Catégorie : Des outils en partage Page 1 of 18

À tous ceux qui sont FATIGUÉS, qui sentent un TOURNIS, un DÉCALAGE, un FLOTTEMENT ces derniers jours

Les animaux qui tournent en rond partout dans le monde en ce moment ainsi que certains humains avant de s’écrouler sont soumis à de puissants vortex éthériques sombres. Tourner dans le sens des aiguilles d’une montre crée un puissant vortex qui vous décale, vous désaxe. Pour vous recentrer, si vous êtes sensibles à ces énergies, vous devez marcher ou tourner dans LE SENS INVERSE DES AIGUILLES D’UNE MONTRE.

Voici un exercice pour vous recentrer et vous replacer dans l’axe. 

Il se peut pour beaucoup de personnes, au tout début, qu’il soit pratiquement impossible de se recueillir, même quelques secondes. Je vous suggère alors le jeu suivant :

Si vous êtes seul dans un lieu, marchez en cercle dans le sens contraire d’une aiguille d’une montre jusqu’à ce que vous ressentiez un léger étourdissement. Marchez lentement, sans penser à rien de précis, sans rien verbaliser. Ou si cela vous amuse, pensez, en tournant, que vous tirez sur un fil de laine, défaisant ainsi au fur et à mesure tout un tricot. En d’autres mots, cela peut être le démaillage des sollicitations.

Cependant, si l’espace physique ne permet pas d’exécuter ce jeu, faites-le mentalement, et l’effet se produira quand même.

Vous pouvez aussi vous aider en crayonnant sur une feuille de papier des cercles dans le sens contraire des aiguilles d’une montre. L’effet se fera sentir, n’ayez aucune crainte !

Lulumineuse – tiré de l’atelier aux abonnés du 22.11.2022

http://lulumineuse.com/

LA VIBRATION D’ABORD… L’ACTION ENSUITE

Je fais très peu de choses ces jours-ci sans m’assurer que ma vibration est dans un bon espace. Les énergies répondent à nos vibrations rapidement et puissamment de nos jours.

Du bon côté, à peine ai-je pensé à quelque chose avec amour que d’autres se présentent. Le week-end dernier, j’étais dans une friperie pour acheter quelque chose dont j’avais besoin lorsque j’ai commencé à discuter avec un jeune homme très gentil. Nous comparions nos « trouvailles ». Il m’a parlé d’un sweat-shirt qu’il avait récemment trouvé et qui s’est avéré être une bonne affaire. Je lui ai parlé d’une magnifique robe à paillettes vintage bleu ombre que j’avais achetée il y a des années pour 12 dollars. Après quelques minutes, je me suis dirigée vers la caisse, mais quelque chose m’a attirée vers l’allée des robes. Là, sur l’étagère, attirant mon attention comme si j’étais attirée par un aimant, se trouvait une magnifique robe à paillettes à 12 dollars qui sera parfaite pour le dîner de Thanksgiving ! J’ai rigolé. Tout cet amour pour la robe à paillettes était un aimant pour le match en magasin ! Ça peut être aussi simple.

Alors quand la pile de mon détecteur de fumée est tombée en panne, et que pas une seule nouvelle pile n’a réussi à le faire taire, même après avoir couru acheter de nouvelles piles avant le petit-déjeuner, j’ai su que je devais trouver la bonne vibration ! Le gazouillis était très fort, avec ou sans piles, et je n’avais aucune idée de la façon de le faire taire. Je ne pensais pas que l’arracher du mur fonctionnerait ! Mon premier client était dans vingt minutes ! Il était temps de procéder à un ajustement vibratoire rapide ! Je suis sortie derrière, j’ai fermé la porte et je me suis couchée sur l’herbe. J’ai respiré profondément et apprécié le silence. J’ai apprécié un oiseau qui s’est mis à chanter. Me sentant mieux, j’ai apprécié le fait que chaque fois que je ne savais pas comment résoudre un problème, l’Esprit le faisait. L’idée de chercher le nom du fabricant et d’appeler son service clientèle m’est venue à l’esprit.

Debout sur le dernier échelon d’une échelle de douze pieds, avec une lampe de poche et un téléphone, j’ai donné le numéro de modèle de l’appareil à l’aimable représentante du service clientèle, qui m’a dit que l’appareil avait plus de dix ans et qu’il était très probablement mort. Elle m’a conseillé de le désactiver jusqu’à ce que je puisse en obtenir un nouveau. Avec dix minutes d’avance sur mon premier client, je l’ai remerciée, j’ai pris un petit-déjeuner rapide, j’ai commandé un nouveau détecteur de fumée et je suis parti pour une excellente journée.

Il s’agit d’un exemple bête et modeste. Néanmoins, il illustre le principe de « l’énergie d’abord, l’action inspirée seulement » pour résoudre vos problèmes.

J’écris ce bulletin deux jours avant les élections. Je concentre toute mon énergie sur la paix, l’harmonie et la bonté et je m’attends à ce que, tant que je m’y maintiendrai, ce soit mon expérience de vie, quoi qu’il arrive.

Les publicités politiques avant cette élection m’ont sérieusement mis au défi de rester dans une vibration élevée. Je les ai mises en sourdine quand c’était possible, mais elles étaient fourrées dans ma boîte aux lettres, accrochées à ma poignée de porte, diffusées avant chaque tutoriel YouTube que je regardais, et me bombardaient de nombreuses autres façons. Finalement, je me suis assise et j’ai prié. « Dieu, aide-moi à voir ça de ton point de vue ! » Je voulais voir ces injures, ces jets de boue et cette vague de publicités peu aimantes avec les yeux de l’amour. Dans une transe profonde, j’ai dérivé vers le haut et derrière mon corps.

J’ai vu les archétypes de ces âmes avant qu’elles ne s’incarnent. Certaines voulaient avoir un impact positif sur le monde. D’autres exploraient le vrai et le faux pouvoir. Certaines savaient qu’elles allaient réveiller la conscience de masse et aider à mettre fin à l’apathie. Certains savaient qu’ils auraient une bonne chance de faire la différence. D’autres voulaient se sentir importants et aimés par des milliers de personnes. Même les individus les plus méchants, les plus vindicatifs, les plus injurieux, les plus malveillants ne sont que des âmes qui jouent leur plan de vie, leur croissance et leur évolution, tout en le faisant en public.

La plupart d’entre eux ne sauront jamais quand vous ou moi avons une journée sans énergie. Quand ces gens le font, ils le font devant le monde entier. J’ai ressenti la compassion divine pour les leçons difficiles qu’ils ont choisies et la nécessité de prier pour que la lumière de l’amour s’élève en chacun. Comme l’a dit Jésus, « Rendez à César ce qui est à César, mais rendez à Dieu ce qui est à Dieu ». Nous pouvons voter avec notre conscience pour ceux qui soutiennent nos principes et nos idéaux, mais il est bien plus impactant et bénéfique de voter avec notre vibration pour l’amour, l’harmonie et la paix pour tous.

Donc, que vous soyez heureux ou non des résultats des élections ici aux États-Unis (ce que je ne sais pas puisque je canalise ceci à l’avance) ou satisfait de la vie en général, rappelez-vous la loi vibratoire. Peu importe ce qui se passe autour de nous, nous pouvons choisir comment nous nous accordons et, par conséquent, quelle quantité d’aide, de joie, d’amour, d’abondance, de paix et d’harmonie nous attirons. Comme nous tous, j’ai attiré des choses de toutes sortes au fil des ans. De plus en plus, j’attire la paix, l’harmonie et l’amour et je m’engage à revenir à cette vibration même si je m’égare temporairement.

Voici quelques conseils pour vous aider à choisir l’amour afin de créer un élan positif dans votre vie…

1. Profitez d’une minute d’énergie positive

Faites une pause plusieurs fois par jour. Réglez un minuteur pour une minute. Aussi vite que possible, pensez à des choses, des personnes et des situations que vous aimez ou appréciez. Inventez-les. Concentrez-vous sur les choses que vous aimeriez voir. Tout est permis tant que les pensées vous font vous sentir mieux. Abraham-Hicks, une chaîne populaire, dit souvent que se concentrer sur une bonne vibration pendant seulement 17 secondes peut déclencher une dynamique positive. J’aime le faire pendant une minute parce que je me sens bien après et que ma journée se passe bien.

2. Concentrez-vous sur quelque chose que vous aimez pendant une journée entière.

Choisissez quelque chose de simple, peut-être une couleur que vous aimez, une chanson que vous appréciez, une personne ou un animal dont vous adorez les qualités. Prenez le temps, tout au long de la journée, d’apprécier cette chose ou cet être. Regardez ce qui se passe – vous en verrez de plus en plus !

Un jour, j’ai choisi l’idée de la collaboration – des gens au hasard qui s’aident mutuellement à briller. J’ai allumé une vidéo sur YouTube et j’ai vu un créateur collaborer avec un autre, ce qui profite à des milliers d’artisans. J’ai vu quelqu’un dans un magasin aider un inconnu. À un moment donné, j’étais stressé, j’ai eu envie de sortir et j’ai vu une sauterelle me demander de l’aide pour sortir de la piscine. Je me suis sentie bien en l’aidant, et elle s’est sentie mieux aussi ! L’après-midi, j’ai eu un client qui travaille pour favoriser et faciliter la coopération au sein d’une équipe. J’ai vu une autre cliente que je n’avais pas vue depuis un moment et qui se débrouille très bien avec son nouveau livre. Les exemples d’une belle collaboration étaient partout dans ma journée.

Un autre jour, je me suis concentrée sur la créativité. Des clients m’ont parlé de leurs nouvelles activités créatives. Au lieu des publicités politiques, j’ai remarqué beaucoup plus de publicités de magasins d’artisanat et de sites Web ce jour-là ! J’ai eu des idées inspirées pour mes propres projets. La journée s’est écoulée facilement.

J’ai connu une femme qui plaisantait en disant qu’elle gagnait chaque fois qu’elle achetait un ticket à gratter. Elle était si enthousiaste à propos de sa blague qu’elle a gagné 10 $, en a acheté un autre et a gagné 100 $. Ça ne s’invente pas !

Alors, jouez avec votre attention sur quelque chose et voyez comment le monde réagit.

3. Retournez vos peurs

Lorsque vous avez peur de quelque chose, prenez un moment. Respirez plusieurs fois, aussi profondément que possible, pour calmer votre biologie, puis demandez-vous : « Qu’est-ce que je veux voir à la place ? » Rappelez-vous que l’univers a des réponses quand vous n’en avez pas. Rappelez-vous qu’il existe des ressources illimitées dans l’esprit du Divin. Rappelez-vous que l’aide, la guérison et la grâce sont disponibles à tout moment, et que tout ce que vous avez à faire est de vous aimer suffisamment pour respirer et recevoir. Voyez si vous pouvez vous sentir un peu mieux en utilisant ces méthodes.

C’est une soupe vibratoire sauvage ces jours-ci. Je ressens rapidement tout ce à quoi je m’accorde. Je sais que beaucoup d’entre vous le font aussi. Même lorsque je vacille, je choisis à nouveau de m’accorder à une vibration qui ressemble à de l’amour. Je trouve quelque chose à apprécier. Je me concentre sur une nature belle et harmonieuse. Je pense aux personnes attentionnées que je connais. J’aime penser à quel point nous sommes aimés et comment l’Esprit travaille constamment en notre faveur.

Puisque nous avons le choix, pourquoi ne pas s’accorder à ces vibrations d’amour aussi souvent que possible ? Quelques âmes en accord avec l’amour peuvent faire évoluer l’ensemble des vibrations humaines vers un avenir bien meilleur. Dans le monde du Divin, « Que la lumière soit » et que l’amour soit – en commençant dans nos cœurs, une pensée à la fois.

Ann Albers

English version : https://www.visionsofheaven.com/

Traduit et partagé par la Presse Galactique

11 CLÉS POUR UNE VIE HEUREUSE, LIBRE ET PAISIBLE

1. Pardonnez
C’est la meilleure solution de repli pour tout. Sans le pardon, vous ne connaîtrez jamais la paix, peu importe à quel point vous pensez être justifié de ne pas pardonner. Pardonner ne signifie pas être un paillasson. Cela signifie libérer la personne de ses offenses dans votre cœur, puis prendre toutes les mesures nécessaires pour protéger votre paix. Libérez-la et bénissez-la pour qu’elle aille en paix. Souhaitez-lui du bien et bénissez-la. La plupart des maladies, des problèmes financiers et du chaos dans la vie des gens sont simplement dus au fait qu’ils n’ont pas pardonné aux personnes de leur vie et qu’ils gardent des rancœurs.

2. Demandez le pardon / Faites amende honorable
Demandez également le pardon lorsque vous causez du tort à autrui. Faites-le le plus rapidement possible. Rappelez-vous que la cause et l’effet sont une loi universelle. Tout préjudice causé à autrui vous reviendra. Mais en l’assumant et en demandant pardon, vous serez en mesure d’inverser ou du moins de réduire considérablement la gravité de vos conséquences.

3. Vivez selon vos moyens/ Évitez les dettes
Dans la mesure du possible, évitez d’emprunter de l’argent et de vivre au-dessus de vos moyens. Si vous empruntez, empruntez ce que vous pouvez rembourser. Les dettes créent du stress, de la peur, de la panique, de la tension et un sentiment interne d’esclavage. Dans le pire des cas, les gens deviennent malades, déprimés et suicidaires à cause des problèmes et des relations brisées qu’ils ont créées en empruntant de l’argent et en ne le remboursant pas. Vous ne pouvez pas vivre une vie paisible lorsque des personnes vous font du mal ou vous menacent parce que vous leur devez de l’argent.

4. Évitez les drames et ceux qui les provoquent
Cela se passe de commentaires. Essayez autant que possible de vous tenir à l’écart des personnes toxiques qui aiment le chaos, les disputes, les ragots, la médisance, les critiques, les jugements, les combats (physiques et émotionnels), la méchanceté et d’autres traits de caractère de ce genre, ainsi que des endroits où de telles choses se produisent. Si vous ne pouvez pas l’éviter, taisez-vous. Là où de telles choses se produisent, beaucoup de karma négatif est accumulé.

5. Occupez-vous de vos affaires
Vous n’êtes pas obligé de tout savoir ou d’avoir une opinion sur tout. Occupez-vous de vos affaires et ne vous mêlez pas de celles des autres. Lorsque de nombreux mots sont prononcés sur les affaires des autres, il est certain qu’un karma négatif sera créé. Dire des choses négatives sur les gens et les choses dont vous ne savez rien vous reviendra.

6. Honorez votre intuition et votre sixième sens
Ne faites pas ce qui vous met mal à l’aise. Si votre intuition vous dit de vous éloigner de quelqu’un ou de quelque chose, écoutez-la. Respectez votre intuition et la voix de Dieu en vous plus que les paroles convaincantes des gens.

7. Ayez des limites claires et fermes
Dites NON quand vous voulez dire NON et OUI seulement quand vous voulez dire OUI. Évitez de mener les gens en bateau, de céder à des choses dont vous n’êtes pas sûr, de rester dans des situations qui ne vous servent plus, ou de dire oui pour faire plaisir aux gens. N’hésitez pas à changer d’avis et à le dire. Ne vous engagez pas trop. Les limites vous protégeront et aideront les gens à apprendre à vous respecter.

8. Ne faites pas plaisir aux gens
Honorez votre vie et votre chemin de vie. Vous n’avez pas besoin d’être apprécié par qui que ce soit. Assurez-vous simplement que vous vous aimez et que vous vous faites plaisir. Votre relation avec vous-même est la plus importante.

9. Soyez honnête/ne mentez pas
Quoi qu’il arrive, dites la vérité, même si cela fait mal. Les mensonges créent un karma très négatif et finissent toujours par être découverts. Soyez honnête même si cela vous coûte. Reconnaissez immédiatement vos erreurs, présentez vos excuses et faites face aux conséquences. Menez une vie honnête et vous n’aurez jamais à regarder par-dessus votre épaule. Mentez et vous vivrez toujours dans le tourment et dans la peur d’être pris. Et la loi de la vie ne l’oublie pas, vous récolterez ce que vous avez semé. Être honnête signifie aussi vivre honnêtement dans tous les domaines de votre vie. Tu ne trompes personne, mais toi-même, car tu récolteras ce que tu as semé.

10. Pratiquez la règle d’or : faites aux autres ce que vous aimeriez qu’ils vous fassent.
C’est une règle importante. Ce que vous faites aux autres, vous le faites à vous-même, car nous ne faisons qu’un. C’est une loi universelle. La règle d’or vous protège de la récolte de choses négatives. Laissez vos paroles, vos pensées, vos actions, vos motivations et vos croyances être guidées par l’amour. Vous faillirez souvent, mais lorsque c’est le cas, pardonnez-vous, demandez pardon, changez et essayez à nouveau. Le progrès, pas la perfection. Traitez les autres comme vous voulez être traité, peu importe ce qu’ils ont fait et qui ils sont. Faire du mal à une autre personne, c’est se faire du mal à soi-même. Vous pouvez sembler vous en tirer pendant un certain temps, mais cela se retournera toujours contre vous d’une manière inattendue.

11. Aimez-vous
Dernier point, mais non le moindre. Tout ce qui est énuméré ci-dessus est une forme d’amour de soi. C’est pourquoi je l’ai placé en dernier. Lorsque vous pardonnez aux autres, que vous réparez vos torts, que vous vivez honnêtement et selon vos moyens, que vous vous occupez de vos affaires, que vous honorez votre intuition, que vous évitez les drames et les fréquentations négatives, que vous avez des limites saines et que vous traitez les gens comme vous vous traiteriez vous-même, vous pratiquez l’amour de soi, ce qui créera automatiquement un bon karma et vous attirerez ce qui est bon dans votre vie. Vous serez en harmonie avec l’univers, plutôt qu’en désaccord avec lui.

Mwendwa Mbaabu

English version : https://mwendwambaabu.com/

Traduit et partagé par la Presse Galactique

COMMENT FAIRE CONFIANCE À VOTRE INTUITION ?

Votre intuition est ultra-importante lorsque vous vous élevez de la 3D (3e dimension) à la 5D (5e dimension). En 5D, vous recevez beaucoup plus d’informations de votre intuition, et vous lui faites beaucoup plus confiance. En ce moment, vous apprenez à travailler avec votre intuition à un niveau plus profond que jamais auparavant.

La raison pour laquelle votre intuition est si importante en ce moment est qu’il y a beaucoup de désinformation, car la cabale essaie d’empêcher l’humanité de se réveiller.

L’Internet est devenu fou d’informations au cours de l’année écoulée et il est difficile de savoir ce qui est vrai et ce qui est faux. Dans cet article, nous allons voir comment entendre et faire confiance à votre intuition afin que vous puissiez déchiffrer la vérité et la désinformation.

Tout d’abord, qu’est-ce que votre intuition ?

Votre intuition est votre connexion à la source et à votre âme. C’est votre vérité et elle sait si quelque chose est bien ou mal sans savoir pourquoi ni comment. C’est cette voix qui vous dit « ceci est bien ou cela est mal ». Votre intuition n’a pas toujours de sens pour votre cerveau rationnel.

Votre intuition peut provenir de votre plexus solaire, qui est situé dans la région de l’estomac, juste autour de votre nombril. Si vous avez déjà eu un « pressentiment », c’est votre intuition qui vous parle. Ce chakra est celui où se trouve votre pouvoir personnel et où vous ressentez la vérité.

Votre intuition peut également provenir de votre chakra du cœur. Lorsque vous vous élèverez vers la Terre en 5D, vous remarquerez que vous êtes beaucoup plus connecté à votre cœur. Le 5D est une affaire de cœur et de création à partir du cœur. Ainsi, vous pouvez ressentir quelque chose dans votre chakra du cœur ou dans la région de votre poitrine qui fait partie de votre intuition.

Votre intuition vient de la source qui, en fin de compte, est connectée à votre moi supérieur, à vos guides spirituels et à vos anges. Ces êtres sont avec vous en permanence et vous aident pendant votre vie terrestre. Vous pouvez également recevoir des informations qui proviennent d’eux.

Votre intuition peut provenir de nombreux endroits différents, c’est à vous de remarquer comment vous vous connectez à elle et quand elle vous parle.

À quoi ressemble la vérité ?

Je trouve que votre intuition (vérité) vous parle de différentes manières et peut être ressentie dans votre corps comme quelque chose de physique, une idée ou une connaissance.

Comme je l’ai mentionné plus haut, votre intuition est liée à vos chakras. Si vous avez une intuition (reliée à votre plexus solaire), remarquez ce que vous pensez lorsque vous la ressentez. Qu’est-ce que vous ressentez ? Est-ce qu’il vous semble étrange ou excitant ? Est-ce que vous vous sentez bien ou mal ? C’est votre intuition qui vous parle à travers ce chakra.

Ou peut-être pensez-vous à quelque chose et votre cœur bat la chamade. C’est ton chakra du cœur qui te fait savoir ce qui se passe. Remarque ce que tu ressens. Est-ce que tu te sens bien ou mal ? Est-ce que c’est excitant ou ennuyeux ? Connectez-vous à votre cœur pour recevoir plus d’informations.

Vous pouvez également recevoir un téléchargement d’informations (claircognition) qui vous semble juste. Bien que vous n’ayez aucune preuve, vous savez simplement qu’elle est correcte. Faites confiance à la guidance intuitive que vous recevez.

Si vous avez une très forte clairsentience (sensation claire), remarquez comment quelque chose se sent dans votre corps. Vous sentez-vous bien après avoir parlé à quelqu’un ou mal ? Vous sentez-vous excité après avoir écouté une vidéo particulière ou avez-vous peur ? Ce sont toutes des communications de votre intuition.

Il est important, pendant votre ascension, d’être très attentif à l’endroit et à la nature de votre énergie. Si quelque chose vous fait vous sentir mal, faites-en moins et si quelque chose vous fait vous sentir bien, faites-en plus. L’ascension consiste à vous connecter à votre cœur et à faire les choses qui vous semblent bonnes et justes.

Comment se connecter à son intuition au quotidien ?

Vous pouvez commencer à utiliser votre intuition tous les jours pour ressentir ce qui est vrai et ce qui ne l’est pas pendant votre ascension vers la 5D.

Cela vous aidera à vous guider vers la vie que vous voulez, car elle sait exactement ce que vous voulez et comment vous y conduire.

Vous serez facilement capable de discerner si une information vous semble juste ou fausse et de laisser partir ce qui ne vous sert pas.

Le moyen le plus simple d’y parvenir est de devenir attentif à tout ce que vous consommez. Remarquez comment vous vous sentez avant d’écouter / lire / regarder quelque chose. Puis remarquez comment vous vous sentez pendant et après avoir consommé un élément d’information. Demandez à votre intuition : est-ce bien ou mal pour moi ? Est-ce ma vérité ?

Si vous vous sentez mal pendant et après l’avoir regardé, demandez-vous pourquoi ? Peut-être que ce n’est pas votre vérité.

Si tu te sens excité et vivant après l’avoir regardé, demande-toi pourquoi ? A-t-il déclenché quelque chose en toi ? Avez-vous simplement l’impression que c’est votre vérité ?

La façon la plus simple de discerner ce qui vous est destiné est de le ressentir.

Connectez-vous à votre cœur en visualisant votre chakra du cœur. C’est tout ce que vous avez à faire, car cela suffit à vous connecter à ce que vous avez besoin de savoir. Asseyez-vous tranquillement et demandez à votre moi supérieur, vos guides, votre source, etc. si c’est bien ou mal ? Remarquez les informations que vous obtenez.

Il se peut que vous ne receviez pas l’information tout de suite, ce qui est normal et acceptable. Vous les obtiendrez peut-être plus tard, lorsque vous serez prêt à les recevoir plus facilement.

Parfois, nous essayons trop fort d’obtenir des informations et cela les bloque. Mais plus tard, vous pouvez vous retrouver à faire autre chose et c’est alors que l’information vous parvient. Elles apparaissent souvent lorsque vous n’essayez pas de les obtenir et pendant des tâches anodines comme le nettoyage, la marche, la musculation, etc.

Vous remarquerez comment vous recevez spécifiquement les informations et comment vous vous connectez le plus facilement à votre intuition. Ayez confiance dans la justesse de ce que vous recevez. Il est également bon de l’écrire et d’y revenir plus tard. Cela permet non seulement de vous prouver que vous avez raison, mais aussi de disposer de cette information lorsque vous en aurez besoin. Vous pourrez y revenir des semaines, des mois, voire des années plus tard.

En résumé – Comment entendre et faire confiance à votre intuition pendant votre ascension ?

En ce moment, à l’ère de la désinformation, il est important de prêter attention à ce que votre intuition vous dit. Lorsque vous vous élèverez vers la 5D, votre façon d’interpréter la vérité changera. Vous vous connecterez davantage à votre cœur et à votre intuition et les utiliserez comme boussole (au lieu de ce que quelqu’un d’autre vous dit de croire).

Vous avez toujours eu une forte intuition en vous, même si vous n’en avez pas l’impression. C’est juste que notre société n’a jamais mis l’accent sur la façon de s’y connecter et de l’utiliser.

Les choses changent et nous ne pouvons plus faire aveuglément confiance aux choses sans faire appel à notre propre intuition. Même si elle n’a pas toujours un sens rationnel, elle vous guidera vers ce dont vous avez besoin et ce qui vous convient.

Meghan

English version : https://eraoflight.com/

Traduit et partagé par la Presse Galactique

QUE SERA VOTRE FUTUR SOI SUR LA NOUVELLE TERRE ?

Beaucoup d’entre nous traversent des hauts et des bas ces jours-ci. Nous expérimentons les joies d’être à l’extérieur et de s’imprégner des cadeaux de la Terre, et puis nous ressentons l’énergie lourde du collectif.

Nous purgeons les ombres de la matrice 3D, en nous-mêmes et en tant que race humaine, au milieu d’une lumière massive qui nous éclaire.

Il nous est demandé de continuer à ancrer la lumière, de faire preuve de patience, d’éliminer l’ego. Cette période est un moment puissant pour recevoir des activations de codes de lumière.

Mais parfois, nous avons l’impression que cela ne fonctionne pas, ou que tous ces trucs spirituels sont un tas de bêtises qui ne fonctionnent pas.

Puis, nous nous rappelons ce que nous ressentons. Nous ne saurons peut-être jamais ce qui est vraiment vrai ou ce qui est vraiment réel, mais nous le savons lorsque nous ressentons une résonance dans notre cœur. Ce qui compte, c’est ce que nous ressentons dans notre cœur.

C’est un souvenir de notre âme, de nombreuses vies passées.

Nous arrivons dans chaque vie, grâce à la loi divine de l’amnésie, sans aucun souvenir de notre mission, ni des leçons que nous nous sommes fixés d’apprendre dans cette vie. En fait, l’expérience de la vie, de chaque situation dans laquelle nous nous trouvons, est la façon dont nous découvrons la boîte aux trésors qui se trouve à l’intérieur.

Malgré tout, dans un monde où il faut payer les factures, mettre de la nourriture sur la table et se loger, nous nous demandons si nous allons vraiment vers la Nouvelle Terre.

Le monde 3D est toujours là pour nous enseigner, et nous nous déplaçons toujours entre les réalités. Nous ne sommes pas encore en 5D.

Cela peut être déroutant et ces émotions mélangées peuvent conduire à la frustration et à l’irritabilité, même envers ceux avec qui nous sommes spirituellement alignés.

Nous nous demandons ce qui est vraiment réel. Sommes-nous vraiment en train d’atteindre des états de conscience supérieure ou tout cela n’était-il qu’un mensonge ? Comment faisons-nous réellement cela ?

Rappelez-vous qu’il existe de nombreuses illusions. Il est presque impossible de savoir ce qui est vrai ou réel en se basant sur ce que nous entendons dans les médias. Il existe un programme très astucieux pour nous tromper, alors prenez ce que vous entendez dans le courant dominant, même dans les « théories de la conspiration », avec un grain de sel ! Je fonctionne selon la règle des 80-20… 80 % de vérité… 20 % de contre-vérité. Ou vice-versa.

Faites confiance à ce qui vous semble juste et qui est basé sur l’amour, pas sur la peur.

Si vous avez peur, même s’il y a une part de vérité dans ce que vous entendez, il n’est pas dans votre intérêt de vous concentrer sur cette information.

Voici quelque chose qui peut vous aider à vous aligner sur le plan de votre futur moi le plus élevé :

Se détacher de ce que l’on recherche peut être difficile. Pourtant, c’est une partie importante de l’alchimie de la co-création. Après avoir co-créé la vision de votre futur Soi idéal, essayez de trouver un lieu de satisfaction pour votre vie actuelle. Si vous pouvez accepter votre vie telle qu’elle est actuellement (et en éprouver de la gratitude), même si vous souhaitez un avenir différent, vous pouvez vivre dans une vibration élevée. Concentrez-vous sur la gratitude pour les bonnes choses déjà présentes dans votre vie. Soyez reconnaissant pour les petites choses (comme un corps fort, un esprit sain et une maison chaleureuse). Restez dans l’état d’esprit suivant : « J’aimerais que cela se produise, mais si ce n’est pas le cas, je vais me concentrer sur les moments heureux de ma vie actuelle telle qu’elle est. »

Un moyen facile de créer la vibration du « recevoir » est d’écrire au moins trois choses pour lesquelles vous êtes reconnaissant chaque matin et chaque soir. Bien sûr, vous pouvez aussi simplement penser à ce dont vous êtes reconnaissant, mais lorsque nous écrivons des choses, notre esprit voit des mots sur le papier et commence à croire qu’ils sont réels.

Avec la gratitude et les émotions à haute vibration, votre attention se portera, au fil du temps, sur ce qui est bon dans votre vie. Dans le processus d’action et d’ajustement de vos actions pour vous aligner sur le flux, votre niveau vibratoire peut devenir suffisamment élevé pour correspondre à celui de la vibration de votre Soi futur. Lorsque votre cœur s’ouvre à la gratitude, il s’ouvre également pour s’aligner sur votre vision. Avec votre intuition qui vous guide le long du chemin, votre vie commence à se dérouler devant vos yeux !

Une autre façon de co-créer notre Soi Futur est à travers la lentille de la guidance Divine. Lorsque nous demandons aux anges et aux guides de nous aider, ils répondent en nous envoyant des idées, des opportunités et des personnes.

En attendant, remarquez ce qui semble se mettre sur votre chemin. Y a-t-il une pensée ou une idée qui vous revient sans cesse (souvent par l’intermédiaire d’une autre personne) ? Je crois que l’Esprit nous parle par trois. Si j’entends la même recommandation de livre, ou le nom de quelqu’un que je devrais rencontrer, à plusieurs endroits différents, alors je sais que mes guides divins essaient de s’adresser à moi.

L’univers ne nous apporte pas toujours ce que nous cherchons de la manière dont nous l’attendons et dans le délai que nous souhaitons ! Les choses peuvent changer, en fonction du timing, du libre arbitre des autres et de l’évolution de nos propres désirs.

Lorsque nous puisons dans l’énergie de la co-création et des lois divines, nous commençons à travailler avec des forces magiques. Cette magie consiste à permettre, plutôt qu’à forcer. Parfois, nous pensons que si nous essayons plus fort ou si nous travaillons plus, alors nous pourrons faire en sorte que cela fonctionne (ce qui est une approche du cerveau gauche). En fait, c’est le contraire qui est vrai. Si nous permettons à la volonté divine d’agir comme elle le fait, nous pouvons apprendre à faire confiance au fait que notre commande dans le restaurant de l’univers est en train d’être préparé.

Finalement, nous commençons à comprendre que les cadeaux divins qui nous entourent sont vraiment les nôtres pour en faire l’expérience et les générer en tant que co-créateurs. En éliminant les pensées négatives de l’ego dans notre esprit, nous apprenons à explorer, à expérimenter et à prendre des risques, notamment en allant vers les autres. Nous jetons nos filets au loin, pour voir ce que nous pouvons attraper, encore et encore. Puis, un jour, au moment où nous nous y attendons le moins, nous nous apercevons que nous sommes devenus notre futur moi.

Nous faisons le travail, en nettoyant les schémas ancestraux et aussi ceux de nombreuses vies passées. Le monde que nous créons, en tant que montreurs de chemins, sera un âge d’or de pur amour.

Ensemble, nous rassemblons les outils qui nous aideront à apprendre, et ensuite à enseigner aux autres, comment être dans cette réalité. Avec chaque action que nous entreprenons et avec l’intention d’être dans une vibration d’amour et de guérison, en éliminant nos vieilles ombres, beaucoup d’entre nous se déplacent déjà dans cette façon d’être.

