde, vous serez plus conscient de votre corps et vous vous concentrerez mieux sur ce qui arrive dans le présent.

Cherchez un lieu tranquille, asseyez-vous les jambes croisées et commencez à respirer profondément. Concentrez-vous sur la manière dont l’air entre dans votre corps, sur la manière dont l’air entre dans votre nez et votre bouche et laissez vos muscles se détendre.

Faites les choses importantes en premier

Si vous avez plusieurs tâches à réaliser, il est nécessaire de prioriser, afin que les plus importantes ne stagnent pas et les moins importantes, sauf imprévu, non plus. Pensez que si vous gardez l’important pour après, vous serez fatigué-e et vous n’aurez pas l’attention nécessaire pour réaliser cette tâche qui requiert toute votre concentration.

Profitez des premiers moments de la journée pour faire le plus important ou le plus lourd et difficile.Ainsi, vous le ferez avec toute votre énergie, avec une bonne dose de créativité et en vous concentrant sur votre objectif, sans distractions et avec le minimum de tension accumulée.

Sarah Boucault   https://nospensees.fr/

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén