Avant de pouvoir fabriquer vos propres histoires, vous êtes abreuvé d’histoires à dormir debout, car elles sont le socle même de toute la structure informationnelle qui vous enchaîne ! Vous ne voyez qu’à travers le prisme de toutes ces histoires qui continuent d’œuvrer en vous. Ainsi tout tourne autour de ces mêmes histoires à tel point qu’elles s’expriment autant extérieurement qu’intérieurement. Vous êtes enfermé dans ce courant, dans ce flux où les mêmes choses tournent en boucle, vous ne voyez que ça, vous n’entendez que ça, vous ne pensez que ça et d’une certaine manière cela vous solidifie à expérimenter toujours les mêmes expériences. Vous êtes comme enfermé dans une boucle qui de révolution en révolution vous empêche de vous voir autrement et donc de vous redécouvrir vraiment !

Vous ne savez plus comment écouter d’autres histoires, car elles vous sont hors de portée. Pourtant sans vous en rendre compte petit à petit des étincelles comme de nouvelles manières de vous raconter s’allument et vous inclinent vers de nouvelles informations. La forme que l’on vous impose se module en vous en y rajoutant toujours votre propre signature ! Imperceptiblement s’entrouvre votre propre créativité qui façonne à sa seule manière une forme similaire et qui pourtant contient en elle un petit plus qui va faire toute la différence. La différence est dans votre interprétation, dans votre manière d’utiliser les mêmes éléments chaque jour, mais de manière différente créant ainsi une brèche pour y puiser un tout nouveau savoir.

Savoir est une gymnastique dont la seule utilité est de persévérer afin d’apprendre véritablement, car pour l’instant vous ne voyez pas encore à travers, vous ne savez pas encore transcender les formes et ainsi vous ne faites que rebondir sur la superficialité des évènements, prenant les choses pour ce qu’elles ne sont pas, car vous les voyez seulement à travers le miroir de toutes vos projections !

La réalité est bien plus que tout ce que vous pouvez imaginer actuellement, car vous ne pouvez aller derrière les parois réfléchissantes de toutes vos croyances ! Vos croyances sont les seules limites qui vous enferment à ne voir du monde que ce même refrain, ces mêmes images, ces mêmes histoires qui tournent en boucle ! Votre seule possibilité est de voir autrement tout ce que vous voyez en boucle, car seul votre regard peut changer la trame et ainsi le flux de toutes ces informations.

Vous êtes enfermé dans l’histoire du monde qui pourtant est générée à travers votre propre histoire ! Le flux qui vous enferme ne provient pas du monde de dehors, mais seulement de celui qui est en vous ! Vous ne voyez l’extérieur qu’à travers le prisme intérieur et tant que vous resterez focalisé sur celui-ci vous ne pourrez avancer véritablement, car marcher dehors c’est seulement tourner en rond ! En rond toujours autour de vous-même et vous-même êtes au centre, sans cesse à l’intérieur !

Ici est le centre de traitement de toutes ces histoires ! C’est le centre névralgique de toutes ces histoires et donc de toutes ces réalités qui s’imbriquent les unes à travers les autres pour ne faire plus qu’une ! Vous êtes toutes ces histoires comme vous êtes toutes ces réalités même si elles restent une projection de votre être ! Elles sont toutes importantes, car elles vous portent et vous apportent le socle par lequel vous pouvez avancer vers vous-même !

Ainsi de l’histoire du monde intégrée, car réorganisée à travers le prisme unitaire de votre totalité vous pouvez l’utiliser afin de la remodeler dans une directive où vous devenez la solution et jamais plus le problème, car tout le dilemme se trouvera toujours dans cette manière d’entrevoir les choses ! Tout est une histoire que vous vous racontez, celle du monde de dehors est la même que celle du monde de dedans, car elles sont liées par la représentation, la structure et les fondations de votre être en ce monde. Vous pouvez vous raconter toutes les histoires du monde, c’est votre droit le plus légitime, mais quand vous les comprendrez réellement à travers les coulisses et donc dans la direction qu’elle pointe sans cesse vous verrez cette trame qui vous enferme dans d’infinis problèmes ! Vous pourrez dévier la flèche de votre devenir afin de transformer toutes ces histoires par l’authentique œuvre de votre vie et grâce à cette meilleure vision de ce monde, des autres et de soi tout prendra de nouvelles couleurs afin de réenchanter tout votre être !

Léa Dostonne    https://oeuvre-spirale.com/