Continuez à faire confiance, à apporter de la lumière, à éliminer l’ego et à permettre au monde 5D de se déployer dans votre réalité personnelle.

Rachel Horton White

English version : https://eraoflight.com/

Traduit et partagé par la Presse Galactique

L’IMPORTANCE DE L’AUTHENTICITÉ – Conseil pour favoriser l’entente

Conseil pour favoriser l’entente : calme et authenticité.

Si une conversation s’envenime et que vous sentez monter une tension en vous, imaginez des racines qui partent de vos pieds et vont profondément se ficher dans la terre (prise terre pour calmer le feu) et respirez plusieurs fois, discrètement et longuement.

Buvez un verre d’eau (pas d’alcool, ni boisson sucrée)

Alors calmé-e, envoyez une énergie de paix rayonnant de votre centre cœur, puis osez annoncer votre émotion du moment avec simplicité et humilité.

Osez alors exprimer votre ressenti profond, avec respect et demandez à l’autre de le faire à son tour.

Vous pouvez aussi dire : « je pense comprendre ton/votre point de vue… est-ce bien cela ?… » Et demandez-lui de valider ce que vous avez compris ou de vous indiquer sa vision des choses, à sa façon.

Ressentez dans votre corps les points de tensions qui peuvent se manifester et libérez-les au fur et à mesure qu’ils apparaissent, en respirant.

Autre technique qui fonctionne bien : allez vous isoler quelques minutes aux toilettes. Là, soufflez comme un petit chien pour faire sortir votre tension.
Avec la main dominante, balayez devant votre plexus solaire et au-dessus de votre tête pour libérer l’énergie bloquée.
Et remettez-vous en paix.
Lavez-vous les mains et les avants-bras jusqu’aux coudes.
Ceci monte votre taux énergétique et attire automatiquement autre chose comme fréquence de communication.

La sincérité étant importante, vérifiez dans vos ressentis si vous êtes bien en accord avec ce que vous exprimez et rectifiez si besoin.
Restez authentique et paisible, et écoutez l’autre personne avec calme.

Plus vous serez en accord total avec vous, et plus la communication sera simple.
Inutile de chercher à faire plaisir à l’autre ; si vous ne pensez pas pareil, coupez court à la conversation, changez de sujet ou alors, exprimez clairement votre point de vue et acceptez que l’autre en ait un autre.
C’est le respect qui doit primer.

Vous pouvez argumenter chaque point un par un, afin de faciliter la communication et de trouver des points d’entente. Il y en a toujours, soyez-en persuadé.

Expliquez qu’il y a plusieurs visions possibles sur un même sujet, qu’il est possible d’en trouver un qui arrange les deux et surtout que le respect est toujours de mise même s’il n’y a pas d’arrangement possible sur l’instant.

Vous devez rester maitre de vos émotions pour rester maitre de votre vie.

Souvenez-vous que chacun imagine sa vie comme ça l’arrange et que tout n’est que vibrations, fréquences et attraction d’atomes pour créer des formes.

Joéliah
Source: https://www.facebook.com/alasourcedubonheur/

VIVEZ-VOUS DANS LE PASSÉ ?… 7 signes à découvrir

Dans quel fuseau horaire vivez-vous? Ceux qui sont installés dans le passé vivent logés dans la tristesse et le ressentiment ; or, ils ne s’en rendent pas toujours compte. Ces clés peuvent les aider à en prendre conscience.

Si vous vivez dans le passé, non seulement vous vivez dans un présent flou mais vous manquez également des opportunités. En général, beaucoup de ces blessures émotionnelles d’hier vous placent dans une fissure de douleur latente qui ne se referme jamais. Il est très difficile de prêter attention à l’ici et maintenant lorsque l’esprit s’évade encore et encore vers ces univers passés.

Des pertes, des déceptions, des rêves frustrés, des amours qui ne s’oublient pas et même des enfances interrompues par des traumatismes. Nombreux sont ceux qui finissent par devenir d’authentiques squatters de leur passé ; une situation qui fragmente leur santé psychologique. La philosophie bouddhiste nous le suggérait déjà il y a des millénaires : le bien-être ne se trouve que lorsque l’on vit pleinement l’instant présent.

Il existe cependant un fait curieux. Il est très courant que beaucoup d’entre nous ne soient pas conscients de notre attachement à notre paysage passé.

Parfois, chaque décision prise ou non, chaque peur qui nous saisit et chaque sensation éprouvée est le résultat de cette réalité. En être conscient est la première étape pour générer des changements, pour nous permettre de nous libérer de ces vieux fils qui nous enlèvent notre potentiel et notre bien-être.

« Ne vous attardez pas sur le passé, ne rêvez pas du futur, concentrez votre esprit sur le moment présent. »

-Bouddha-

Les clés pour savoir si vous vivez dans le passé

Vivre dans le passé ne signifie pas toujours être enveloppé de nostalgie. C’est quelque chose que nous devons d’abord comprendre. Des travaux comme ceux réalisés à l’Université de Californie rappellent que la nostalgie est, en moyenne, une émotion positive.

D’un point de vue psychologique, nous savons que cette dimension nous permet de donner du sens à qui nous sommes et construit à son tour notre identité au fil du temps. Par conséquent, se sentir nostalgique n’est pas la même chose que vivre dans le passé, puisque ce dernier état est celui qui nous plonge dans la souffrance émotionnelle.

C’est se situer dans ce qui est perdu, c’est embrasser l’absence, toucher la plaie ouverte et s’immerger dans ce qui n’a plus de sens. Cependant, nous ne nous en rendons pas toujours compte. On peut vivre, travailler et interagir sans comprendre qu’une grande partie de notre malheur actuel est le résultat coûteux de ne pas avoir surmonté l’hier.

Découvrons ces clés pour savoir si vous vivez dans le passé.

1. Vous vous blâmez pour presque tout

La culpabilité est un sentiment d’insatisfaction permanente qui nous ronge et nous invalide. En général, les personnes qui n’ont pas surmonté leur passé portent le poids constant de la culpabilité et de la perception négative de soi. Ce sentiment est comme un trou noir dévorant.

Rien de ce qui est fait ne sera traité de manière positive et il y a aussi l’écho de ce dialogue interne négatif et invalidant qui ne se tait jamais.

2. Vous comparez n’importe quelle réalité à un autre passé (filtre rétrospectif)

Si vous rencontrez quelqu’un, vous pouvez vous dire que vous auriez aimé rencontrer cette personne dans votre passé. Si vous avez passé un moment agréable aujourd’hui, votre regard vous transporte immédiatement vers un moment passé. Votre esprit oscille du passé au présent comme un pendule, comparant hier à aujourd’hui, et vice versa… Tout cela vous soumet à un état de grande fatigue psychologique.

3. Vous avez peur des changements

Un signe incontournable que vous vivez dans le passé est la résistance au changement. L’attachement psycho-émotionnel à hier est tellement pathologique que toute variation de votre réalité est vécue comme une menace. Le simple fait que quelque chose varie d’un jour à l’autre est vécu comme une perte, une atteinte à votre sécurité.

Le changement nous oblige à traverser un terrain inconnu. Cependant, ceux qui ont vécu des événements traumatisants dans le passé ne se sentent pas préparés à cela. Ils manquent d’outils, ils ressentent de la peur et une grande insécurité.

4. Vous avez une faible estime de soi

Lorsque la personne vit en s’accrochant à cette dimension passée de son monde intérieur, c’est parce qu’il s’est passé quelque chose qu’elle n’a pas surmonté. Cette blessure, ce problème latent, ébranle l’estime de soi et boycotte sa propre image. Vous vous sentez mal dans votre peau, vous vous percevez comme fragile, faillible, et parfois même honteux.

Ce sont des réalités psychologiques très complexes qui réduisent complètement la capacité d’être heureux dans le présent.

5. Les émotions de valence négative prédominent en vous : tristesse, colère et solitude

Vous vivez dans le passé quand ce que vous ressentez quotidiennement est une tristesse pour cet hier que vous ne pouvez pas faire disparaître de votre esprit. Ou quand vous êtes toujours à fleur de peau, vous fâchez fréquemment et avez des explosions de colère.

De plus, vous sentez que personne ne peut vous comprendre, ni connaître votre réalité personnelle et tout cela génère en même temps un sentiment de solitude.

6. Vous avez du mal à établir des relations satisfaisantes et significatives

Ceux qui vivent dans le passé ont toutes leurs énergies et leurs regards loin de cet ici et maintenant, là où se passe ce qui compte vraiment.

Nous ne pourrons pas être de bons partenaires ou de bons amis si nous sommes captifs d’un hier qui nous empêche aujourd’hui d’aimer ceux qui nous entourent. Cela nous conduit à des relations qui expirent rapidement, à des reproches constants et à l’inévitable solitude.

7. Vous n’êtes pas heureux

Amertume, ressentiment, sentiment d’échec… Vivre dans le passé, c’est vivre dans une plaie ouverte, dans cette région psychologique où ne résident que la résistance, les émotions négatives et la solitude.

Le bonheur ne passe pas par la serrure de ceux qui ne font que regarder en arrière. Rien de nouveau ne surgit dans l’esprit inflexible qui ne fait pas attention à ce qui se passe ici et maintenant et qui ne regarde pas l’avenir avec espoir.

Gardons cela à l’esprit, rien ne pousse sur cette parcelle passée. Hier n’existe plus, il n’est plus, arrêtons de prêter attention aux choses qui n’ont ni sens ni présence…

Source : https://nospensees.fr/

7 RAISONS D’ARRÊTER DE SE PROUVER À TOUS LE MONDE

Vous êtes assez BON, assez intelligent, assez fin et assez fort. Vous n’avez pas besoin que d’autres personnes vous valident ; vous êtes déjà VALABLE.

Parfois, nous essayons de montrer au monde que nous sommes parfaits dans l’espoir d’être aimés et acceptés par tous, mais nous ne pouvons pas plaire à tout le monde et nous ne devrions pas essayer. La beauté de notre personne réside dans notre vulnérabilité, nos émotions complexes et nos authentiques imperfections. Lorsque nous embrassons qui nous sommes et décidons d’être authentiques, au lieu de penser que les autres veulent que nous soyons, nous nous ouvrons à de vraies relations, à un vrai bonheur et à un vrai succès.

Il n’y a pas besoin de jouer la comédie. Il n’y a pas besoin de faire semblant d’être quelqu’un que vous n’êtes pas. Vous n’avez rien à prouver à personne d’autre, parce que…

1. Les personnes qui méritent d’être impressionnées veulent juste que vous soyez vous-même.
À long terme, il vaut mieux être détesté pour ce que l’on est que d’être aimé pour ce que l’on n’est pas. En fait, les seules relations qui fonctionnent bien à long terme sont celles qui font de vous une meilleure personne sans vous changer en quelqu’un d’autre que vous-même, et sans vous empêcher de dépasser la personne que vous étiez.

Ignorez les comparaisons et les attentes qui frappent à votre porte. La seule personne que vous devriez essayer d’améliorer est celle que vous étiez hier. Prouvez-vous à vous-même, pas aux autres. Les bonnes personnes pour vous vous aimeront pour cela, et elles apprécieront toutes les choses en vous qui intimident les mauvaises personnes. En résumé : Ne changez pas pour que les gens vous apprécient ; soyez patient, continuez à être vous-même et bientôt les bonnes personnes vous aimeront pour de vrai.

2. Personne d’autre ne sait vraiment ce qui est le mieux pour VOUS.
Ne vous perdez pas dans votre quête d’acceptation par les autres. Suivez votre chemin avec confiance et n’attendez pas des autres qu’ils comprennent votre parcours, surtout s’ils ne sont pas allés exactement là où vous allez. Vous devez prendre les mesures qui vous conviennent ; personne d’autre ne marche à votre place.

Laissez les autres vous prendre comme vous êtes, ou pas du tout. Dites votre vérité, même si votre voix tremble. En étant fidèle à vous-même, vous mettez au monde quelque chose d’époustouflant qui n’existait pas auparavant. Vous êtes éblouissante lorsque votre passion et votre force transparaissent lorsque vous suivez votre propre voie – lorsque vous n’êtes pas distraite par l’opinion des autres. Vous êtes puissant lorsque vous laissez vos erreurs vous éduquer et que votre confiance se construit à partir d’expériences de première main – lorsque vous savez que vous pouvez tomber, vous relever et aller de l’avant sans demander la permission à quelqu’un d’autre.

3. VOUS êtes la seule personne qui puisse changer VOTRE vie.
Dans toutes les situations que vous avez vécues, positives ou négatives, le point commun est vous. Il est de votre responsabilité, et de la vôtre uniquement, de reconnaître que, indépendamment de ce qui s’est passé jusqu’à présent dans votre vie, vous êtes capable de faire des choix pour changer votre situation, ou pour changer la façon dont vous y pensez. Ne laissez pas les opinions des autres interférer avec cette réalité dominante.

Ce que vous êtes capable d’accomplir n’est pas fonction de ce que les autres pensent être possible pour vous. Ce que vous êtes capable d’accomplir dépend entièrement de ce que vous choisissez de faire de votre temps et de votre énergie. Alors arrêtez de vous préoccuper de ce que les autres pensent. Continuez simplement à vivre votre vérité. Les seules personnes qui vous en feront le reproche sont celles qui veulent que vous viviez un mensonge.

4. La mesure matérialiste de la valeur de la société est sans valeur.
Lorsque vous vous retrouvez coincé entre ce qui vous fait vibrer et ce que la société vous dit être bon pour vous, prenez toujours la route qui vous fait vous sentir vivant – à moins que vous ne vouliez que tout le monde soit heureux, sauf vous. Où que la vie vous mène, dans les grandes villes ou les petits villages, vous rencontrerez inévitablement des personnes qui pensent savoir ce qui est le mieux pour vous – des personnes qui pensent être meilleures que vous – des personnes qui pensent que le bonheur, le succès et la beauté ont la même signification pour tout le monde.

Ils essaieront de mesurer votre valeur en fonction de ce que vous avez, plutôt que de ce que vous êtes. Mais tu le sais mieux que ça – les choses matérielles n’ont pas d’importance. Ne courez pas après l’argent. Rattrapez les idées et les activités qui vous font vivre. Allez vers les choses de plus grande valeur – les choses que l’argent ne peut acheter. Ce qui compte, c’est d’avoir de la force de caractère, un cœur honnête et un sentiment d’estime de soi. Si vous avez la chance de posséder l’une de ces choses, ne la vendez jamais. Ne vous sous-estimez jamais. (Marc et moi en discutons plus en détail dans les chapitres  » Amour de soi  » et  » Simplicité  » de 1 000 petites choses que les gens heureux et prospères font différemment).

5. La vie n’est pas une course, vous n’avez rien à prouver.
Tout le monde veut arriver le premier au sommet de la montagne et crier : « Regardez-moi ! Regardez-moi ! » Mais la vérité est que tout votre bonheur et votre croissance se produisent pendant que vous grimpez, et non lorsque vous êtes assis au sommet. Profitez du voyage en faisant attention à chaque étape. Ne vous précipitez pas dans votre vie et ne la ratez pas. Oubliez où se trouvent les autres par rapport à vous. Ce n’est pas une course. On y arrive petit à petit, pas d’un seul coup.

Laissez tomber le besoin insensé de prouver votre valeur aux autres et vous serez libre d’accomplir ce qui compte le plus pour vous. Il faut parfois se rappeler qu’il n’est pas nécessaire de toujours être et faire ce que tout le monde est et fait.

6. Le chemin vers toutes les grandes choses passe par l’échec.
Vous êtes une œuvre en constante évolution. Vous n’avez pas besoin d’avoir toujours raison, vous devez simplement ne pas être trop inquiet d’avoir tort. Se planter fait partie du processus. Passer pour un idiot est parfois la seule façon d’avancer. Si vous essayez trop d’impressionner les autres avec votre « perfection », vous freinerez votre croissance. Vous passerez tout votre temps à paraître d’une certaine façon, au lieu de vivre d’une certaine façon.

Il est impossible de vivre sans échouer parfois, à moins que vous ne viviez si prudemment que vous ne vivez pas vraiment – vous ne faites qu’exister. Si vous avez trop peur d’échouer devant les autres, vous ne pouvez pas faire ce qui doit être fait pour réussir à vos propres yeux. Vous devez vous rappeler que peu importe le nombre de vos échecs ou le désordre de votre parcours, tant que vous ne cessez pas de faire de petits pas en avant. En fin de compte, ceux qui se moquent de l’échec inévitable sont ceux qui réalisent leurs rêves. VOUS pouvez être l’un d’entre eux. (Lisez La dernière conférence).

7. Il est de toute façon impossible de plaire à tout le monde.
Certaines personnes vous diront toujours ce que vous avez mal fait, puis hésiteront à vous complimenter pour ce que vous avez bien fait. Ne soyez pas l’un d’entre eux, et ne les supportez pas.

Lorsque vous rencontrez une personne qui vous discrédite, vous manque de respect et vous traite mal sans aucune raison apparente, ne vous consumez pas à essayer de la changer ou de gagner son approbation. Et veillez à ne pas laisser d’espace dans votre cœur pour le haïr. Contentez-vous de vous éloigner et de laisser le karma s’occuper des choses qu’ils disent et font, car tout le temps que vous consacrez à ces personnes sera perdu, et toute trace de haine et d’exaspération dans votre cœur ne fera que vous nuire au bout du compte.

Réflexions après coup
Vous n’avez pas besoin d’une ovation, d’une promotion ou d’un million de dollars. Vous êtes suffisant en ce moment. Vous n’avez rien à prouver. Souciez-vous moins de ce que vous êtes pour les autres et plus de ce que vous êtes pour vous-même. Vous aurez moins de chagrins d’amour et de déceptions dès que vous cesserez de chercher auprès des autres la validation que VOUS seul pouvez vous donner.

La parole est à vous…
Comment le désir d’être accepté par les autres a-t-il interféré dans votre vie ? Qu’est-ce que cela vous a empêché de faire ou d’être ? Comment avez-vous fait face à cette situation ? Laissez un commentaire ci-dessous et partagez vos idées avec nous.

ANGEL CHERNOFF

English version : https://www.marcandangel.com/

Traduit et partagé par la Presse Galactique

7 FAÇONS DE CESSER D’ÊTRE INFLUENCÉ PAR LES PERSONNES NÉGATIVES

Il est difficile de vivre une vie positive en présence de personnes négatives.

Traiter avec la négativité peut être assez déprimant. J’avais une collègue de travail dont l’énergie négative m’envahissait quotidiennement. Dans nos conversations, elle se plaignait sans cesse de tout – du travail, de la famille, des amis, de la santé et de tout ce qui lui passait par la tête. Elle était également extrêmement cynique envers les autres, doutant souvent de leurs intentions et les jugeant sévèrement. Parler avec elle n’était pas une expérience agréable, c’est le moins qu’on puisse dire.

La première fois que nous avons eu une réunion, je me suis sentie complètement vidée. Même si nous n’avons parlé que 30 minutes, je n’avais presque plus d’énergie après notre conversation. C’était comme si quelqu’un m’avait littéralement vidé de ma vie, et il a fallu quelques heures pour que les effets se dissipent. La même chose s’est produite les prochaines fois que nous avons parlé. J’ai rapidement compris que je devais élaborer un plan d’action pour faire face à ce type d’énergie négative. Après tout, elle n’allait pas être la seule personne négative que j’allais rencontrer dans ma vie.

J’ai progressivement développé plusieurs stratégies clés pour gérer efficacement les personnes négatives. Elles ont fait des merveilles dans ma propre vie, et maintenant Marc et moi les utilisons pour aider des centaines d’étudiants en coaching/cours avec lesquels nous interagissons sur une base hebdomadaire. J’espère que vous y trouverez aussi de la valeur…

1. Fixez et appliquez des limites.
Il est difficile de traiter avec les personnes négatives qui se complaisent dans leurs problèmes et ne se concentrent pas sur les solutions. Elles veulent que les gens se joignent à leur groupe d’apitoiement 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 pour se sentir mieux dans leur peau. Et vous pouvez vous sentir obligé d’écouter leurs plaintes simplement parce que vous ne voulez pas être considéré comme insensible ou impoli, mais la frontière est mince entre prêter une oreille compatissante et se laisser entraîner dans leur drame émotionnel négatif.

Vous pouvez éviter ce drame en fixant des limites et en prenant vos distances lorsque cela est nécessaire. Pensez-y de la manière suivante : si une personne négative fumait des cigarettes à la chaîne, resteriez-vous assis à côté d’elle toute la journée à inhaler sa fumée secondaire ? Non, vous ne le feriez pas – vous prendriez vos distances. Alors, n’hésitez pas à vous donner un peu d’air quand vous le devez.

Si vous ne pouvez pas prendre vos distances à court terme, une autre bonne façon de fixer des limites est de demander à une personne négative comment elle compte résoudre le problème dont elle se plaint. Souvent, elle se calmera ou réorientera la conversation dans une direction plus harmonieuse, au moins temporairement.

2. Répondez de manière réfléchie – ne vous contentez pas de réagir.
Une réaction est une éruption chaude, irréfléchie et instantanée d’émotions qui est généralement motivée par votre ego (en tant qu’êtres humains, nous sommes plus susceptibles de réagir lorsque nous sommes déconnectés de notre esprit logique). Elle peut ne durer qu’une fraction de seconde avant que votre intuition n’intervienne et vous offre une perspective, ou elle peut prendre le dessus au point de vous faire agir. Si vous vous sentez en colère ou agité après avoir eu affaire à une personne négative, c’est le signe que vous avez réagi au lieu de réagir en pleine conscience. En réagissant de manière réfléchie, vous aurez le sentiment d’avoir géré la situation avec intégrité et pondération.

En résumé : lorsque vous rencontrez une personne à l’attitude négative, ne répondez pas en lui lançant des insultes. Gardez votre dignité et ne vous abaissez pas à son niveau. La vraie force, c’est d’avoir l’audace de sortir de cette situation insensée en gardant la tête haute.

3. Introduisez des sujets de discussion plus légers.
L’attitude négative de certaines personnes est déclenchée par des sujets spécifiques, apparemment inoffensifs. Par exemple, une de mes amies se transforme en une autovictime très toxique dès que nous parlons de son travail. Peu importe ce que je dis, elle se plaint de tout ce qui a trait à son travail, et lorsque j’essaie d’intervenir avec des commentaires positifs, elle les écrase avec encore plus de négativité. Il est évident que cela peut nuire à la conversation.

Si vous vous trouvez dans une situation de conversation similaire, et que votre interlocuteur reste bloqué sur un sujet qui vous déprime, sachez que ses émotions négatives sont peut-être trop profondément ancrées pour être abordées dans une conversation ponctuelle. Votre meilleure chance est d’introduire un nouveau sujet pour détendre l’atmosphère. Des choses simples comme des souvenirs amusants, des amitiés mutuelles, des réussites personnelles et d’autres types de nouvelles heureuses permettent d’avoir une conversation légère. Limitez-vous à des sujets sur lesquels la personne se sent bien.

4. Concentrez-vous sur les solutions, pas sur les problèmes.
L’endroit et la manière dont vous concentrez votre attention déterminent votre état émotionnel. Lorsque vous vous concentrez sur les problèmes auxquels vous êtes confronté, vous créez et prolongez des émotions négatives et du stress. Lorsque vous vous concentrez sur les actions qui peuvent améliorer votre situation, vous créez un sentiment d’efficacité personnelle qui génère des émotions positives et réduit le stress.

Le même principe s’applique aux personnes négatives : faire une fixation sur leur caractère stressant et difficile ne fait qu’intensifier votre souffrance en leur donnant du pouvoir sur vous. Arrêtez de penser à la façon dont cette personne est troublante, et concentrez-vous plutôt sur la façon dont vous allez gérer son comportement de manière positive. Cela vous rendra plus efficace en vous mettant à la place du conducteur et réduira considérablement la quantité de stress que vous ressentez lorsque vous interagissez avec elle.

5. Maintenez un niveau de détachement émotionnel par rapport à l’opinion que les autres ont de vous.
Maintenir un niveau de détachement émotionnel est vital pour garder le stress à distance. Il est vital pour votre santé émotionnelle et votre bonheur de ne pas laisser les personnes négatives (ou n’importe qui d’autre d’ailleurs) mettre le poids de leurs insuffisances sur votre dos. Tout se résume à la manière dont vous vous valorisez, et donc dont vous croyez en vous.

Les personnes qui gèrent efficacement leur vie sont généralement celles qui travaillent en interne – c’est-à-dire celles qui savent que le succès et le bien-être viennent de l’intérieur (locus de contrôle interne). Les personnes négatives travaillent généralement de manière externe, c’est-à-dire qu’elles rendent les autres ou les événements extérieurs responsables de tout ce qui se passe ou ne se passe pas (locus de contrôle externe).

Lorsque votre sentiment de satisfaction et votre estime de soi découlent de l’opinion des autres, vous n’êtes plus maître de votre propre bonheur. Sachez ceci. Lorsqu’une personne forte sur le plan émotionnel se sent bien par rapport à ce qu’elle a fait, elle ne laisse pas les opinions superficielles ou les remarques malveillantes de quiconque lui enlever ce sentiment.

En vérité, vous n’êtes jamais aussi bon que tout le monde le dit quand vous gagnez, et vous n’êtes jamais aussi mauvais qu’on le dit quand vous perdez. L’important, c’est ce que vous avez appris et ce que vous en faites.

6. Laissez tomber le désir de changer les tendances négatives des autres.
Vous pouvez aider certaines personnes en leur donnant le bon exemple, mais pas d’autres. Reconnaissez la différence et cela vous aidera à maintenir votre équilibre. Ne vous laissez pas prendre par les vampires d’énergie, les manipulateurs et les maîtres chanteurs émotionnels en essayant désespérément de contrôler ce qui est hors de votre contrôle – le comportement des autres.

Cela dit, s’il y a un comportement spécifique d’une personne que vous aimez et que vous espérez voir changer avec le temps, il ne changera probablement pas. Si vous avez vraiment besoin qu’elle change pour une raison importante, soyez honnête et mettez toutes les cartes sur table pour que cette personne sache ce que vous ressentez et pourquoi.

Dans la plupart des cas, cependant, vous ne pouvez pas changer les gens et vous ne devriez pas essayer. Soit vous acceptez ce qu’ils sont, soit vous choisissez de vivre sans eux. Cela peut sembler un peu dur, mais ce n’est pas le cas. Lorsque vous essayez de changer les gens, ils résistent souvent et restent les mêmes… mais lorsque vous n’essayez pas de les changer – lorsque vous les soutenez et leur laissez l’autonomie d’être comme ils sont – ils changent progressivement de la manière la plus miraculeuse qui soit. Car ce qui change vraiment, c’est la façon dont vous les voyez.

7. Consacrez chaque jour un temps suffisant pour prendre soin de vous.
Vous n’êtes pas obligé de vous négliger simplement parce que les autres le font. Sérieusement, si vous êtes obligé de vivre ou de travailler avec une personne négative, assurez-vous d’avoir suffisamment de temps seul pour vous reposer et récupérer. Devoir jouer le rôle d’un « adulte concentré et rationnel » face à une négativité persistante peut être épuisant, et si vous ne faites pas attention, la négativité peut vous consumer.

Les personnes négatives peuvent vous empêcher de dormir la nuit, car vous vous posez constamment des questions :

« Est-ce que je fais la bonne chose ? »
« Suis-je vraiment si terrible qu’ils me parlent comme ça ? »
« Je n’arrive pas à croire qu’il ait fait ça ! »
« Je suis tellement blessée ! »
Des pensées comme celles-ci peuvent vous faire agoniser pendant des semaines, des mois, voire des années. Malheureusement, c’est parfois le but d’une personne négative – vous rendre fou et vous faire descendre à son niveau de pensée, pour ne pas se vautrer seul. Et comme vous ne pouvez pas contrôler ce qu’ils font, il est important de prendre soin de vous afin de rester centré, de vous sentir en bonne santé et prêt à vivre positivement face à leur négativité lorsque vous le devez.

ANGEL CHERNOFF

English version : https://www.marcandangel.com/

Traduit et partagé par la Presse Galactique

COMMENT RESTER ÉQUILIBRÉ DANS LE CHAOS ?

Lorsque nous sommes frappés par l’incertitude, que ce soit soudainement ou en grande quantité, cela peut nous déstabiliser. Nous pouvons être frustrés, dépassés, stressés, découragés.

C’est normal et il n’y a rien de mal à cela. Cependant, je crois que nous pouvons nous entraîner à rester plus équilibrés lorsque les choses deviennent chaotiques, à garder la tête froide et le calme, ce qui nous permet de devenir une oasis de santé mentale sur laquelle les autres peuvent compter.

Parlons de la façon de nous entraîner à rester plus équilibrés lorsque les choses deviennent chaotiques.

CE QUI NOUS DÉSTABILISE
Lorsque nous sommes déstabilisés, c’est comme si on tirait le tapis sous nos pieds – c’est déconcertant, désorientant, inconfortable. Nous n’aimons pas cette sensation.

L’incertitude est au cœur de cette situation. Nous ressentons de l’incertitude et un sentiment de désorientation inconfortable lorsque :

Quelqu’un nous critique
Quelqu’un agit d’une manière qui ne nous plaît pas
nous avons beaucoup à faire et nous ne sommes pas sûrs de pouvoir tout faire
Les choses ne se passent pas comme nous l’espérions
Nous ne réussissons pas à faire quelque chose
Nous avons du mal avec quelque chose
et ainsi de suite…
Fondamentalement, toutes les choses qui nous frustrent, nous accablent, nous stressent et nous découragent sont des choses qui provoquent l’incertitude et le sentiment de désorientation. Nous réagissons d’une manière qui nous est propre : peut-être réagit-on par la colère, peut-être commence-t-on à être dur avec soi-même, peut-être se ferme-t-on ou se cache-t-on.

Le résultat est que nous nous sentons désorientés, et nous pouvons être super stressés ou frustrés pendant une période chaotique de notre vie.

COMMENT RESTER ÉQUILIBRÉ
En une phrase : être avec tout ce que vous vivez, avec une attitude d’appréciation détendue.

Si vous êtes assis dehors par une belle journée, vous pouvez être avec cette expérience, vous détendre et l’apprécier pleinement.

Si vous êtes assis sous une pluie battante, vous pouvez aussi être avec cette expérience, avec une appréciation détendue.

Si, au cours de votre journée, vous êtes déstabilisé et vous vous sentez dépassé ou frustré, ce n’est pas un problème – soyez avec ce sentiment, comme vous le feriez avec n’importe quelle expérience. Vous pouvez apporter une appréciation détendue à l’orage de votre accablement ou de votre frustration.

Si quelqu’un vous critique ou agit d’une manière qui vous frustrerait normalement, pouvez-vous vivre cette expérience avec une appréciation détendue ?

Si vous êtes coincé dans les embouteillages, si vous devez lire des messages ou si vous êtes dans une longue réunion, pouvez-vous vivre cette expérience avec une appréciation détendue ?

Essayez maintenant. Soyez pleinement avec ce moment, avec une appréciation détendue. C’est toujours disponible pour vous – c’est l’émerveillement devant le miracle de ce moment. C’est une volonté d’être avec toute expérience, qu’elle soit agréable ou désagréable, confortable ou incertaine.

C’est trouver la curiosité et l’amour dans chaque moment, et trouver une véritable appréciation pour toute la vie.

COMMENT S’ENTRAÎNER
Cela ne viendra pas naturellement à la plupart d’entre nous. Nous pouvons donc nous entraîner.

Voici ce que je recommande :

Gardez cette pratique à l’esprit avec une sorte de mantra ou de rappel. J’aime l’écrire sur une note que je vois souvent, la placer sur l’écran de mon téléphone et faire apparaître quelques rappels.
Peu importe ce qui se passe, essayez de trouver un moment d’appréciation détendue et de vivre pleinement l’expérience.
Lorsque vous ressentez une émotion, soyez-en pleinement conscient, et voyez si vous pouvez apporter une appréciation détendue.
Lorsque vous êtes déstabilisé par cette pratique, soyez pleinement avec le résultat.
Faites un bilan de 2 minutes à la fin de chaque journée pour voir comment cela s’est passé. Cela approfondira votre apprentissage et vous aidera à vous rappeler de pratiquer le jour suivant.
Voilà pour l’entraînement. Qu’est-ce que ça serait pour vous d’être plus équilibré quand les choses deviennent incertaines, chaotiques, désordonnées ? D’être pleinement avec la vie et d’apprécier chaque moment pour ce qu’il apporte ?

**Par Leo Babauta

Page 1 of 18

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén